élections européennes
Mediapart Live

«En direct de Mediapart», jeudi 24 avril dès 17h !

Rwanda, affaire Morelle, élections européennes... Ne ratez pas notre soirée spéciale «Europe : tout est à refaire !», en direct depuis la rédaction.

REJOIGNEZ-NOUS

Mediapart
Jeu.24 avril 201424/04/2014 Dernière édition

Menace terroriste et crise politique: le précédent George Bush

|  Par Thomas Cantaloube

Entre 2002 et 2005, l'administration de George W. Bush s'est appuyée sur de multiples annonces de complots terroristes pour détourner l'attention des Américains. Un exemple à méditer quand Hortefeux, Squarcini et Péchenard annoncent que la France est visée comme jamais.

Partage

Tous les responsables de l'anti-terrorisme s'accordent pour considérer leur travail comme l'un des plus ingrats qui existe. Soit ils le font bien en démantelant des réseaux et en prévenant les attentats avant leur exécution et, du fait de la nature secrète de leur tâche, personne ne l'apprend jamais. Soit une bombe explose et leur compétence est alors remise en cause.

C'est en partie pour éviter ce second écueil que les services d'espionnage et de police, à l'instar de leurs patrons dans les ministères, communiquent occasionnellement sur les menaces terroristes qu'ils pressentent, ou qu'ils déjouent. Cette technique de la semi-transparence (ponctuelle et partielle) est une forme d'assurance-vie pour ces responsables. Si un attentat survient, ils peuvent dire: «Nous l'avions vu venir, nous ...

1€

Les 15 premiers jours

Testez-nous pour 1€ seulement !
Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous !

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte