1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Sam.29 novembre 201429/11/2014 Édition du matin

Non, l'Europe n'a pas tout à perdre avec des référendums

|  Par Ludovic Lamant

Le pari hasardeux de David Cameron d'organiser un référendum sur l'appartenance des Britanniques à l'Union pose tout de même une question de fond : les référendums peuvent-ils servir à légitimer une Europe de plus en plus critiquée par ses citoyens ?

Partage

La promesse de David Cameron d'organiser « d'ici 2017 » un référendum en Grande-Bretagne sur l'appartenance à l'Union a crispé les dirigeants européens. « Tragicomique », a taclé Hannes Swoboda, à la tête du groupe Socialistes et démocrates (S&D) au parlement européen. « Égoïste », a réagi son homologue du Parti populaire européen (PPE, droite), Joseph Daul. Du côté des capitales, la réception s'est aussi révélée glaciale. Guido Westerwelle, le ministre des affaires étrangères allemand, a mis en garde contre une renégociation des traités : « Nous ne devons pas mettre en danger les bases que nous avons construites à travers plus d'un ...

1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement


Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte