Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart

Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.

Abonnez-vous

Mediapart
Ven.21 novembre 201421/11/2014 Dernière édition

J.-B. Pontalis, sorti d’un songe et menant au rêve

|  Par Antoine Perraud

Un homme disparaît, Perdre de vue, Loin, Traversée des ombres : voilà quelques titres, annonciateurs d'extinction, signés de l'écrivain, éditeur, psychanalyste, et philosophe d'abord sartrien donc révolté, qui vient de mourir le jour de ses 89 ans : J.-B. Pontalis.

Partage

Le jour de ses 88 ans, Paul Fort (1872-1960) – il allait mourir sept semaines plus tard – composa un minuscule poème, qui comparait son âge à deux coquetiers côte à côte, tout en spéculant sur les œufs bientôt cassés... J.-B. Pontalis, décédé le 15 janvier 2013, date de son 89e anniversaire, savait qu’il s’était aventuré dans une décennie dont il ne sortirait pas. Sa fragilité, presque effarée, sautait aux yeux ces derniers temps, même si l’homme se contenait.

Dans son petit bureau très bas de plafond, au faîte des éditions Gallimard, l’octogénaire mince et souriant plissait les yeux en fumant – occurrence désormais rare au travail et que la loi réprouve. Tout son ...

Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart


Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.
Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte