1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Jeu.30 octobre 201430/10/2014 Dernière édition

Gestation pour autrui: horreur à droite, tabou à gauche

|  Par Mathieu Magnaudeix

À cause d'un étrange carambolage, le débat sur les mères porteuses a enflammé mercredi la discussion sur le mariage pour tous. La droite s'en sert comme d'un épouvantail, les députés PS font le dos rond. En 2010, le débat avait été âpre au PS. Aujourd'hui silencieux, plusieurs ministres actuels étaient favorables à une « légalisation encadrée ».

Partage

C'est devenu le sigle de la discorde. Mercredi, au deuxième jour des débats sur le mariage pour tous, la “GPA” était sur toutes les bouches – “GPA”, pour gestation pour autrui. Alors que personne n'attendait qu'elles s'invitent dans la discussion, ce fut à l'Assemblée la grande journée des “mères porteuses”.

Raison de ce barouf ? La publication le 25 janvier par le ministère de la justice d'une circulaire qui permet aux enfants nés de mères porteuses à l’étranger d’un parent français de se voir délivrer un certificat de nationalité française. Il ne s'agit pas de les inscrire à l'état civil, ni de légaliser les “mères porteuses”. Pourtant, la droite, en pleine ...

1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement


Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte