1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Sam.29 novembre 201429/11/2014 Édition du matin

Après Chypre, le Luxembourg refuse d'être le prochain maillon faible

|  Par Ludovic Lamant

Bruxelles a forcé Chypre à réformer son secteur bancaire dans la douleur. Mais qu'en est-il d'autres paradis fiscaux au cœur de l'Union ? Les autorités du Luxembourg refusent toute comparaison avec le « modèle chypriote ». Faut-il les croire ?

Partage

Depuis l’éclatement de la crise chypriote, le refrain est sur toutes les lèvres à Bruxelles : Chypre est un cas particulier. Qu’on se rassure, le « sauvetage » carabiné de l’île, imposé fin mars par l’Union et le Fonds monétaire international, et qui a mis à contribution certains épargnants, ne se reproduira pas. À Nicosie toutefois, les langues se délient, et certains n’hésitent pas à pointer du doigt quelques-uns de leurs voisins européens : « Il y a environ 20 milliards d’euros de dépôts russes à Chypre… 300 milliards ailleurs en Europe. Les placements de Roman Abramovitch sont plus importants que l’ensemble des dépôts russes à Chypre. On reproche ...

1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement


Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte