1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Jeu.23 octobre 201423/10/2014 Dernière édition

Une momie égyptienne touchée par le cancer de la prostate

|  Par Michel de Pracontal

Des radiologues portugais ont diagnostiqué un cancer de la prostate sur une momie de l'époque des Ptolémée, il y a plus de 2000 ans.

Partage

Il s'agit du plus ancien cas de cancer de la prostate jamais diagnostiqué : la momie d'un ancien Egyptien de l'époque des Ptolémées (de 285 à 30 avant notre ère) présente des lésions osseuses dont l'explication la plus plausible est un cancer de la prostate métastatique. L'examen a été réalisé par une équipe de radiologues portugais d'un cabinet privé d'imagerie médicale, IMI (Imagens Medicas Integradas), à Lisbonne.

L'équipe, animée par Carlos Prates, a travaillé en partenariat avec le Musée national d'archéologie de Lisbonne, dont la collection égyptienne compte sept momies animales et trois humaines, dont le patient posthume. Il s'agit d'un homme dont le nom est inconnu et qui est mort à un âge compris ...

1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement


Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte