Plus que quelques jours pour profiter de l'offre d'été

Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ seulement au lieu de 27€. À gagner, cette semaine : le livre Combat pour une presse libre, dédicacé par Edwy Plenel, pour 10 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mer.27 août 201427/08/2014 Dernière édition

Sylvie Andrieux, héritière du defferrisme, veut rester dans le jeu malgré son procès

|  Par Stéphane Alliès et Louise Fessard

Figure du PS dans les quartiers Nord, la députée Sylvie Andrieux, jugée en correctionnelle pour détournements de fonds, sait son secteur crucial pour les municipales à Marseille en 2014. En campagne permanente, elle est déterminée, condamnée ou non, à continuer à peser dans le jeu politique local, mobilisant réseaux et affidés.

Partage

Figure incontournable du PS dans les quartiers Nord marseillais, la députée socialiste Sylvie Andrieux (51 ans), jugée pour détournement de fonds depuis le 4 mars 2013, est décrite comme une « battante ». Mais elle est aussi une héritière, encartée au PS dès 15 ans, fille du sénateur Antoine Andrieux et filleule de la sénatrice Irma Rapuzzi, qui furent tous deux adjoints de Gaston Defferre, maire de Marseille de 1953 à 1986.

« Son inscription dans le sérail remonte à loin: la petite Sylvie a figuré en photo sur les genoux du candidat Defferre et il lui arrivait d'aller directement de la sortie de l'école à la mairie pour attendre son père », relatent Michel Peraldi et Michel Samson dans Gouverner Marseille (La ...

2mois

Plus que quelques jours pour profiter de l'offre d'été

Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ seulement au lieu de 27€. À gagner, cette semaine : le livre Combat pour une presse libre, dédicacé par Edwy Plenel, pour 10 premiers abonnés.Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte