1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Jeu.27 novembre 201427/11/2014 Dernière édition

Algérie, une société en dissidence

France-Algérie : une soirée événement sur Mediapart

|  Par La rédaction de Mediapart

Mediapart a organisé une soirée exceptionnelle, vendredi, pour célébrer le 50e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie. Au menu : histoire, mémoire, espoir, musique live avec Amazigh Kateb et dérision avec Souad Belhaddad... Notre vidéo intégrale et les différents débats.

Algérie 2012: à Oran, elles se battent contre l'oubli

|  Par Pierre Puchot

Rihab AlloulaRihab Alloula © P.Puchot

C’est l’envers du décor de la décennie Bouteflika : derrière la réconciliation nationale, se cache l’oubli des victimes du terrorisme, et le traumatisme perdure. Rencontre avec trois militantes oranaises qui tentent de réanimer la société civile. De notre envoyé spécial en Algérie.

Algérie 2012: Bejaïa, ville d'un pays sans Etat

|  Par Pierre Puchot

Bejaïa, centre-ville.Bejaïa, centre-ville. © (PP)

C’est en Kabylie, pays de la culture amazigh, et Bejaïa est le deuxième port du pays après celui d'Alger. Mais ici, le dynamisme culturel et économique de la société entre violemment en collision avec le chaos favorisé par l’absence d'Etat. Reportage à Bejaïa, symbole de « l'anarchitecture », de notre envoyé spécial en Algérie.

Alger, capitale de l’ennui

|  Par Pierre Puchot

Centre ville d'Alger, mars 2012Centre ville d'Alger, mars 2012 © Pierre Puchot

En cette année du cinquantenaire de son indépendance, la si belle capitale algérienne est plongée dans un coma culturel, social, issu davantage du conservatisme et du laisser-aller des autorités que d’une islamisation spectaculaire de la société. De notre envoyé spécial en Algérie.

La lettre de Hollande à Bouteflika

|  Par Lénaïg Bredoux

Alors que le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, s'est rendu lundi et mardi en Algérie pour préparer une visite de François Hollande l'année du 50e anniversaire de l'indépendance algérienne, Mediapart publie la courte lettre du président français à son homologue algérien.

Benjamin Stora: avec l'Algérie, Hollande doit faire des «gestes d’apaisement mémoriel»

|  Par Lénaïg Bredoux

L’Algérie fête cette année le 50e anniversaire de son indépendance. Nicolas Sarkozy n’avait rien prévu pour le commémorer mais François Hollande s’est engagé, à plusieurs reprises, à raviver la relation franco-algérienne. Entretien avec un de ses soutiens, l’historien Benjamin Stora.

Algérie, comme un air de dissidence

|  Par Dominique Conil

Chroniqueurs acides et pertinents de la vie algérienne, Kamel Daoud et Chawki Amari sont aussi écrivains. Poésie, absurde, humour, et faux constat d'impuissance. Contre la «grande désillusion», la dissidence.

Bezzzef!, portrait(s) d'un mouvement activiste algérien d'un nouveau genre

|  Par Pierre Puchot

Depuis 1992, l'Algérie vit sous l'état d'urgence. Samedi 24 avril, les autorités ont empêché une manifestation près d'Alger et arrêté la centaine de participants venus commémorer les trente ans du printemps berbère. Parmi eux, des militants du groupe «Bezzzef!». Reportage vidéo.

France-Algérie, un livre d’histoire partagée

|  Par Joseph Confavreux

Raconter l’histoire de l’Algérie coloniale, de la conquête militaire de 1830 à la guerre d’indépendance de 1962, en faisant appel à des chercheurs venus des deux côtés de la Méditerranée : c’est le pari d’un ambitieux récit collectif publié aujourd’hui, simultanément en France et en Algérie. Avec extrait en PDF.

France-Algérie: hommage à Frantz Fanon

|  Par Edwy Plenel

Il y a cinquante-et-un ans tout juste, Aimé Césaire rendait hommage à Frantz Fanon, ce Martiniquais qui, après avoir combattu pour la France Libre, avait rejoint la cause indépendantiste algérienne

En Algérie, l’anniversaire de l’indépendance est célébré «en cachette»

|  Par Pierre Puchot

L'opacité qui entoure les préparatifs et le calendrier des festivités prévues par le gouvernement laisse la presse algérienne dubitative. « Le pouvoir algérien a gâché notre fête », estime même le directeur du site d'information Tout sur l'Algérie.

Pour une fraternité franco-algérienne

|  Par Edwy Plenel

Il est temps de regarder l’histoire en face et de réconcilier les mémoires. C’est en retrouvant avec lucidité sa part algérienne que la France retrouvera le chemin du monde dans une fraternité réinventée.

Les moines de Tibéhirine auraient été tués par l’armée algérienne

|  Par Fabrice Arfi et Fabrice Lhomme

L'affaire des moines de Tibéhirine, ces sept religieux français enlevés par des islamistes algériens en mars 1996 et retrouvés décapités quelques semaines plus tard, vient de connaître un rebondissement spectaculaire. Mediapart peut révéler le contenu de la déposition d'un témoin-clé : l'attaché de défense en poste à l'ambassade de France à Alger. Le général François Buchwalter affirme que les moines ont été, comme on le soupçonnait depuis longtemps, victimes d'une bavure commise par l'armée algérienne. Il assure surtout en avoir informé les autorités françaises, qui lui auraient demandé de se taire. Elles ont «observé le black-out demandé par l'ambassadeur» de France, révèle ce militaire de haut rang, qui suggère aussi qu'Alger serait derrière l'assassinat de Mgr Claverie.

Appel pour la reconnaissance officielle de la tragédie du 17 octobre 1961 à Paris

|  Par La rédaction de Mediapart

Le massacre de la manifestation pacifique du 17 octobre 1961 fait partie de notre histoire. En partenariat avec l'association Au nom de la mémoire, Mediapart lance, à l'aube du cinquantième anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, cet appel pour «une nouvelle fraternité franco-algérienne» fondée sur la vérité, «gage de réconciliation». Pour comprendre ou revisiter l'événement dramatique du 17 octobre 1961, Mediapart propose ici le documentaire de Mehdi Lallaoui, Le silence du fleuve; là dix-sept contributions d'écrivains; enfin une étude des racines policières de cette répression raciste.

En mémoire du 17 octobre 1961

|  Par Sophie Dufau

Il y a cinquante et un ans, la police française massacrait les Algériens manifestants contre le couvre-feu à Paris. Un drame reconnu en 2012 par le président François Hollande.

La polémique sur le film «Hors la loi»: au pays de l'histoire officielle

|  Par Edwy Plenel

Mediapart montre que la campagne lancée contre le film Hors la loi de Rachid Bouchareb, présenté à Cannes, consacré notamment aux émeutes du 8 mai 1945 en Algérie, a reçu l'aval du gouvernement...

Tous les articles

Ici, les fleurs de la poésie algérienne

|  Par Patrice Beray

Plus qu’une anthologie, c’est un véritable « précis » de la poésie algérienne de langue française qu’a dressé Samira Negrouche en réunissant à l’enseigne des éditions de l’Amandier onze auteurs dont les plus anciens sont nés dans les années 1930, et les plus jeunes, nés au début des années 1980, ont connu l’école algérienne contemporaine arabisée.

Brève missive à l’attention du chef de l’Etat sur son voyage en Algérie

|  Par Olivier Le Cour Grandmaison

Monsieur le Président, par la présente mon intention est « d’écrire chose utile à celui qui l’entend » en m’inspirant, fort modestement, du célèbre auteur de cette citation : le très avisé Machiavel. Aux dires de certains, votre prédécesseur socialiste à l’Elysée, François Mitterrand, aurait été sensible à ses enseignements.

Édition : Complices

Fêtons les mémoires franco-algériennes

|  Par La rédaction de Mediapart

Au Nom de la Mémoire et Mediapart vous invitent à fêter, mardi 18 décembre au Cabaret sauvage (Paris), la reconnaissance par la France de la « sanglante répression » des manifestants du 17 octobre 1961, et plus largement la fraternité franco-algérienne.

Algérie : Madame Courage, un étonnant polar à clés

|  Par François Gèze

Écrivain de son état, traducteur émérite des meilleurs « polardeux » italiens, Serge Quadruppani n’a pas son pareil pour nous « obliger à regarder dans les yeux la corruption et la violence des sociétés modernes », comme l’affirme la quatrième de couverture de son dernier et stupéfiant polar publié aux Éditions du Masque, Madame courage,

Mediapart honoré en Algérie par le prix Omar Aourtilane

|  Par Edwy Plenel

J’ai reçu à Alger, le week-end dernier, le treizième prix international Omar Aourtilane de la liberté de la presse. Ce prix porte le nom – transcrit également en Ourtilane ou en Ouartilane – du journaliste co-fondateur et rédacteur en chef du quotidien arabophone El Khabar, assassiné en 1995. En l’acceptant au nom de Mediapart, je l’ai dédié à l’amitié entre les peuples algérien et français.

Édition :

Une langue, une histoire en partage

|  Par Les invités de Mediapart

« Malgré la colonisation, ses avatars, ratages politiques, la langue française fait partie de la culture des Maghrébins, tout comme celle-ci, la culture maghrébine, fait partie de la culture française», affirme Nabile Farès, écrivain, psychanalyste, qui questionne: n'est-il pas temps que la langue française soit reconnue en Algérie, et ailleurs ?

Édition : Bookclub

L’ensorceleuse

|  Par Anne Guérin-Castell

Si toute ville est un palimpseste, certaines exercent au fil des siècles une singulière fascination. On connaît l’exemple de Rome pour Stendhal, avec en particulier ses Promenades dans Rome, ou pour Freud, qui alla jusqu’à en faire, dans Le Malaise dans la Culture, une métaphore de l’inconscient. Moins connue est celle d’Alger, que Salah Guemriche évoque tout au long de son livre Alger la Blanche.

Guerre d’Algérie et crimes d’Etat: le temps du reniement?

|  Par Olivier Le Cour Grandmaison

L’année dernière, lors du cinquantième anniversaire des massacres des 17 et 18 octobre 1961, au cours desquels des dizaines d’Algériens furent assassinés à Paris et en banlieue par les forces de l’ordre que dirigeait Maurice Papon, alors préfet de police, le candidat à l’élection présidentielle, François Hollande, participait, dans la ville de Clichy, à une cérémonie à la mémoire des victimes.

Visa au jour le jour #6

|  Par Michel Puech

Rencontre avec Stéphanie Sinclair pour son travail  "Les petites filles que l'on marie" en Afghanistan, au Népal, en Ethiopie,Rencontre avec Stéphanie Sinclair pour son travail "Les petites filles que l'on marie" en Afghanistan, au Népal, en Ethiopie, © Geneviève Delalot

 3ème Visa d'or  à Stéphanie Sinclair de l'agence VII pour son travail sur "Les petites filles que l'on marie". Un reportage qu'elle réalise depuis 2003 et va poursuivre encore deux ans avec le soutien de plusieurs ONG et magazines dont le National Geographic.

Édition : La vie dans un village algérien pendant la guerre de libération

Oulkhou 1957-1962. 11. Nna Ouerdia

|  Par Akli Gasmi

Nna Ouerdia était la femme de mon oncle Hocine qu'elle avait épousé dans les années trente lorsqu'il avait perdu sa première épouse, Keltouma.

Albert Camus l’Algérien, n’est pas Français

|  Par Saad eddine kouidri

    Peut-on revendiquer une nationalité naturelle à titre posthume ?