Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart

Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.

Abonnez-vous

Mediapart
Dim.23 novembre 201423/11/2014 Édition du matin

«Délinquance roumaine» : une journée de patrouille à Paris

|  Par Louise Fessard

Les chiffres montrent une progression de la délinquance roumaine mais que valent-ils ? A Paris, un service spécifique a été créé à l'été 2010, juste après le discours de Grenoble, et des policiers roumains ont patrouillé pendant deux mois avec leurs homologues français. Reportage.

Partage

Voilà des chiffres qui tombent à pic. Mi-février 2012, l'observatoire national de la délinquance a, pour la première fois, publié les chiffres du nombre de mis en cause étrangers nationalité par nationalité. D'après les fichiers de la police (Stic) et de la gendarmerie (BNDS), l'évolution la plus significative concerne les Roumains dont le nombre de mis en cause pour vols a plus que doublé entre 2008 et 2010, passant de 5 420 à 11 400.

Sachant qu'une personne mise en cause est un simple suspect dont la culpabilité n'est pas prouvée et que ces chiffres concernent uniquement les vols élucidés, c'est-à-dire moins de 15 %, difficile, pourtant, de conclure quoi que ce soit.

«Si la vigilance de la police est accrue sur une minorité ...

Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart


Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.
Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte