1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Lun.21 avril 201421/04/2014 Dernière édition

Nicolas Sarkozy qualifie de « diversion » les informations de Mediapart

|  Par La rédaction de Mediapart

Les éléments de langage sont calés : « diversion », « Mediapart = officine de gauche », « infamie ». C’est ainsi que Nicolas Sarkozy a choisi de répliquer aux informations de Mediapart selon lesquelles le dictateur libyen Mouammar Kadhafi voulait financer à hauteur de 50 millions d'euros sa campagne présidentielle de 2007.

Partage

Les éléments de langage sont calés : « diversion », « Mediapart = officine de gauche», « infamie ». C’est ainsi que Nicolas Sarkozy a choisi de répliquer aux informations de Mediapart selon lesquelles le dictateur libyen Mouammar Kadhafi voulait financer à hauteur de 50 millions d'euros sa campagne présidentielle de 2007.

Dans Le Parisien, le président de la République ne commente pas la note signée par Moussa Imuhamad Koussa, chef de service de la sécurité extérieure de Mouammar Kadhafi, issue des archives des services décrets du pays, que nous publions : « Vous voyez bien que c'est une tentative pour faire diversion après le retour en scène de M. Strauss-Kahn, qui est tout sauf ...

1€

Les 15 premiers jours

Testez-nous pour 1€ seulement !
Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous !

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte