live
Mediapart Live

Jusqu'à minuit : 2 mois d'abonnement offerts

Mediapart à prix réduit : 3 mois d'abonnement pour 9€ seulement, soit 2 mois offerts. En cadeau, le livre Dire non dédicacé par Edwy Plenel pour les 20 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Lun.04 mai 201504/05/2015 Édition de la mi-journée

Peine de mort requise contre Moubarak

|  Par La rédaction de Mediapart

La peine de mort par pendaison a été requise à l'encontre de l'ancien dictateur égyptien Hosni Moubarak dont le procès s'est poursuivi jeudi 5 janvier au Caire. La même sanction a été requise à l'égard de l'ancien ministre de l'Intérieur, Habib el-Adli, et six responsables des services de sécurité qui comparaissaient aux côtés de l'ancien président.

Partage

La peine de mort par pendaison a été requise à l'encontre de l'ancien dictateur égyptien Hosni Moubarak dont le procès s'est poursuivi jeudi 5 janvier au Caire. La même sanction a été requise à l'égard de l'ancien ministre de l'Intérieur, Habib el-Adli, et six responsables des services de sécurité qui comparaissaient aux côtés de l'ancien président.

Moubarak est accusé de meurtre prémédité contre les manifestants qui réclamaient son départ lors de la révolte populaire de janvier 2011 qui a fait officiellement 850 morts. L'ancien président et ses deux fils, Alaa et Gamal, sont également accusés de corruption.

L'ancien raïs est arrivé au tribunal en ambulance depuis l'hôpital militaire de la région du Caire, dans lequel il est en détention préventive, et a comparu dans une civière. Ses avocats ont plaidé non-coupable.

Le procès fleuve du dictateur a été ouvert le 3 août 2011. Le requisitoire intervient une semaine après sa réouverture. Le procès a une nouvelle fois été ajourné aux 9 et 10 janvier.

Partage