Gagnez 3 ebooks Mediapart

Spécial offre d'été : Abonnez-vous à Mediapart pour 9€, au lieu de 27€. Affaire Bygmalion, Guerre dans les Balkans, Europe... Les 10 premiers abonnés gagneront 3 ebooks Mediapart.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mar.22 juillet 201422/07/2014 Dernière édition

Mot-clé : contestation

Egypte : quatre ministres présentent leur démission

|  Par La rédaction de Mediapart

Quatre ministres égyptiens ont démissionné du gouvernement de Hicham Qandil, en signe de solidarité au mouvement contestataire Tamarod, qui exige la démission du président Mohamed Morsi avant ce mardi 2 juillet, à 17 heures.

El Sexto: le graffeur qui inquiète la propagande cubaine

|  Par Raphaël Morán

Pochoir à l'effigie de Laura Pollán, leader des Dames en blanc.Pochoir à l'effigie de Laura Pollán, leader des Dames en blanc. © DR

Dans un pays qui ouvre petit à petit son économie à l'initiative privée, la liberté d'expression ne figure pas encore au programme des décrets de moderni- sation. Alors une nouvelle génération d'artistes et d'activistes tente de faire sauter les verrous soigneusement maintenus par Raul Castro. De notre envoyé spécial à Cuba.

Ben Ali fait mine de vouloir quitter le pouvoir... en 2014

|  Par noemie rousseau et Audrey Vucher

Dans une intervention télévisée, jeudi soir, le président tunisien a tenté d'enrayer ce qui ressemble au soulèvement de tout un pays. En annonçant le rétablissement de certaines libertés. Et en faisant mine de ne pas vouloir se représenter en 2014. Mais la limite d'âge qu'il a évoquée et qui est fixée par la constitution avait été déjà repoussée en 2009... Une manifestation est prévue vendredi à Tunis.

Les vœux sous haute surveillance d'un président isolé

|  Par David Dufresne et Gérard Desportes

k6rgl0hfZjg4GIVc0E&related=1.dailymotion

C'était son retour après six mois de présidence de l'Europe. Nicolas Sarkozy a entamé début janvier une tournée en province pour y délivrer ses vœux à diverses professions et renouer avec le pays profond et ses forces vives. Vendredi 23 janvier, il en a terminé avec ceux à la presse. Chaque jour une étape, chaque discours une annonce, avec à chaque fois un dispositif policier énorme et une mise en scène étudiée. Bilan.

Nuit blanche contre les suppressions de postes à l'école

|  Par Gérard Desportes

Aujourd'hui, les rectorats décident des derniers arbitrages concernant la prochaine rentrée dans le primaire. Le nombre des classes en plus ou en moins sera donc connu des collectifs qui organisent ce soir, vendredi, une opération dortoir visant à occuper les établissements toute la nuit. D'autres actions sont prévues lundi 16 juin.

Violents heurts en Turquie

|  Par Maxime-Azadi

La police turque est violemment intervenue mardi 10 septembre dans plusieurs villes contre des milliers de manifestants dénonçant la violence policière qui a tué un jeune dans la province d’Hatay, le 9 septembre. Signe de l'amplification de la contestation populaire contre la politique répressif et autoritaire du gouvernement AKP.  

Gagnez 3 ebooks Mediapart

Spécial offre d'été : Abonnez-vous à Mediapart pour 9€, au lieu de 27€. Affaire Bygmalion, Guerre dans les Balkans, Europe... Les 10 premiers abonnés gagneront 3 ebooks Mediapart.Abonnez-vous

Gezi, fin ou commencement ?

|  Par Atila Özer

Dix jours après l’évacuation par la force du parc Gezi, la Turquie se trouve dans une situation étrange.

Nouvelles manifestations, nouvelles violences

|  Par Defne Gursoy

Istanbul, 21 juin 2013 Alors que le Gezi Park est fermé au public, protégé par une armada de policiers, les citoyens stambouliotes continuent leur contestation par de nouvelles formes d’expression. Nous avions déjà évoqué la vague des « hommes debout », qui, tous les jours, à toute heure, s’immobilisent pour exprimer la suite de leurs revendications. A chacun sa requête, mais l’essentiel reste néanmoins dans une protestation de M. Erdogan et de son pouvoir répressif.

Édition : Les français à l'étranger de Mediapart

Le 15M ne désarme pas

|  Par Gabacho

"De l'indignation à la rébellion !" C'est en substance le message que font passer les indignés espagnols aujourd'hui. Ce mercredi ils étaient plusieurs milliers un peu partout dans Madrid et les autres villes réunis pour l'occasion du deuxième anniversaire du mouvement. Un mouvement spontané hors de toute organisation syndicale et politique né le 15 mai 2011 au moment où la crise faisait déjà des ravages sur la péninsule et où la classe politique était dans l'inertie la plus totale.

Le silence des jeunes (fiction)

|  Par Liliane Baie

« Ceux dont je me méfie le plus, ce sont des jeunes : ils sont instables, vindicatifs, ils n'ont pas de travail et pas d'espoir. Et les révolutions ont toujours été déclenchées par la jeunesse, jamais par des quinquagénaires, qui ont trop à perdre et plus envie d'en découdre... ».

L'homme qui venait de parler était un psychologue éminent, qui venait juste d'être recruté dans le staff de la Présidence. Par politesse, tous ses interlocuteurs s'abstinrent de se moquer, et, même, de sourire.

Le Conseiller personnel du Président, responsable de la Sécurité intérieure, qui avait organisé la réunion, prit la parole :

Calli-Graffiti et contestation

|  Par Association iReMMO

La sélection de liens de l’iReMMO (3). D’un côté, le bouillonnement révolutionnaire qui a mis les sociétés arabes en mouvement depuis deux ans trouve un mode d’expression naturel dans l’art. De l’autre,  l’art de rue, l’écriture sauvage sur les murs, le graffiti, qui incarne à lui seul la contestation sociale.

Espagne: de la transition démocratique au 15-M

|  Par arnaud dolidier

Cela fait maintenant plus d’un mois que le mouvement né après les manifestations du 15-M bouleverse la vie politique et sociale de l’Espagne.

L'idée qui brûle

|  Par Frédéric Moga

L'éditorial du dernier Courrier International accorde cette semaine une grande place aux événements de Tunisie. Comme tous les médias d'ailleurs. Ils sont tous excités car ce n'est pas souvent qu'un journaliste peut se targuer de couvrir une révolution !

"On n'est pas d'accord, mais comment peut-on agir ?"

|  Par Liliane Baie

© Liliane Baie

Depuis quelques temps, nous pouvons constater une marche en avant du pouvoir avec laquelle un grand nombre de citoyens n’est pas en accord. Or, à moins qu’une instance judiciaire n’intervienne éventuellement pour contester les décisions prises ou annoncées, il semble que tout ceci se passe dans un cadre légal. Nous avons élu au suffrage universel un président, des députés, et c’est par la voie législative, et par une certaine, mais légale, interprétation de la loi, que se produisent peu à peu des déviations, voire des dérives, qui pourraient peut-être nous amener à regretter un jour de ne pas avoir agi à temps. Oui, mais… Comment agir, quand on est légaliste et pacifiste ?

Édition : Bordeaux sur Garonne

La révolution sur les rails

|  Par Liliane Baie

Elle m'a proposé de prendre place à côté d'elle, dans notre magnifique et efficace tramway, en s'excusant : « Le gros sac, là, n'est pas à moi ». Elle a désigné alors du regard une autre voyageuse, jeune et belle, qui s'était délestée de son volumineux sac de voyage en encombrant ma voisine. Je m'insère dans l'espace laissé libre par le bagage, et la rassure : « Ce n'est pas grave, merci !».

La mort de Carole Roussopoulos, réalisatrice féministe

|  Par Marine Sentin

Carole Roussopoulos, née de Kalbermatten, réalisatrice pionnière de la vidéo et militante féministe, est décédée le 22 octobre, chez elle à Molignon, dans son Valais natal, à l'âge de 64 ans, des suites d'un cancer.

Édition : Collectivités locales: seulement une question d'institutions?

Facebook et la participation: un exemple pour les collectivités ?

|  Par Romain Lacuisse

On connaissait déjà le potentiel des réseaux sociaux en matière de démocratie participative "informelle". Pourtant, au terme d'un processus de contestation et de débat, Facebook vient d'institutionnaliser l'influence des usagers sur les règles d'utilisation du site.