Abonnements cadeaux Mediapart

L'indépendance a un prix

À qui appartient votre journal ? À ceux qui y défendent leurs intérêts ou à ceux qui le lisent ? Abonnez-vous à Mediapart pour un euro seulement le premier mois.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Dim.01 février 201501/02/2015 Dernière édition

Rénovation des cités: la mafia du racket

|  Par La rédaction de Mediapart

Les chantiers de rénovation urbaine attisent les convoitises et gênent les trafics.

Partage

Le 18 février 2013 à l’aube, un homme a ouvert le feu sur trois ouvriers du chantier de la cité des Poètes de Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). Il y a un an et demi, sur ce même chantier, l'entreprise de BTP Coredif avait refusé de céder au racket d’une pseudo-société de gardiennage. Gardiennage bidon des chantiers, vol de matériaux bien réels… Les chantiers de rénovation urbaine attisent les convoitises et gênent les trafics. Face aux pressions de malfrats locaux sur les firmes de BTP, les autorités cherchent la parade.

À lire sur Libération

L'indépendance a un prix

Abonnez-vous à Mediapart pour un euro seulement le premier mois.Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte