Gagnez le nouveau tee shirt Mediapart

Spécial offre d'été : abonnez-vous à Mediapart pour 9€, au lieu de 27€. Les 50 premiers abonnés recevront directement chez eux le tee shirt Mediapart.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Ven.01 août 201401/08/2014 Édition de la mi-journée

Caisses d’épargne: le trader contre-attaque

|  Par Laurent Mauduit

Dans un entretien vidéo et aussi par un billet de blog sur Mediapart, Boris Picano-Nacci, l’ancien trader des Caisses d’épargne, qui a été condamné à deux ans de prison avec sursis et 315 millions d'euros de dommages et intérêts correspondant aux pertes qui lui sont imputées, explique les raisons pour lesquelles il a décidé de faire appel.

Partage

Ce sont deux documents exceptionnels : dans un billet qu’il publie sur son blog et dans un entretien vidéo avec Mediapart, Boris Picano-Nacci, l’ancien trader des Caisses d’épargne qui a été condamné pour abus de confiance le lundi 28 janvier par le tribunal correctionnel de Paris à deux ans de prison avec sursis et 315 millions d'euros de dommages et intérêts, correspondant aux pertes qui lui sont imputées, explique les raisons pour lesquelles il a décidé de faire appel et s’estime victime d’une grave injustice. « Je ressens comme une profonde injustice cette condamnation », explique-t-il sur son blog.

On peut consulter ici son billet de blog : « Pourquoi je fais appel ».

Et on peut visionner ci-dessous l’entretien ...

2mois

Gagnez le nouveau tee shirt Mediapart

Spécial offre d'été : abonnez-vous à Mediapart pour 9€, au lieu de 27€. Les 50 premiers abonnés recevront directement chez eux le tee shirt Mediapart.Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte