1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Mer.22 octobre 201422/10/2014 Dernière édition

Du Jésus en veux-tu en voilà dans une avalanche de romans

|  Par Christine Marcandier

« Nietzsche n’était pas contre le christianisme. Il estimait simplement qu’il n’y a eu qu’un seul chrétien : le Christ. Après lui, terminé » (J. Eugenides). Terminé ? Pas si sûr, à voir la liste impressionnante de Jésus dans les parutions récentes. Après le Nouvel Évangile de James Frey, une dizaine d'ouvrages paraissent avec JC en superstar de la fiction.

Partage

Jeffrey Eugenides écrit dans Le Roman du mariage (à paraître le 3 janvier 2013 aux éditions de l’Olivier) que « Nietzsche n’était pas contre le christianisme, contrairement à ce que tout le monde pense. Il estimait simplement qu’il n’y a eu qu’un seul chrétien : le Christ. Après lui, terminé ». Terminé ? Pas si sûr, à voir la liste impressionnante de Jésus dans les parutions récentes. Après le Nouvel Évangile new-yorkais de James Frey, c’est un véritable « tous en chœur, maintenant » qui s’empare de la fiction. Un chœur dont le Christ donnerait le la avec Mon ami Jésus, Jésus Man, Jésus dans le brouillard, L’Art de la ...

1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement


Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte