Plus que quelques jours pour profiter de l'offre d'été

Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ seulement au lieu de 27€. À gagner, cette semaine : le livre Combat pour une presse libre, dédicacé par Edwy Plenel, pour 10 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Sam.30 août 201430/08/2014 Dernière édition

A la Fête de l'Huma, le Front de gauche rêve de rejouer 2005

|  Par Lénaïg Bredoux

Avec Jean-Luc Mélenchon pour candidat, présent dès vendredi à la fête de l'Huma, le Front de gauche veut déconstruire le discours sur la dette et le déficit qui contraignent les politiques publiques, dans une campagne centrée sur des assemblées citoyennes. Le modèle? La campagne du non au traité constitutionnel européen de 2005.

Partage

Quand les victoires sont rares, les références sont d'autant plus précieuses: toutes les composantes du Front de gauche portent un héritage commun, celui de la campagne du «non» au référendum européen de 2005, où, pour une fois, leurs positions furent majoritaires dans le pays. A la présidentielle de 2012, l'attelage qui regroupe six formations, dont les plus importantes sont le Parti de gauche de Mélenchon et le PCF de Pierre Laurent, espère bien rééditer le même exploit. En tout cas réutiliser les mêmes recettes.

«C'est mon pari. C'est ce que j'espère arriver à faire», explique d'emblée le candidat Jean-Luc Mélenchon, dans l'ambiance de grande kermesse politique qu'est la fête de l'Huma, réunie pour trois jours ...

2mois

Plus que quelques jours pour profiter de l'offre d'été

Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ seulement au lieu de 27€. À gagner, cette semaine : le livre Combat pour une presse libre, dédicacé par Edwy Plenel, pour 10 premiers abonnés.Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte