1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Jeu.17 avril 201417/04/2014 Dernière édition

Joseph Confavreux

Journaliste à France Culture entre 2000 et 2011, il a rejoint Mediapart en mai 2011. Joseph Confavreux est membre du comité de rédaction de la revue Vacarme, a codirigé l'ouvrage La France invisible (La Découverte, 2006) et a publié un ouvrage, Egypte :histoire, société, culture (La Découverte, 2009)

Ses derniers articles

L’insidieux bouleversement de l’université

|  Par Joseph Confavreux et Lucie Delaporte

La loi Fioraso est débattue au Sénat jusqu’à ce vendredi. Encore une fois, le débat public est refoulé. Il est pourtant urgent de prendre la mesure des mutations profondes, des contradictions internes et des choix mal assumés qui traversent l'université.

Université: pourquoi ça n'intéresse personne

|  Par Joseph Confavreux et Lucie Delaporte

La loi Fioraso, au Sénat ce mardi, ne constitue pas seulement un rendez-vous manqué entre la gauche et le monde universitaire : elle est aussi le symptôme, par son manque d’ambition et son absence de mise en débat, du désintérêt dont font preuve une partie des élites politiques et médiatiques à l’égard de l'institution.

Iran : scrutin verrouillé, campagne morose, surprise possible

|  Par Joseph Confavreux

Six candidats se disputent, vendredi 14 juin, le vote de 50 millions d’électeurs pour succéder à Mahmoud Ahmadinejad. Avec la disqualification préventive du candidat réformateur, le scrutin ressemble à une volonté de consolider le régime. Sauf si…

A l'agonie, les sciences sociales contre-attaquent

|  Par Joseph Confavreux et Lucie Delaporte

Les sciences sociales vont-elles disparaître ? C'est le risque pointé par un manifeste, La connaissance libère, qui paraît ce jeudi. Contre la mise au pas, l’invisibilisation ou la précarisation du travail des chercheurs, les signataires espèrent un sursaut qui bouleverserait les habitudes, les pratiques et les modes d’intervention.

Chercheurs de révolutions

|  Par Joseph Confavreux

Comment devient-on révolutionnaire ? En s’intéressant au “comment” des révoltes arabes davantage qu’au “pourquoi” de leur déclenchement et en privilégiant un récit ethnographique allant jusqu’à l’observation participante tout-terrain, un ouvrage collectif de chercheurs, jeunes par la démarche ou par l’âge, renouvelle le regard sur le « printemps arabe » et sur la sociologie des mobilisations.

Dans la tête de la Wehrmacht

|  Par Joseph Confavreux

Meurtres de Juifs vers Kiev (1942)Meurtres de Juifs vers Kiev (1942)

L’historien Sönke Neitzel a récemment mis la main sur une archive incroyable et inédite : les comptes-rendus des conversations, enregistrées à leur insu, de milliers de prisonniers allemands de la Seconde Guerre mondiale. L’ouvrage Soldats, traduit en français, livre ainsi un témoignage rarissime sur la guerre vue et vécue par les troupes.

Expérimenter la révolution

|  Par Joseph Confavreux

Les révoltes arabes ont réactivé l’usage politique du terme de « révolution », longtemps réduit à un usage marketing ou à un folklore de bonnets phrygiens. À rebours de la vision trompeuse qui a suivi les soulèvements en Tunisie ou en Égypte et d’une conception froide et positiviste de l’histoire, un livre collectif cherche à transmettre l’expérience subjective et subversive du processus révolutionnaire. 

Démolir les cités, reconstruire l’Etat

|  Par Joseph Confavreux

2003-2013. En dix ans, la rénovation urbaine, « plus grand chantier de l’histoire civile », équivalent de « dix tunnels sous la Manche », a transformé la France des grands ensembles en vaste chantier. Mais, derrière l’affichage d’un « succès incontestable », le sociologue Renaud Epstein montre « l’échec indicible » d’un programme emblématique d’une reconfiguration profonde de l’action de l’État à l’heure de la décentralisation et de la mondialisation. 

Jean-Christophe Bailly, vers une utopia povera ?

|  Par Dominique Conil et Joseph Confavreux

Deux ans après Le Dépaysement (prix Décembre 2011), l’écrivain, poète, enseignant de l’histoire du paysage et promeneur Jean-Christophe Bailly publie La Phrase urbaine. Il y raconte et analyse ce qui tisse une ville, ce qui la fait parler, et penche pour une utopia povera, chantier « immense » avec les moyens du bord. Conversation.

Le Pakistan vote au terme d'une campagne sanglante

|  Par Joseph Confavreux

Après l'explosion du local d'un candidat du PPP, vendredi 10 mai à Quetta.Après l'explosion du local d'un candidat du PPP, vendredi 10 mai à Quetta. © Reuters

Des candidats assassinés, d'autres contraints de faire campagne depuis l’extérieur du pays ou encore de parler à leurs supporters derrière des vitres blindées… La campagne électorale pakistanaise a été marquée par plusieurs bains de sang. Mais les élections organisées samedi 11 mai demeurent toutefois un test et une étape dans le fragile et chaotique processus de démocratisation du pays.

Patrick Weil : « Les socialistes ont un problème de rythme et de méthode »

|  Par Joseph Confavreux

L’historien Patrick Weil, spécialiste des politiques d’immigration, a coordonné l’an dernier un ouvrage mettant à plat 80 propositions pour la gauche au pouvoir, même quand elle est confrontée à la crise et à la dette. Il revient sur l'état de la social-démocratie.

Patrick Chamoiseau : « La radicalité est nécessaire »

|  Par Joseph Confavreux

Patrick ChamoiseauPatrick Chamoiseau

L’écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau juge un an de présidence Hollande, depuis son approche poétique de la politique, depuis son exigence de radicalité et depuis les Antilles, aussi éloignées de Paris que proches du « Tout-Monde ». Pour lui, « changer radicalement nos systèmes de représentations » constitue une exigence nécessaire mais « qui ne correspond plus aux temps politiques nationaux et aux petites conquêtes cycliques du pouvoir ».

Attention, philosophie de guerre

|  Par Joseph Confavreux

© Reuters

En proposant une « théorie du drone », le philosophe Grégoire Chamayou analyse les conséquences vertigineuses, à la fois éthiques, juridiques et anthropologiques, d’une « guerre à distance » qui transforme l’affrontement belliqueux en chasse à l’homme. Le type de violence dont le drone est l’incarnation ébranle les fondements mêmes de l’État-nation démocratique. A découvrir alors qu'au Yémen, les attaques au drône se multiplient.

L’histoire face à l’offensive mémorielle

|  Par Joseph Confavreux

Dénouer les conflits entre histoire et mémoires et repérer les conditions d’une alliance nécessaire entre deux rapports au passé qu’a priori tout oppose : c’est la tâche que se donne Philippe Joutard, pionnier de l’histoire orale, dans son dernier ouvrage. Ou comment éviter le repli sur soi d’une histoire confrontée à une offensive mémorielle sans fin.

Transparence : l'amertume des juristes de la commission Jospin

|  Par Joseph Confavreux

Si les préconisations de la commission Jospin pour la rénovation et la déontologie de la vie publique avaient été mises en œuvre, le scandale Cahuzac aurait-il pu être évité ? Mediapart a interrogé les juristes membres de cette commission, au moment où les ministres sont contraints de rendre public leur patrimoine. Plus important que cette publicité serait, selon eux, la publicité des résultats du contrôle.

«Sans exigence morale, la gauche est à poil»

|  Par Joseph Confavreux

Pour l’historien Christophe Prochasson, auteur de La gauche est-elle morale ?, les errances éthiques d’une partie du camp progressiste, dont l'affaire Cahuzac est la dernière en date, font voler en éclats ce qui fait le cœur même de son identité.

Voir Naples survivre

|  Par Joseph Confavreux et La rédaction de Mediapart

© JC

Retour de l’usure, services publics au ralenti, travailleurs sociaux plus rémunérés, musées qui tombent en ruine ou partent en fumée… À Naples, la récession et les politiques d’austérité se greffent sur une crise structurelle : seul l’art de la débrouille permet, pour l'instant, d’éviter l'effondrement de toute une cité. Reportage texte et son.

Altermondialisme et islam politique: la gauche face aux conservatismes

|  Par Joseph Confavreux

Alors que le Forum social mondial de Tunis replie ses tentes, samedi 30 mars, la gauche “alter” et les partis islamiques, qui occupent le pouvoir, en Tunisie ou en Égypte, à la faveur des processus électoraux post-révolutionnaires, se regardent en chiens de faïence. L'islam politique se présente sous un jour de plus en plus conservateur, tandis que, dans toute une partie de la gauche, une « révolution conservatrice », portant sur le féminisme, la laïcité et l'athéisme, serait à l'œuvre.

Forum social à Tunis: l’altermondialisme bouge encore

|  Par Joseph Confavreux

Le Forum social mondial, qui s’est ouvert à Tunis, peut-il, en s’installant dans un pays révolutionnaire, redonner de la vigueur à un mouvement menacé de routine ? Presque vingt ans après l’insurrection zapatiste, l’altermondialisme offre un bilan difficile à lire, comme s’il avait payé la banalisation de ses idées par un affaiblissement politique. 

« On s’occupe du chômage mais pas des chômeurs »

|  Par Joseph Confavreux

Les récentes immolations de chômeurs révèlent la mission impossible des conseillers de Pôle Emploi. « Les suicides de chômeurs nous en disent plus sur l'état de nos institutions que sur le malheur des chômeurs », explique le professeur Clot.