1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Ven.31 octobre 201431/10/2014 Dernière édition

Astérix et les voraces

|  Par La rédaction de Mediapart

Un vieil homme riche qui profite de son argent pour se construire un paradis kitsch dans la vallée de Chevreuse, la fille et le gendre qui redoutent que le père soit victime d'«aigrefins» et in fine, le contrôle d'Astérix qui leur échappe.

Partage

Un vieil homme riche qui profite de son argent pour se construire un paradis kitsch dans la vallée de Chevreuse, la fille et le gendre qui redoutent que le père soit victime d'«aigrefins»... Le Nouvel Observateur y voit «une nouvelle affaire Bettencourt»: Albert Uderzo, 84 ans, «une éblouissante carrière de dessinateur et de scénariste de bandes dessinées» – c'est-à-dire essentiellement la série des Astérix conçue avec René Goscinny – d'un côté; de l'autre sa fille, Sylvie, qui vient de porter plainte contre X... pour abus de faiblesse auprès du parquet de Nanterre. «Le noeud de l'histoire, c'est bien le contrôle d'Astérix, qui désormais leur échappe», raconte Agathe Logeart. «Le 16 mars, un mois ...

1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement


Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte