2 mois offerts

En cadeau, le premier numéro de la Revue du Crieur

Lisez Mediapart tout l'été. Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ les 3 premiers mois, soit 2 mois offerts. En cadeau pour les 10 premiers, le premier numéro de la Revue du Crieur.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Dim.02 août 201502/08/2015 Édition de la mi-journée

Mot-clé : Karl Marx

Le capitalisme disséqué sur Arte

|  Par martine orange

Aujourd'hui, Arnaud Romain lit l'article de Martine Orange, Le capitalisme disséqué sur Arte, publié sur Mediapart le 14 octobre 2014.

Le capitalisme disséqué sur Arte

|  Par martine orange

Un documentaire d’Arte revient en six épisodes sur l’histoire et les mécanismes du capitalisme. Repartant des origines, il démonte les idées et les théories, rappelant combien ces principes parfois discutables ou faux pèsent sur notre vie. Une superbe démonstration.

Un chemin «commun» pour la révolution au XXIe siècle

|  Par Joseph Confavreux et Laurent Mauduit

Laval et Dardot - Entretien vidéo dans l'articleLaval et Dardot - Entretien vidéo dans l'article

Le philosophe Pierre Dardot et le sociologue Christian Laval dessinent les contours de la « révolution au XXIe siècle ». Celle-ci serait fondée sur le principe politique du commun, qui «désigne non la résurgence d’une idée communiste éternelle, mais l’émergence d’une façon nouvelle de contester le capitalisme».

Marx a dit !, dialogue vivifiant

|  Par Antoine Perraud

Quatre vidéos dans l'articleQuatre vidéos dans l'article

Henri Pena-Ruiz, professeur de philosophie proche de Jean-Luc Mélenchon, publie Entretien avec Karl Marx (Plon), un dialogue imaginaire fondé sur les écrits du théoricien colossal (1818-1883). Mediapart a bel et bien questionné l'auteur de cette interview factice. Voici un vison-visu aussi bœuf que progressiste...

Il faut «refonder» l'économie !

|  Par Ludovic Lamant

Dans un essai musclé, André Orléan tire les conséquences de la faillite de la science économique face à la crise. L'économiste «atterré» n'y va pas de main morte: il propose de «refonder» la manière de penser l'économie, après Marx et les néo-classiques. Au programme: une «économie des relations», où l'analyse de la monnaie retrouverait toute sa place. Mais l'économiste sera-t-il entendu?

Sortir de l'euro ? Il y a deux manières (de gérer la transition)

|  Par Segesta3756

La tentative de sauver la monnaie unique à coups de déflation des salaires dans les pays périphériques de l'Union pourrait être vouée à l'échec. L'éventualité d'une désintégration de la zone euro n'est donc pas du tout évitée. Le problème est que les modalités de désarrimage de la monnaie unique sont multiples et chacune retomberait de différentes manières sur plusieurs groupes sociaux. Il existe en effet des modalités de "droite" et des modalités de "gauche" de gérer une éventuelle sortie de l'euro. Mais existe-t-il une gauche en mesure de diriger le processus ?  par Emiliano Brancaccio

2 mois offerts

2 mois offerts


9€ seulement les 3 premiers mois d'abonnement à Mediapart, au lieu de 27€. La Revue du Crieur pour les 10 premiers abonnés.
Abonnez-vous

Les fondements historiques et idéologiques du racisme « respectable » de la « gauche » française

|  Par Annie Stasse

Une hégémonie culturelle assise depuis le 19e siècle L’hégémonie culturelle est un concept proposé par Antonio Gramsci pour décrire la domination culturelle des classes dominantes. Le concept s’inscrit dans l’analyse des causes du non développement des révolutions annoncées par Marx pour les pays industrialisés d’Europe en dépit de la vérification des conclusions économiques de Marx (crise cycliques, paupérisation de la classe ouvrière, etc.). L’hypothèse de Gramsci est que cet « échec » des révolutions ouvrières est explicable par l’emprise de la culture de la classe dominante sur la classe ouvrière et ses organisations. La classe dominante domine certes par la force mais aussi par un consentement des dominés culturellement produit. L’hégémonie culturelle de la classe dominante agit par le biais de l’État et de ses outils culturels hégémoniques (écoles, médias, etc.) pour produire une adoption par la classe dominée des intérêts de la classe dominante. L’hégémonie culturelle décrit donc l’ensemble des processus de production du consensus en faveur des classes dominantes.

Penser la subversion

|  Par Ananda Cotentin

Comme toute crise historique qui s'accompagne par nature de misère sociale et d'injustices insoutenables, celle que nous traversons depuis quelques années représente l'occasion de formuler un nouvel agencement intellectuel, une nouvelle vision du monde susceptible d'amorcer et de concrétiser une transformation sociale nécessaire et salutaire.

L’exclusion de Bakounine ou l’adieu de l’Internationale aux barricades

|  Par Laurent Ripart

L’exclusion en 1872 de Bakounine ne constitue que l’un des aspects de la crise de l’A.I.T.

De la question des inégalités : Karl Marx contre Simon Kuznets ?

|  Par Yves Besançon

Voilà deux grands penseurs en économie qui n’ont pas eu l’occasion de débattre ensemble de leurs analyses sur le devenir des inégalités dans le système capitaliste, et qui pourtant auraient eu probablement des échanges forts instructifs et passionnants sur la question.

Édition : La Revue du Projet

Le logement et la loi générale de l’accumulation capitaliste (par Karl Marx*)

|  Par Nicolas DUTENT

«Pour saisir la liaison intime entre la faim qui torture les couches les plus travailleuses de la société et l'accumulation capitaliste, avec son corollaire, la surconsommation grossière ou raffinée des riches, il faut connaître les lois économiques. Il en est tout autrement dès qu'il s'agit des conditions du domicile.

Les terribles aveux de Jérôme Cahuzac

|  Par Philippe Marlière

Le ministre du budget Cahuzac a le ton impudent qui sied aux puissants persuadés que leurs actions accompagnent irrésistiblement la marche de l'Histoire.

L'horreur économique des Jeux Olympiques

|  Par Daniel Salvatore Schiffer

Nos horreurs économiques : telle est l’implacable mais juste formule par laquelle Rimbaud, alors révolté par les très dures conditions de vie de la classe ouvrière, qualifiait, dans ses « Illuminations », la réalité sociale de son temps.

Le fait inégalitaire, des origines à l’aube du XXIe siècle

|  Par Yves Besançon

Le fait inégalitaire est une signature sociologique des sociétés humaines qui apparaît comme relativement "jeune" à l’échelle de l’histoire, si l’on en juge par les travaux anthropologiques des plus récents. En effet, les inégalités économiques et sociales commencent à se développer significativement à partir des débuts de l’ère du Néolithique (- 5000 ans av. J-C), dès l’instant que les sociétés se structurent autour d’une activité agricole sédentaire, et de son corollaire, l’appropriation privée des terres (1).

Une démocratie affaiblie par près de trente ans de violence du néolibéralisme

|  Par Yves Besançon

Après une élection du nouveau président de la République, François Hollande, avec une participation électorale satisfaisante ou plutôt "normale", l’abstention a atteint dimanche dernier, au premier tour des élections législatives, son plus haut niveau historique, avec un taux vertigineux de 42,8 %.

Édition : Petite Encyclopédie Critique

Classes populaires, travailleurs, prolétaires…Discours sarkozystes et réalités sociologiques

|  Par Sarah Abdelnour

Jeune sociologue, Sarah Abdenour est l’auteure de : Les nouveaux prolétaires. Un titre de la collection Un titre de la collection « Petite Encyclopédie Critique » des éditions Textuel...