En cadeau, le nouveau tee shirt Mediapart

Abonnez-vous à Mediapart en bénéficiant de l'offre d'été : deux mois offerts. À gagner, cette semaine, le nouveau tee shirt Mediapart pour les 50 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mer.20 août 201420/08/2014 Édition du matin

A Steubenville (Ohio), un viol échappe à l'étouffoir grâce au web

|  Par Jérôme Hourdeaux

Le 11 août dernier, plusieurs stars de l'équipe de football du lycée local ont violé une adolescente totalement ivre. L'affaire a failli être étouffée et en rester au huis clos de cette petite ville de l'Ohio. C'était compter sans les réseaux sociaux et l'intervention d'Anonymous.

Partage

Prenez une petite ville américaine typique et son équipe de football du lycée, une bande de jeunes sportifs considérés comme de véritables stars dans leur petite communauté, une fête de teenagers particulièrement arrosée, et une monstrueuse affaire de viol collectif. Mettez le tout sur internet, et vous obtenez l’affaire de Steubenville, une affaire de viol qui aurait pu se terminer dans un huis clos étouffant, mais qui, ces dernières semaines, se règle sur le net.

 

Ancienne riche agglomération minière coincée dans la vallée de l’Ohio River, Steubenville a eu son heure de gloire. Durant les années 70 et jusque dans les années 90, elle a bâti sa richesse sur la sidérurgie, les jeux et la prostitution. Connue pour sa forte ...

2mois

En cadeau, le nouveau tee shirt Mediapart

Abonnez-vous à Mediapart en bénéficiant de l'offre d'été : deux mois offerts. À gagner, cette semaine, le nouveau tee shirt Mediapart pour les 50 premiers abonnés.Abonnez-vous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte