Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart

Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.

Abonnez-vous

Mediapart
Lun.24 novembre 201424/11/2014 Édition du matin

L'historien Arno Joseph Mayer dissèque un siècle et demi de sionisme

|  Par Pierre Puchot

Dans son dernier ouvrage, De leurs socs, ils ont forgé des glaives, Arno J. Mayer, professeur d’histoire contemporaine, dresse un portrait sans concession d’un siècle et demi d’une aventure, le sionisme, qui a abouti, selon lui, au triomphe des idées de Jabotinsky, le père de la droite israélienne, porte-parole d’un sionisme politique «responsable de l'Etat d'Israël ultra-militarisé et trop sûr de lui que nous connaissons aujourd'hui». Entretien.

Partage

«Nous n’accepterons pas la création d’un État palestinien souverain à côté d’Israël.» C’est, en substance, ce que Benjamin Netanyahou s’apprête à dire à Barack Obama ce lundi. Le chef du Likoud est à Washington, pour la première fois depuis son retour au poste de premier ministre début avril, et pour insister sur un autre sujet chaud : l’Iran. Alors que Tel-Aviv fait tout pour sensibiliser le monde à la « menace de l’Iran nucléaire», Obama demeure farouchement opposé à toute intervention militaire contre un pays dont il espère se rapprocher dans les prochains mois.

 

«Obama n’a pas le choix, l’empire américain décline, juge l'historien de Princeton, Arno J. ...

Abonnez-vous à Mediapart pour un euro

Offre spéciale d'abonnement à Mediapart


Depuis 2008 : plus d'enquêtes, plus de vidéos, plus de participatif... Et c'est toujours 9€/mois. Abonnez-vous à Mediapart pour 1€ le premier mois + 15 jours de musique offerts.
Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte