Abonnements cadeaux Mediapart

L'indépendance a un prix

À qui appartient votre journal ? À ceux qui y défendent leurs intérêts ou à ceux qui le lisent ? Abonnez-vous à Mediapart pour un euro seulement le premier mois.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Jeu.29 janvier 201529/01/2015 Dernière édition

Culture: le masque plumé

|  Par Antoine Perraud

Plumés comme des pigeons par les pouvoirs publics, les scènes nationales et les centres dramatiques nationaux d'Île-de-France tirent la sonnette d'alarme. Au nom d'un bien commun de première nécessité : la culture.

Partage

« Mise à part Hadopi, avez-vous jamais entendu parler de culture pendant cette campagne électorale ? » Le chagrin et la pitié, mais aussi une colère grandissante, envahissent les responsables des quinze scènes nationales et centres dramatiques nationaux d'Île-de-France. De Cergy-Pontoise à Sénart, de Sartrouville à Aubervilliers, de Nanterre à Marne-la-Vallée, les pouvoirs publics se désengagent d'un secteur culturel à la fois exigeant et populaire.

En sept ans, ces institutions désormais fragilisées ont vu, par le seul mécanisme de l'inflation, fondre leurs subventions (6 millions d'euros de perte selon leurs calculs). Leur fréquentation est pourtant à la hausse : 1 500 spectacles, impliquant 8 000 artistes, attirent ...

L'indépendance a un prix

Abonnez-vous à Mediapart pour un euro seulement le premier mois.Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte