Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart

Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.

Abonnez-vous

Mediapart
Dim.23 novembre 201423/11/2014 Édition du matin

«Piratage» via Google : drôle de procès en appel pour un journaliste

|  Par Jérôme Hourdeaux

Olivier Laurelli, journaliste et hacker connu sous le pseudonyme de « Bluetouff », comparaissait en appel pour avoir téléchargé des documents de l'Agence nationale de sécurité sanitaire référencés par Google. Devant des magistrats visiblement dépassés.

Partage

Ce sont trois magistrats totalement dépassés par les faits qui leur étaient présentés qui ont jugé en appel, mercredi 18 décembre, Olivier Laurelli, un journaliste-hacker accusé d’avoir téléchargé des documents de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

Sur le papier, l’affaire, pour laquelle l’accusé avait été relaxé en première instance, est assez simple pour toute personne ayant au moins effectué quelques recherches sur internet. Aucun exploit technique, aucun outil informatique obscur, ou la moindre ligne de codes incompréhensibles pour le néophyte, n’a en effet été nécessaire. Le « pirate », ...

Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart


Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.
Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte