live
Mediapart Live

Offre exceptionnelle disponible jusqu'à dimanche minuit !

6 mois d'abonnement à Mediapart pour 20€ seulement, au lieu de 54€. N'attendez pas ! En cadeau, l'Ebook Le FN à l'oeuvre.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Sam.28 mars 201528/03/2015 Dernière édition

Dernier tour des législatives égyptiennes sur fond d'intimidation

|  Par La rédaction de Mediapart

Quinze millions d'Egyptiens sont appelés à voter à partir du mardi 3 janvier pour la troisième et dernière tranche du scrutin législatif, dans neuf régions dont le delta du Nil, le sud et le sud Sinaï.

Partage

Quinze millions d'Egyptiens sont appelés à voter à partir du mardi 3 janvier pour la troisième et dernière tranche du scrutin législatif, dans neuf régions dont le delta du Nil, le sud du pays et le Sud-Sinaï. Les élections qui ont commencé le 28 novembre donnent pour l'instant les deux tiers des suffrages aux partis religieux: les Frères musulmans, le parti salafiste An-Nour et le parti Wassat.

Le Conseil suprême des forces armées (CSFA), qui exerce sa tutelle sur le gouvernement égyptien, a fait de ces élections un «test de démocratie» tout en continuant de réprimer sévèrement la contestation qui a fait tomber Hosni Moubarak. Ce troisième tour a d'ailleurs lieu quelques jours à peine après que les autorités ont organisé plusieurs descentes dans les bureaux d'ONG du Caire observant le déroulement des opérations de vote. Le gouvernement intérimaire y voit en effet des officines à fonds américains qui financeraient illégalement les partis politiques d'opposition.

Partage