Mediapart c'est aussi... Des sujets de société

Infographies, portfolios, documentaires... Découvrez en vidéo l'actualité dans sa diversité. Testez Mediapart en vous abonnant pour 1€ seulement les 15 premiers jours.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Jeu.02 octobre 201402/10/2014 Édition de la mi-journée

«Bavures policières»: la preuve par l'image et le droit de filmer

|  Par Erich Inciyan

Filmer la police? Cette pratique est légale mais relève toujours, en France, du parcours du combattant. La récente condamnation de policiers en Seine-Saint-Denis, pour des violences filmées en 2005, vient le rappeler en posant la question de la preuve judiciaire par l'image.

Partage

Quatre ans après les faits, le 2 novembre 2009, des policiers de Seine-Saint-Denis viennent d'être condamnés à des peines de prison pour «violences». Une caméra de France 2 les avaient surpris en train de tabasser un jeune homme à La Courneuve, lors de la vague d'émeutes qui avait secoué les banlieues françaises. Difficile de nier, en effet, la brutalité de ces images tournées dans la nuit du 10 novembre 2005: 

 

Sans constituer la reine des preuves, la vidéo joue ainsi son rôle dans le dossier pénal jugé à La Courneuve. Elle ne montre certes pas le contexte des affrontements des jours précédents en Seine-Saint-Denis, qui valaient au jeune Fouad de sortir de garde à vue peu avant d'être filmé par France ...

UNEURO

Mediapart c'est aussi... Des sujets de société

Infographies, portfolios, documentaires... Découvrez en vidéo l'actualité dans sa diversité. Testez Mediapart en vous abonnant pour 1€ seulement les 15 premiers jours.Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte