Abonnements cadeaux Mediapart

Plus que quelques jours pour trouver votre cadeau

Offrez Mediapart en profitant de l'offre d'abonnement cadeau : 3 mois pour 20 euros seulement au lieu de 27€.

OFFREZ MEDIAPART

Mediapart
Sam.20 décembre 201420/12/2014 Dernière édition

Léo Ferré repincé par son passé

|  Par Antoine Perraud

La belle-fille de Léo Ferré, qui vécut aux côtés de l'artiste durant près de vingt ans, publie un témoignage passionnant sur ces temps de création dans l'insouciance puis la souffrance : Comment voulez-vous que j'oublie... Madeleine et Léo Ferré 1950-1973 (Phébus). Entretien avec Annie Butor, sans rancœur mais sans amnésie...

Partage

En 1958, une femme sauva donc de la corbeille à papiers Le Temps du tango, puis fit esquisser à l'auteur, Jean-Roger Caussimon, et à l'interprète, Léo Ferré, quelques pas de danse ! C'était Madeleine Rabereau (1916-1993). Beauté divine ! Intelligence providentielle ! Sensibilité céleste ! Elle rencontre Léo Ferré (1916-1993) au “Bar Bac”, estaminet mythique du VIIe arrondissement de Paris, en 1950. Elle devient Madeleine Ferré en 1952. Leur séparation a lieu en 1968 (leur divorce est prononcé en 1973). Les années Madeleine sont un moment essentiel, souvent sous-estimé par l'ultime femme, Marie-Christine Diaz, mère de Mathieu Ferré, né en 1970 et gestionnaire de l'héritage parternel via la ...

Plus que quelques jours pour trouver votre cadeau

Offrez Mediapart en profitant de l'offre d'abonnement cadeau : 3 mois pour 20 euros seulement au lieu de 27€.Offrez Mediapart

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte