1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Mer.16 avril 201416/04/2014 Édition de la mi-journée

Le génie de Wang Bing ? Filmer le travail de l'homme dans un monde sans travail

|  Par Emmanuel Burdeau

Le centre Georges-Pompidou consacre une rétrospective au cinéaste chinois Wang Bing. Son magistral À l'ouest des rails (2004), où il filmait les derniers mois de l’immense complexe industriel de Shenyang, a inauguré un nouvel art documentaire. Dans tous ses films, jusqu'aux Trois Sœurs du Yunnan en salle ce mercredi, Wang Bing n'a cessé depuis d'interroger ce à quoi œuvre l’homme quand il n’a plus de travail.

Dossiers

Wang Bing : « Les événements politiques font irruption dans mes films »

|  Par La rédaction de Mediapart

Trois longs extraits d'Alors, la Chine, entretien du Chinois Wang Bing avec Emmanuel Burdeau et Eugenio Renzi, témoignage incomparable sur la vie et le travail d'un cinéaste. Où il est question d'À l'ouest des rails, des Trois Sœurs du Yunnan...

Le XXIIe siècle nous écrit

|  Par Joseph Confavreux

Pourquoi la critique sociale ne parlerait-elle pas avec la voix de l’utopie ? À partir de cette interrogation, sept chercheurs et l’écrivain Alexis Jenni imaginent le monde depuis le XXIIe siècle, en mêlant « diagnostics, désarrois, craintes, solutions, espérances… ».

L'histoire oubliée des prisonniers du FLN

|  Par Joseph Confavreux

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

Pendant la guerre d’Algérie, le FLN a fait des prisonniers afin d’internationaliser le conflit et de se poser en interlocuteur militaire et politique. Explications de l’historienne Raphaëlle Branche.

MediaPorte : « Les Le Pen, pujadistes de père en fille »

|  Par Didier Porte

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

Cette semaine, Didier Porte commente l'émission Des paroles et des actes où Marine Le Pen était « rédactrice en chef ».

S’émanciper par les nombres

|  Par Joseph Confavreux

Comme son étymologie le rappelle, la statistique est liée au pouvoir d’État. Avec la diffusion de critères d’évaluation forgés dans les entreprises au cœur de l’action publique, les instruments paraissent être, de plus en plus, des outils d’aliénation. Deux ouvrages exposent pourtant quelques manières de s’approprier la politique des nombres pour en subvertir les effets néfastes.

«Contre-courant» : Alain Badiou face à Michel Onfray

|  Par La rédaction de Mediapart

Pour cette nouvelle édition de débat, Alain Badiou et Aude Lancelin reçoivent Michel Onfray, fondateur de l’Université populaire de Caen.

Tariq Teguia, cinéaste algérien, déplie la Méditerranée

|  Par Pierre Puchot

Cinéaste phare de l’Algérie moderne, Tariq Teguia présente son nouveau film, Révolution Zendj, au festival du cinéma arabe de Marseille samedi 12 avril. C'est le prolongement tout autour de la Méditerranée d’une œuvre à part, récompensée cette année par le grand prix du festival de Belfort. Entretien.

Richard Hoggart, auteur de « La culture du pauvre », est mort

|  Par Joseph Confavreux

Ce Britannique, autant sociologue et historien qu’écrivain, fondateur des cultural studies, venait de voir son « autobiographie d’un intellectuel issu des classes populaires anglaises » publiée en poche. Il est mort hier à l’âge de 95 ans.

« Computer Chess » : entendre le babil technologique

|  Par Emmanuel Burdeau

Sortie de Computer Chess, du cinéaste américain Andrew Bujalski. Un retour ironique et savant, en noir et blanc, sur la préhistoire de l'informatique contemporaine.

Gema Caballero, cantaora à force de ténacité

|  Par Antonia Fudez

Comment atteindre autant de beauté et d'émotion en une heure et demi ? C'est la leçon que délivre magistralement la chanteuse Gema Caballero.

Édition : Bookclub

L’écriture disséminante de Jérôme Game

|  Par Jean-Philippe Cazier

Le livre de Jérôme Game, DQ/HK, pose la question : que peut un livre, que peut être un livre aujourd’hui ? Il ne s’agit pas de se demander ce qu’est un livre mais ce qu’il ouvre comme possibilités, ce qu’il défait et produit.

Édition : Plein Suds

Les Suds à Arles, 19e édition, demandez le programme

|  Par Laurence Rizet

Top départ. Le programme de la 19e édition des Suds, du 14 au 20 juillet, est (presque) prêt. Petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas : ce festival de musiques du monde, dont Mediapart est partenaire, s'installe pendant 7 jours et 6 nuits dans le splendide patrimoine romain et roman de la cité d'Arles pour des concerts, des rencontres musicales et des stages.

L'adaptation au théâtre de l’Anarchiste, œuvre du Cambodgien Soth Polin.

|  Par Loïc Barrière

 Cambodgien de France, Jean-Baptiste Phou a brillamment adapté « L’Anarchiste », le texte le plus connu de Soth Polin, écrivain né au Cambodge en 1943.

GOLGOTA de Bartabas qu Théâtre du Rond Point

|  Par Marie-Hélène Gitton Arbour

Pour cet office où ténèbres et lumière s'harmonisent et s'affrontent, Bartabas a donné libre court au talent de Andrés Marin, l’un des plus talentueux artistes du flamenco contemporain.

Le "1" nouvel hebdo, curieux et déconcertant

|  Par serge escalé

A une époque où la presse écrite continue son déclin, il faut saluer ce nouveau magazine qui se lance courageusement à la recherche des lecteurs égarés sur la Toile ou déçus par l'offre actuelle.

La littérature et le monde

|  Par Michel Vignard

Le fil perdu du dernier livre de Jacques Rancière est l'ombre de la voie ouverte par des noms aussi divers que Flaubert, Conrad, ou Virginia Woolf.

L'auteure Sue Townsend (1946-2014) : humour, succès et simplicité

|  Par Jean-Louis Legalery

Sue Townsend.Sue Townsend. © Rob Judges / Rex

Susan Lilian Townsend connut un succès littéraire immédiat, en 1982, avec la publication de The Secret Diary of Adrian Mole, Aged 13 ¾, journal intime d’un adolescent britannique assez maladroit et peu inspiré — obsédé par la sexualité.

Édition : Cinémas d'Amérique latine... et plus encore

Une famille mexicaine ordinaire face à un État gangrené : «Heli», d'Amat Escalante

|  Par Cédric Lépine

En mai 2013, lors de sa présentation en compétition officielle au festival de Cannes, Heli a marqué les esprits et est reparti avec le Prix de la mise en scène. Ce fut un prix d’autant plus judicieux que la mise en scène d’Amat Escalante est remarquable par la construction de ses images et l’histoire qui en découle directement. Le film est dans les salles françaises depuis le mercredi 9 avril 2014.

Édition : Papiers à bulles

Rencontres du 9ème art d’Aix-en-Provence, le temps d'un week-end

|  Par Dominique Bry

Depuis 2004, les Rencontres du 9ème art d’Aix-en-Provence donnent rendez-vous aux passionnés des arts graphiques grâce à une programmation riche et éclectique, avec une série d’événements et d’animations dans toute la ville. le festival propose de nombreuses et passionnantes expositions, avec en point d’orgue, le week-end BD qui se tient les 11, 12 et 13 avril prochains.

Alain Finkielkraut : Le philosophe "soupe au lait" qui rêve d'être "coupolé"

|  Par Salah Guemriche

Pourquoi Alain Finkielkraut m’est plus audible que nombre d’intellectuels de la gauche française ? J’emploie volontairement ce qualificatif « audible », en référence à un retour de lecture d’un éminent éditeur, connu jusque-là pour son indépendance et son volontarisme, et qui, à propos de mon essai Feuilles de Ruth – Israël et son prochain[1], m’écrivait : « le sujet est inaudible, en France », tout en se disant « impressionné par l’ampleur du travail (…) et par la rigueur et l’exigence du propos, sans parler de la démarche qui vous a conduit à cette quête de savoir aussi juste que salutaire ». Ciel !... Et avec ça, ou malgré ça : « Circulez, il n’y a rien à voir ! »...

Alain Finkielkraut: mémoire vaine et défaite de la pensée

|  Par Daniel Salvatore Schiffer

Cette vénérable institution qu'est l'Académie Française se prononcera, ce 10 avril 2014, sur l'opportunité, ou non, d'accueillir au fauteuil n° 21, où siégea autrefois Félicien Marceau, le philosophe Alain Finkielkraut. Celui-ci peut se vanter d'avoir, pour le soutenir, deux des membres les plus influents sous cette prestigieuse coupole : Jean d'Ormesson et Pierre Nora, deux des plus beaux esprits de l'Hexagone.