1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Mer.16 avril 201416/04/2014 Édition du matin

Mali : de la stratégie «néocons» à la rhétorique «néo-com»

|  Par Stéphane Alliès

La sémantique guerrière de l’exécutif a des airs de néoconservatisme bushiste, sans toutefois en partager l’idéologie.

Partage

À drôle de guerre, drôle de sémantique. Sans même remettre en cause le bien-fondé de ce qu’il est convenu d’appeler « l’intervention militaire française » au Mali, comment ne pas être dubitatif face à la rhétorique déployée depuis par le gouvernement ? Ça a le goût et la couleur du néoconservatisme, mais c’est du socialisme.

L'élément de langage a été fixé dès le début, et la consigne a été respectée à la lettre : ne jamais employer les mots « islam » ou « islamistes ». Leur préférer les termes de « terroristes criminels » ou de « fanatiques ». Comme ...

1€

Les 15 premiers jours

Testez-nous pour 1€ seulement !
Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous !

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte