À minuit, il sera trop tard

Plus que quelques heures pour bénéficier de l'offre d'été : deux mois d'abonnement à Mediapart offerts. À gagner, le tee shirt Mediapart pour les 50 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mer.03 septembre 201403/09/2014 Édition du matin

Chine, Tarnac: nos deux reportages vidéo

|  Par La rédaction de Mediapart

Le 12 mai 2008, un tremblement de terre a dévasté une grande partie de la province du Sichuan, au sud-ouest de la Chine, faisant quelque 90.000 morts. Reportage à Bailu, l'un des villages les plus touchés, un an après.

Arrêtée dans sa voiture fin avril, une responsable parisienne du comité de soutien aux «9 de Tarnac» raconte en vidéo pour Mediapart les conditions – violentes – de son interpellation. Et l'analyse qu'elle fait de «ce qui nous arrive»: «Le dispositif anti-terroriste peut fonctionner très bien tout seul.»

Partage

Retour sur les lieux du séisme chinois, un an après

Le 12 mai 2008, un tremblement de terre a dévasté une grande partie de la province du Sichuan, au sud-ouest de la Chine, faisant quelque 90.000 morts. Un an après, la majorité des habitants n'a toujours pas été relogée et, à Bailu, l'un des villages les plus touchés, les survivants refusent toujours de partir, venant contrecarrer les plans du gouvernement. Reportage sur place. Pour lire l'article, cliquer sur le titre

 

Une membre du comité de soutien aux "9 de Tarnac": «Un flic me braque directement un flingue sur la tête» Arrêtée dans sa voiture fin avril, une responsable parisienne du comité de soutien aux «9 de Tarnac» raconte en vidéo pour Mediapart les ...

2mois

À minuit, il sera trop tard

Plus que quelques heures pour bénéficier de l'offre d'été : deux mois d'abonnement à Mediapart offerts. À gagner, le tee shirt Mediapart pour les 50 premiers abonnés.Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte