1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Dim.20 avril 201420/04/2014 Dernière édition

Mot-clé : Jean-Christophe Cambadélis

J-C Cambadélis, la politique professionnelle et la corruption des idéaux

|  Par Edwy Plenel

La chronique hebdomadaire d'Edwy Plenel sur France Culture est aujourd'hui consacrée à Jean-Christophe Cambadélis, qui vient de prendre la tête du PS.

 

 

Cambadélis placé au premier rang d'un PS crépusculaire

|  Par Stéphane Alliès

Cambadélis.Cambadélis. © (dr)

À huis clos et dans le flou statutaire, Cambadélis remplace Désir à la tête du PS. Ce choix ne sera finalement pas validé par un vote militant. Il s'agit en priorité de « tenir » l'appareil.

L’aile gauche du PS conteste la nomination de Cambadélis

|  Par La rédaction de Mediapart

L'aile gauche du Parti socialiste a appelé lundi la formation au pouvoir à respecter les règles de la démocratie, à la veille d'un conseil national qui doit entériner, ce mardi après-midi, la nomination de Jean-Christophe Cambadélis comme premier secrétaire.

Désir et Cambadélis recasés : c'est la prime au vide au PS

|  Par Stéphane Alliès et Ludovic Lamant

Nommé secrétaire d'État aux affaires européennes, Harlem Désir quitte la tête du parti socialiste. Il sera remplacé par Jean-Christophe Cambadélis. Un choix qui laisse pantois quant à la gestion des ressources humaines socialistes par François Hollande et Manuel Valls.

Débat sur l'Europe: la direction du PS éteint la lumière

|  Par Stéphane Alliès

Les militants socialistes doivent adopter le document d'une convention européenne vidée de son intérêt, avec un fort risque de grosse abstention. Faute de texte alternatif autorisé, et malgré une procédure de vote curieuse, l'aile gauche du parti espère voir adopter ses amendements.

Le socialiste allemand Martin Schulz déjà lancé pour 2014

|  Par Ludovic Lamant

L'actuel patron du Parlement européen a transformé le congrès du Parti socialiste européen, samedi à Bruxelles, en une rampe de lancement pour sa candidature à la présidence de la Commission.

Cambadélis sur les rails de la présidence du PSE

|  Par La rédaction de Mediapart

Jean-Christophe Cambadélis, écarté de la direction du PS français au profit de Harlem Désir, se console à Bruxelles.

Le congrès PS, cet objet de désirs obscurs

|  Par Stéphane Alliès

À quelques jours du dépôt des motions, le flou est encore total sur la future direction socialiste comme sur ses règles de désignation. Si une grosse motion est souhaitée par tous, son périmètre fait débat. Et les multiples intrigues laissent la porte ouverte à une surprise.

Cambadélis donne sa vision du futur PS

|  Par La rédaction de Mediapart

Jean-Christophe Cambadélis, candidat à la succession de Martine Aubry à la tête du PS, donne dans le Monde ses cinq «exigences» pour «moderniser la France, revivifier la République».

Socialistes, vous avez aimé la rénovation ? Voici la caporalisation

|  Par Stéphane Alliès

Le patron des sénateurs socialistes remet en cause le non-cumul des mandats, pourtant voté par les militants. La succession de Martine Aubry n'a jamais été aussi opaque : elle se déciderait à trois, sans débat public, pour choisir Jean-Christophe Cambadélis ou Harlem Désir. Où est la rénovation ?

Aubry ouvre sa succession à la tête du PS

|  Par La rédaction de Mediapart

Martine Aubry a confirmé dimanche soir sur BFMTV qu'elle quitterait après le 6 mai la direction du parti socialiste : « Le travail a été fait, la rénovation - du parti -, le projet, les accords avec les partenaires, les élections ont été gagnées (...), les primaires réussies qui ont amené cet élan. » Elle a précisé qu'elle « compte bien être une militante de la campagne des législatives, même si (elle) ne compte pas » se présenter.

Se disant «blanchi», Julien Dray noircit l'avenir du PS

|  Par Stéphane Alliès

© www.nasserferradj.fr

La campagne des élections régionales commence drôlement pour le parti socialiste, avec une vidéo où une de ses têtes de listes départementales tire à boulets rouges sur des dirigeants. Faisant l'objet d'un rappel à la loi, Julien Dray le candidat essonnien a vu ses poursuites judiciaires abandonnées. Depuis, il règle ses comptes avec le PS.

Dans le bunker. Récit du conseil national du PS

|  Par Boris Faure

La salle Victor Hugo est située au troisième sous sol des locaux de l’Assemblée nationale rue de l’Université à Paris ; le huis clos est décrété. Une meute de journalistes attend au niveau de la rue sans possibilité d’accès au lieu des débats où se déroulera un CN annoncé comme houleux. On y descend comme on rentre dans un bunker, avec la sensation que nos débats seront protégés, mais avec l’impression diffuse qu’une menace oppressante existe à l’extérieur.