Gagnez 3 ebooks Mediapart

Spécial offre d'été : Abonnez-vous à Mediapart pour 9€, au lieu de 27€. Affaire Bygmalion, Guerre dans les Balkans, Europe... Les 10 premiers abonnés gagneront 3 ebooks Mediapart.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Lun.28 juillet 201428/07/2014 Dernière édition

Colère du personnel pénitentiaire dans deux prisons du Grand-Est

|  Par Elodie Berthaud

La maison d'arrêt de Sarreguemines (Moselle) sera fermée d'ici à 2017, la centrale d'Ensisheim (Haut-Rhin) en 2015, a annoncé la garde des Sceaux. Raison invoquée : la vétusté des établissements. Mais où iront les détenus ?

Partage

La garde des Sceaux a tranché lundi 26 juillet au soir. La maison d'arrêt de Sarreguemines (Moselle) sera fermée d'ici à 2017, la maison centrale d'Ensisheim (Haut-Rhin) en 2015. La raison invoquée: la vétusté des établissements. L'annonce de ces deux fermetures a provoqué dans le Grand-Est stupeur et colère chez le personnel pénitentiaire, et dans une moindre mesure chez les élus.

Sarreguemines: la fin d'un établissement «où l'on se soucie de réinsertion»

Le secrétaire d'Etat à la justice Jean-Marie Bockel avait visité, le 4 juin, la maison d'arrêt de Sarreguemines en Lorraine, saluant la qualité d'un «établissement très bien tenu, à taille humaine, où l'on a le souci de lutter contre l'oisiveté ...

2mois

Gagnez 3 ebooks Mediapart

Spécial offre d'été : Abonnez-vous à Mediapart pour 9€, au lieu de 27€. Affaire Bygmalion, Guerre dans les Balkans, Europe... Les 10 premiers abonnés gagneront 3 ebooks Mediapart.Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte