1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Sam.25 octobre 201425/10/2014 Dernière édition

Affaire Guérini: l'équipe de Montebourg joue la «modestie»

|  Par igor gauquelin

Les proches du candidat à la primaire, qui dénonçait «un système affairiste» au sein de la fédération des Bouches-du-Rhône, ne veulent pas surenchérir à l'annonce de la mise en examen de Jean-Noël Guérini. Mais ils ne boudent pas leur plaisir.

Partage

Une semaine avant l'université d'été de La Rochelle, l'affaire Guérini rattrape le Parti socialiste. Le 8 septembre, le président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, doit être mis en examen, après son frère Alexandre, pour «association de malfaiteurs en vue de commettre un trafic d'influence», «prise illégale d'intérêt» et «trafic d'influence».

Le 5 juillet 2011, le bureau du PS avait pourtant renoncé à mettre sous tutelle la puissante fédération des Bouches-du-Rhône, malgré les graves accusations portées par Arnaud Montebourg dans un rapport rendu public. «Il y a un système affairiste au sein du parti socialiste qui n'a rien à voir avec le socialisme. ...

1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement


Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte