1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Sam.19 avril 201419/04/2014 Édition de la mi-journée

Mot-clé : Henri Guaino

Henri Guaino sera jugé pour «outrage à magistrat»

|  Par La rédaction de Mediapart

L'ex-plume de Nicolas Sarkozy avait accusé le juge Gentil, qui avait mis en examen l'ex-président, d'avoir « déshonoré la Justice ».

Le débat Guaino-Mailly : « Bonapartisme social ? Si vous voulez ! »

|  Par Sophie Dufau et Christophe Gueugneau et Mathieu Magnaudeix

Pourquoi Nicolas Sarkozy s’en prend-il ainsi aux syndicats et aux « corps intermédiaires » ? Le président sortant a-t-il vraiment un programme social ? Débat

Les dix épines dans le pied de Sarkozy

|  Par Marine Turchi

« Il fait campagne tout seul », observent ses alliés radicaux. Un candidat isolé, une équipe de campagne divisée entre deux stratégies, des cafouillages entre parti, QG et Elysée, des ministres qui anticipent la défaite et des militants démoralisés. À une poignée de jours du premier tour, la campagne de Nicolas Sarkozy prend l'eau.

2'18 chrono de Guaino en surchauffe

|  Par La rédaction de Mediapart

Quand le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy multiplie les sorties de plus en plus virulentes et assume de « se lâcher ».
A regarder sur Libération.

Guaino se fâche tout rouge face à un élu PS

|  Par La rédaction de Mediapart

Le conseiller de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, s'est emporté samedi en direct lors de l'émission «La voix est libre» sur France-3 Ile-de-France.

Guaino annonce une taxe Tobin en France avant la fin janvier

|  Par La rédaction de Mediapart

« Il y aura une décision sur la taxation des transactions financières pour ce qui concerne la France avant la fin du mois de janvier », a déclaré Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy sur BFM-TV vendredi 6 janvier. Rome et Berlin ont vivement réagi à cette annonce.

La «grande peur» agitée par Sarkozy, une vieille ficelle

|  Par Marine Turchi

Nicolas Sarkozy compte gagner 2012 en brandissant la menace d'une crise apocalyptique dont il serait le seul rempart. Du «moi ou le chaos» de De Gaulle à la menace des chars russes sur les Champs-Elysées de Giscard, en passant par l'exploitation des crises par Berlusconi et Bush, la «grande peur» est une vieille ficelle.

Henri Guaino, ex-nouvel animateur vedette sur France Inter

|  Par La rédaction de Mediapart

France Inter annule finalement son nouveau rendez-vous hebdomadaire mettant face à face Laurent Joffrin et Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy.

Henri Guaino : «C'est une erreur de courir après, ou devant» le Front national

|  Par La rédaction de Mediapart

Le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, répond à une longue interview de Sciences Po TV.

MediaPorte n°26: Guaino futur

|  Par La rédaction de Mediapart

vidéo accessible dans l'articlevidéo accessible dans l'article

Prochain enregistrement public, lundi 2 mai, 9h15, au 138, rue du Faubourg-Saint-Antoine (75012). Entrée gratuite.

Emmanuel Todd: «Le sarkozysme est le produit du vide»

|  Par Gérard Desportes et Sylvain Bourmeau

Que devient le sarkozysme? En décembre 2009, Emmanuel Todd, 58 ans, suggérait dans une interview au Monde, «ce que Sarkozy propose, c'est la haine de l'autre». En plein débat sur l'identité nationale, le propos avait frappé de la part de cet historien et démographe qui réfléchit depuis longtemps à la nation et à l'immigration. L'occasion ici d'y revenir en approfondissant quelques traits du régime et de la période. Ses idées, son personnel politique.

Henri Guaino contre le «renoncement moral»

|  Par Gérard Desportes

Vendredi 22 janvier, la Gauche moderne du sous-ministre d'ouverture Jean-Marie Bockel a réuni les nationaux-républicains de feu la fondation Marc-Bloch autour d'Henri Guaino pour discuter de «la morale en politique». Séquence nostalgie.

Le désert catholique français et l'arroseur arrosé

|  Par Gérard Desportes

Le quotidien La Croix a publié, mardi 29 décembre, une enquête sur la place de la religion et du catholicisme dans notre pays. Alors que les promoteurs du débat sur «l'identité nationale» connaissent les pires difficultés à empêcher qu'il se fixe sur la seule question de l'islam, l'enquête arrive à point nommé. Un: toutes religions confondues, c'est une France sans Dieu qui s'installe. Deux: un large consensus existe pour dire que «toutes les religions se valent». Du coup, l'arroseur Sarkozy est arrosé. Une sorte de cadeau de Noël.

Y a-t-il un coup d’Etat à droite?

|  Par François Bonnet

La question doit être posée au vu de ce qui se passe àdroite. Pourquoi Henri Guaino et Eric Besson s'obstinent-ils àalimenter l'incendie du débat sur l'identité nationale, contre les inquiétudesgrandissantes de ministres et de responsables UMP? L'objectif viserait,au-delà des régionales, à refonder l'UMP sur de nouvelles bases idéologiques enéliminant au passage quelques cadres encombrants. Un Grand Soir à droite avant2012? Analyse.

Nicolas Sarkozy réveille «l'autre politique»

|  Par Gérard Desportes

Jeudi 12 novembre à La Chapelle-en-Vercors (Drôme), Nicolas Sarkozy a apporté «sa contribution» au débat sur l'identité nationale lancé par son ministre de l'immigration, Eric Besson. Le chef de l'Etat a prononcé un discours de combat, tout à la gloire d'une France éternelle et d'une République idéale, sans un mot pour l'Europe et l'ailleurs. Comme aux plus beaux jours de la campagne de 2007 quand il s'agissait de draguer sur les terres du Front national. Comme au temps de l'«autre politique» portée dans les années 1990 par le trio Pasqua-Séguin-Chevènement.

Nicole, Henriette, Claudette, Pierrette … et Patricia

|  Par Jean-Paul Bourgès

Depuis avant-hier les gazettes ne nous parlent presque plus de la Crimée dont tout le monde a bien compris qu’elle est cramée, mais beaucoup plus d’une sinistre histoire de crêpage de chignon entre

Cheval noir, cheval blanc

|  Par Pierre Caumont

Sur les ondes, Henri Guaino, l’ex-plume de l’ex-président de la République, s’offusque de ce que Patrick Buisson, un ancien conseiller de Sarkozy, ait indûment enregistré sur dictaphone des centaines d’heures de conversation à l’Élysée, des conversations auxquelles ce dernier prend même part, à la fois témoin et partie. 

Troisième pouvoir… prends garde à toi!

|  Par Jean-Paul Bourgès

« Je me réjouis de le voir revenir. C’est un vieil ami. Je le soutiens sans état d’âme. J’ai la conviction que c’est quelqu’un d’honnête. Il a le droit au pardon. On l’accorde bien à tous les voyous de la terre.

Impôts: l'aveu fortuit de Henri Guaino

|  Par Laurent Mauduit

« Toutes les fortunes de France négocient leurs impôts, vous le savez parfaitement » : voilà la stupéfiante réponse que m’a apportée Henri Guaino, député UMP des Yvelines, lors de l’émission Mots croisés sur France 2 consacrée lundi soir  au scandale Tapie, pour tenter de justifier l’implication de Claude Guéant dans le dossier fiscal de Bernard Tapie.

Matin Chagrin

|  Par pol

Comme un complexe d'infériorité.Comme un complexe d'infériorité. © D'après la caméra de F.C.

Ce matin, grand moment de radio: Dans sa chronique Les idées claires,Marie Darrieussecq, à 7h 38, se met bizarrement à citer un vieux discours. http://www.franceculture.fr/emission-les-idees-claires-de-marie-darrieussecq-0  Dans le discours qu’il prononce à Dakar le 26 juillet 2007, le Président de la République Française Nicolas Sarkozy, expose, sous la plume d’Henri Guaino, une vision de l’homme Africain dont je voudrais rappeler ici quelques extraits.

Édition : Les invités de Mediapart

Lettre ouverte à Henri Guaino

|  Par Les invités de Mediapart

Trois jours après un débat houleux l'ayant opposé sur France-3 au conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Jérôme Guedj, président socialiste du conseil général de l'Essonne, revient vers Henri Guaino. «Ce n’est pas contre moi que vous étiez en colère. Mais contre vous-même».

Mediapart face à l'Elysée: c'était à «Mots Croisés», sur France-2

|  Par Edwy Plenel

Lundi soir 26 septembre, j'ai accepté, au nom de Mediapart, un face-à-face avec Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy à l'Elysée, sur France-2, dans Mots Croisés, animé par Yves Calvi. Retour sur un rendez-vous insolite et vidéo de l'émission pour ceux qui l'ont loupée.

14 juillet is the nationale fest in France ! Yeah !

|  Par jmplouchard

"De la fête de l'être suprême à celle de la suprême ineptie, il n'y a qu'un pas que seul un français peut franchir."

Le cynisme du vautour

|  Par rimbus

L'accident nucléaire au Japon pourrait favoriser l'industrie française dont la sécurité est une marque de fabrique, a déclaré dimanche Henri Guaino, conseiller spécial du président Nicolas Sarkozy. (Reuters)

Nicolas Bedos et le VRP cocaïné

|  Par POJ

Un cocaïnomane a moins d'influence sur une "ménagère de cinquante ans" s'il est présentateur de télé que chef de l'Etat. La presse commente pourtant beaucoup plus le premier cas que le second.

 

Un chroniqueur animant l'émission d'une sommité médiatique fait une métaphore amusant les milieux bien informés des dîners en ville depuis quelques années. La France poursuivrait les fumeurs de joints et gonflerait le nombre de garde à vue pour la satisfaction du discours sécuritaire d'un consommateur de drogue dure. Monsieur Guaino, proche conseiller du président présent à l'émission, n'a pas protesté.

 

La question que posent les sous-entendus à répétition, les sourires en coin et les ébahissements de circonstances sur le sujet est : "Monsieur le président, vous droguez-vous ?"

Édition : Usages et mésusages de l'histoire

Historiens, circulez, vous n’avez rien à dire là-dessus... Réponse à Henri Guaino.

|  Par Nicolas Offenstadt

Que les historiens étudient l’histoire ou la manière dont on la met en scène, voilà bien une idée saugrenue. Henri Guaino, le 22 octobre s’est exprimé en ce sens dans le 19/20 de France 3 au cours d’un sujet