1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Mer.22 octobre 201422/10/2014 Édition du matin

A Marseille: «On a voté pour la motion des élus locaux pas pour Royal»

|  Par Louise Fessard

Les militants des Bouches-du-Rhône n'ont pas failli hier soir en suivant à 73,12 % la «ligne claire» tracée par l'élu local Jean-Noël Guérini, président du conseil général du département, Gérard Collomb et Ségolène Royal. La dimension locale, «contre Paris» et contre la direction nationale, a pesé lourd.

Partage

La fédération est réputée pour voter au canon et les militants socialistes des Bouches-du-Rhône n'ont pas failli hier soir en suivant à 73,12 % la «ligne claire» tracée par l'élu local Jean-Noël Guérini, président du conseil général du département, Gérard Collomb et Ségolène Royal.

 

Suivent les motions A de Bertrand Delanoë (9,29% de voix) et D de Martine Aubry (9,19%) puis la C de Benoît Hamon (6,58%) Au moment du dépouillement au siège de la fédération à Marseille, pas de surprise : la motion E a raflé plus de la moitié des suffrages dans les trois sections (PTT, 6e et 8e arrondissement) qui votaient.

 

«C'est normal, ici on vote comme un seul homme», lâche une ...

1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement


Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte