Derniers jours pour profiter de l'offre d'été

Abonnez-vous à Mediapart en bénéficiant de l'offre d'été : deux mois offerts. À gagner, cette semaine, le nouveau tee shirt Mediapart pour les 50 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mar.02 septembre 201402/09/2014 Dernière édition

Kurdes assassinées à Paris (2/2): l'étrange itinéraire du chauffeur

|  Par Caroline Donati

Qui est Ömer Güney, mis en examen pour le triple assassinat de responsables du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) à Paris ? Un militant kurde, un agent infiltré par la nébuleuse militaro-nationaliste turque, un envoyé du Gladio Vert, ce groupe de musulmans nationalistes anti-kurdes ? Du Kurdistan à Ankara, de l'Allemagne à la France, nous avons reconstitué l'itinéraire trouble de cet homme. Second volet de notre enquête.

Partage

Lorsque le Parquet de Paris annonce, lundi 21 janvier, la mise en examen de Ömer Güney dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leila Soylemez – les trois militantes de la guérilla kurde du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) –, le 9 janvier dans les locaux du Centre d’information du Kurdistan (CIK) à Paris, les enquêteurs n’ont pas la moindre idée du mobile ni des complices.

Dans les couloirs du palais de Justice, des membres de la Fédération des associations kurdes de France attendent la mine déconfite les résultats de la conférence de presse. Une fois celle-ci terminée, ils ne s’attardent pas. La nouvelle provoque une onde de choc au sein de la communauté, car elle signifie que le coup peut provenir des rangs ...

2mois

Derniers jours pour profiter de l'offre d'été

Abonnez-vous à Mediapart en bénéficiant de l'offre d'été : deux mois offerts. À gagner, cette semaine, le nouveau tee shirt Mediapart pour les 50 premiers abonnés.Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte