1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Ven.31 octobre 201431/10/2014 Édition du matin

La commission européenne rémunère la porte-parole du candidat Monti

|  Par Ludovic Lamant

L'exécutif bruxellois a « détaché » l'une de ses fonctionnaires pour assurer la communication de Mario Monti. La situation est d'autant plus étrange que l'actuel président du conseil vient d'entrer en campagne électorale en Italie.

Partage

De notre envoyé spécial à Bruxelles

À un mois des élections législatives en Italie, un caillou vient de se loger dans la chaussure de l'actuel président du conseil et candidat à sa succession, Mario Monti. Il avait été désigné chef de l'exécutif en novembre 2011 au terme d'un « coup de force » validé par la plupart des dirigeants européens. La presse italienne a découvert que sa porte-parole était rémunérée, à temps plein, par... la commission européenne. Cette dernière a confirmé l'information le 23 janvier dernier. 

La situation d'Elisabetta Olivi n'est pas nouvelle : elle dure depuis la formation du « gouvernement d'experts » à la fin de ...

1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement


Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts !
Testez-nous

Vous êtes abonné(e)
Identifiez-vous

Pas encore abonné(e) ?
Inscrivez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Mediapart.

Créez votre compte