Gagnez 3 ebooks Mediapart

Spécial offre d'été : Abonnez-vous à Mediapart pour 9€, au lieu de 27€. Affaire Bygmalion, Guerre dans les Balkans, Europe... Les 10 premiers abonnés gagneront 3 ebooks Mediapart.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mar.22 juillet 201422/07/2014 Dernière édition

Espionnage: de nouveaux mails accablent Ikea, des policiers soupçonnés

|  Par Fabrice Arfi et Michaël Hajdenberg et Mathilde Mathieu

En 2003, Ikea s'est lancé dans une vaste entreprise de surveillance de salariés et de clients. Après les révélations du Canard enchaîné, Mediapart publie une série de nouveaux mails accablants pour la multinationale. Objet des recherches : les comptes bancaires, le train de vie, le passé de proches des salariés. Des liens tissés avec des policiers auraient aussi permis à l'entreprise de recueillir des informations secrètes sur une enquête judiciaire en cours.

Partage

L’affaire Ikea prend de l’ampleur. Dans le cadre d’une vaste entreprise d’espionnage de ses salariés et de ses clients, la filiale française du géant mondial du meuble n’a pas seulement eu accès aux fichiers confidentiels « Stic », des immatriculations ou des permis de conduire, comme l’a rapporté mercredi Le Canard enchaîné. La multinationale a aussi recueilli des informations protégées sur les comptes bancaires personnels de certaines de ses « cibles », selon des documents internes au groupe, récupérés par Mediapart.

Ikea a également profité de fuites d’informations normalement couvertes par le secret de l'enquête, en marge d’une investigation judiciaire concernant son site de Paris ...

2mois

Gagnez 3 ebooks Mediapart

Spécial offre d'été : Abonnez-vous à Mediapart pour 9€, au lieu de 27€. Affaire Bygmalion, Guerre dans les Balkans, Europe... Les 10 premiers abonnés gagneront 3 ebooks Mediapart.Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte