Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart

Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.

Abonnez-vous

Mediapart
Lun.24 novembre 201424/11/2014 Édition du matin

Peillon menacé du syndrome Malraux

|  Par Antoine Perraud

Et si Vincent Peillon n'était pas entendu pour des raisons malencontreuses ? Et si, une fois de plus, la grogne empêchait de saisir la régénération ? Défense et illustration du ministre, avec une vidéo d'André Malraux sur la réforme de l'enseignement, pendant la campagne présidentielle de Jacques Chaban-Delmas en 1974...

Partage

Avec la réforme des rythmes scolaires, le crack Vincent Peillon se retrouve-t-il victime de ses atouts ? En politique, l'intelligence relève parfois des circonstances aggravantes. Pierre Mendès France fut haï pour n'avoir pas caché la sienne. C'est en la faisant oublier que Georges Pompidou gagna l'estime de ses concitoyens. De nos jours, Xavier Bertrand applique la recette d'Antoine Pinay, ainsi résumée par Édouard Herriot : « Il s'est fait une tête d'électeur. »

Vincent Peillon apparaît, quant à lui, doté d'un minois de brillant sujet inscrit au tableau d'honneur. Ce genre d'individu se voit aujourd'hui désigné, dans nos établissements scolaires, sous un vocable sans appel : “bolos”. Embarrassant, pour un ministre de ...

Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart


Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.
Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte