live
Mediapart Live

Offre exceptionnelle disponible jusqu'à minuit !

Mediapart à prix réduit : 6 mois d'abonnement à Mediapart pour 20€ seulement, au lieu de 54€. N'attendez pas ! En cadeau pour les 50 premiers abonnés : le tee shirt Mediapart.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Jeu.18 décembre 201418/12/2014 Édition de la mi-journée

Ukraine: l'égérie de la révolution orange jugée à Kiev

|  Par La rédaction de Mediapart

L'ancienne premier ministre d'Ukraine et icône de la révolution orange de 2004, Ioulia Timochenko, est jugée à Kiev pour abus de pouvoir.

Partage

L'ancienne premier ministre d'Ukraine et icône de la révolution orange de 2004, Ioulia Timochenko, est jugée à Kiev. Elle est inculpée d'abus de pouvoir qui auraient entraîné 130 millions d'euros de pertes pour l'État ukrainien lorsqu'elle était premier ministre. Selon les enquêteurs, elle a conclu, sans les accords requis pour engager son pays, un contrat gazier de dix ans avec la Russie en janvier 2009. En décembre 2010, elle avait déjà été inculpée d'avoir mal utilisé les 320 millions d'euros reçus par le gouvernement en 2009 lors d'une vente de crédits carbone. Elle est également inquiétée dans une affaire d'achat d'ambulances à un prix supérieur à celui du marché.

Pour Ioulia Timochenko, il s'agit d'une vengeance de son rival, le président Viktor Ianoukovitch. Elle a demandé à la Cour européenne des droits de l'homme de statuer sur les motivations politiques de ces accusations. La présidence ukraine dit lutter contre la corruption, mais les Etats-Unis et l'Europe soulignent que la justice en la matière s'applique de façon sélective en Ukraine.

Partage