Abonnements cadeaux Mediapart

Plus que quelques jours pour trouver votre cadeau

Offrez Mediapart en profitant de l'offre d'abonnement cadeau : 3 mois pour 20 euros seulement au lieu de 27€.

OFFREZ MEDIAPART

Mediapart
Dim.21 décembre 201421/12/2014 Édition de la mi-journée

Mot-clé : Minc

Le business-plan secret de Sarkozy et Minc

|  Par Laurent Mauduit

Nicolas Sarkozy, sur le plateau du Grand JournalNicolas Sarkozy, sur le plateau du Grand Journal © Reuters

Alain Minc a été imprudent de démentir nos informations selon lesquelles il préparait, avec Nicolas Sarkozy, la création d'un fonds d'investissement : Mediapart publie le projet dans sa version intégrale. Si l'ancien chef de l'État n'a pas encore décidé ce que serait son implication, il apporte sa contribution en cherchant des investisseurs. Dénommé Columbia Investment Company, le fonds aura son siège à Luxembourg et des bureaux à Londres. Pas à Paris...

Le dirigeant de Groupama est éjecté

|  Par martine orange

Le conseil d'administration de Groupama a acté hier la situation critique du groupe d'assurances, révélée en septembre par Mediapart. Jean Azéma, président depuis onze ans, a été démis de ses fonctions. Son départ bouscule aussi le petit jeu du capitalisme parisien, où il était devenu un acteur important, grâce à l'entremise d'Alain Minc.

Vers de vraies-fausses nationalisations

|  Par Laurent Mauduit

Pour placer la gauche en porte-à-faux et prévenir le choc d'un probable défaut de la Grèce, le projet d'une nationalisation de certaines banques ou compagnies d'assurances est secrètement débattu à l'Elysée. Mais selon des modalités qui ne donneraient presque aucun pouvoir à l'Etat. Alain Minc en est l'un des plus chauds partisans et aimerait au passage sauver certains de ses clients.

Les échecs cinglants de Stéphane Courbit

|  Par La rédaction de Mediapart

Parrainé par Alain Minc, Stéphane Courbit a souvent été présenté comme une figure montante des milieux d'affaires parisiens. Las! Son groupe multiplie les échecs retentissants.

Vidéo. Petite fête entre amis de l'oligarchie sarkozyste

|  Par Laurent Mauduit

Vidéo accessible dans l'article.Vidéo accessible dans l'article. © Aurélien Pic

En exclusivité et en vidéo, Mediapart vous invite à pénétrer dans les coulisses du capitalisme du Fouquet's. C'est une fête organisée par Alain Minc, lundi 27 juin au musée Albert-Kahn à Boulogne-Billancourt, qui nous en a fourni le prétexte. Grandes fortunes, éditeurs parisiens, patrons de presse, élus: la soirée a rassemblé de nombreux obligés du Palais et même quelques socialistes.

Une société de Pierre Bergé et Alain Minc est condamnée pour «vente frauduleuse»

|  Par Laurent Mauduit

© Pierre Bergé

Dans un arrêt en date du 1er février et sur une plainte de l'industriel italien Carlo de Benedetti, la Cour de cassation vient de confirmer la condamnation à 6 millions d'euros pour «vente frauduleuse» de la société Oléron Participations, fondée en 1996 par Alain Minc et Pierre Bergé. Pour ce dernier, qui est l'un des nouveaux propriétaires du Monde, l'affaire est embarrassante.

Radiographie alarmante d’une télévision sous influence

|  Par Laurent Mauduit

Trois livres, dont celui de Patrice et Alain Duhamel et celui du journaliste Rémy Pernelet, révèlent par le menu la vie de France Télévisions, placé sous les oukases et les intimidations de Nicolas Sarkozy. Effrayant! L'Elysée régente jusqu'aux programmes.

France Télévisions : affaibli, Sarkozy choisit Pflimlin

|  Par Laurent Mauduit

Nicolas Sarkozy a rendu son verdict. C'est Rémy Pflimlin, l'actuel directeur général de Presstalis (les ex-NMPP), qu'il a finalement choisi de porter à la présidence de France Télévisions. La disgrâce d'Alain Minc et l'affaire Woerth expliquent ce choix. Parti pris.

Grandes manœuvres autour de France Télévisions

|  Par Laurent Mauduit

Pour des raisons de procédure, Nicolas Sarkozy devra désigner avant fin juin le nouveau président de France Télévisions. Le patron d'Europe 1, Alexandre Bompard, qui est l'un de ses proches, est toujours son favori. Si elle se confirme, cette nomination serait choquante. Pour une cascade de raisons: professionnelles, éthiques et surtout démocratiques. Parti pris.

L'astre Alain Minc pâlit à l'Elysée

|  Par Laurent Mauduit

A quelques proches et en privé, Nicolas Sarkozy ne cache pas son agacement à l'encontre de son conseiller officieux, par ailleurs conseiller de quelques très grandes fortunes françaises. Selon nos informations, le chef de l'Etat a été indisposé par l'affaire France Télévisions, l'affaire Bompard et enfin les sorties tonitruantes d'Alain Minc sur les personnes âgées.

Régie France Télévisions: la justice passe, le patron reste

|  Par Laurent Mauduit

Philippe Santini, patron de France Télévisions Publicité (FTP), vient d'être condamné définitivement pour « complicité de violences volontaires aggravées, avec préméditation et usage ou menace d'une arme (...) et séquestration»...

De l’affaire France Télé à l’affaire Europe-1

|  Par Laurent Mauduit

Dans l'hypothèse d'un départ d'Alexandre Bompard pour la présidence de France Télévisions, la direction d'Europe-1 serait à pourvoir. Trois candidats sont sur les rangs: leur histoire en dit long sur les mœurs du monde de la radio, de la presse et du capitalisme parisien.

France Télévisions rejette l'oukase de Sarkozy

|  Par Laurent Mauduit

La privatisation de la régie publicitaire de France Télévisions a été suspendue. L'affaire donne donc lieu à une crise entre le groupe audiovisuel public et le chef de l'Etat.

France Télévisions: panique et conciliabules à l’Elysée

|  Par Laurent Mauduit

La révélation par Mediapart que Nicolas Sarkozy comptait annoncer dès mardi la nomination de l'un de ses proches, Alexandre Bompard, à la tête de France Télévisions a eu un effet boomerang : après de nombreux conciliabules ce week-end, dans un climat d'inquiétude, l'Elysée hésite désormais à suivre le calendrier prévu. Le chef de l'Etat doit fixer sa ligne de conduite dans les prochaines heures, car c'est mardi matin que se tient un important conseil d'administration du groupe public.

Sarkozy veut placer au plus tôt Bompard à la tête de France Télévisions

|  Par Laurent Mauduit

Selon nos informations, Nicolas Sarkozy a décidé d'annoncer rapidement qu'il compte nommer Alexandre Bompard à la présidence de France Télévisions. Le chef de l'Etat cherche à déstabiliser l'actuel président du groupe, Patrick de Carolis, dont le mandat ne prend fin qu'au mois d'août. Alexandre Bompard, patron d'Europe 1, est un proche du chef de l'Etat, mais aussi d'Alain Minc et de Stéphane Courbit, qui sont au centre de la polémique autour de la privatisation de la régie publicitaire de France Télévisions.

Minc écrase Hessel de sa morgue

|  Par Laurent Mauduit

Pas lui ! Et pas cela ! On a beau être habitué à entendre Alain Minc pérorer partout et à tout bout de champ ; on a beau le voir, invité plus qu’à son tour, jusqu’à l’overdose, dans toutes les émissions de radio et sur tous les plateaux de télévision, on aimerait malgré tout qu’il ait la décence en quelques circonstances de se taire.

Plus que quelques jours pour trouver votre cadeau

Offrez Mediapart en profitant de l'offre d'abonnement cadeau : 3 mois pour 20 euros seulement au lieu de 27€.Offrez Mediapart

Fraîchement condamné, Bretelle entre au «Monde»

|  Par Laurent Mauduit

Pour la vie parisienne des affaires, la nouvelle est microscopique ; mais pour les destinées du journal Le Monde, elle est importante et symbolique : Jean-Francis Bretelle vient d'être coopté au conseil de surveillance du journal.

Minc, l'oligarque bête et méchant

|  Par Laurent Mauduit

Je le confesse : j'avais pris la décision dans le courant de l'été de ne plus écrire une ligne sur Alain Minc pendant quelques temps, mais après sa sortie contre le « pape allemand », je peine à me contenir. Tout juste après l'avoir prise, je m'autorise donc à faire une entorse à ma bonne résolution.

Minc, Attali, même combat!

|  Par Laurent Mauduit

Mais quelle mouche a donc piqué Nicolas Sarkozy ? Alors que les propositions de la Commission Attali, élaborées voici exactement deux ans, ont pour la plupart été jetées à la poubelle, le chef de l'Etat a eu la très curieuse idée, fin février, de demander à la même commission de recommencer à travailler, pour lui soumettre de nouvelles propositions de réformes économiques et sociales.

Édition : L'affaire France Télévisions

Privatisation de France Télévisions Publicité : un projet à contre-temps

|  Par Les invités de Mediapart

Vice-présidente (PS) du Sénat, ancienne ministre de la Culture et de la Communication, Catherine Tasca demande au gouvernement «des réponses rapides sur les perspectives de développement de France Télévisions et l'avenir de sa régie publicitaire».

Édition : L'affaire France Télévisions

France Télévisions Publicité: lettre ouverte aux parlementaires

|  Par Laurent Mauduit

Madame, Monsieur le député, Madame, Monsieur le sénateur, Je prends la liberté de vous adresser cette lettre ouverte parce qu'élus de la Nation, vous avez la charge de faire prévaloir l'intérêt général face aux intérêts particuliers et plus encore aux appétits privés. Or, j'ai le sentiment que, dans mon activité de journaliste sur Mediapart, j'ai mis au jour des faits graves.

France Télévisions : l’inadmissible silence de l’Elysée

|  Par Laurent Mauduit

Combien de temps encore la présidence de la République pourra-t-elle garder le silence face à ce qui présente désormais toutes les caractéristiques d'un véritable scandale d'Etat ? Si l'on veut bien y réfléchir, c'est maintenant la question principale que soulève la privatisation de la régie publicitaire de France Télévisions.

Traduit de l'étrangeté

|  Par Dominique Conil

« On s’est régalés », écrit Pascale-Robert Diard sur son blog du Monde. Ca peut surprendre, a priori, lorsqu’il s’agit d’un livre où l’on recense quatre condamnations à mort, pas mal de perpétuités, une belle concentration de crimes et drames, et des pages plutôt sombres de l’Histoire .

Alain Minc, une petite boule de haine

|  Par Laurent Mauduit

Pour avoir écrit un livre sur Alain Minc (Petits conseils, Stock, 2007) et décrit ses amitiés et ses fâcheries dans le petit microcosme du capitalisme parisien, je savais que notre homme, si policé en apparence, si urbain et aimable, pouvait en certaines circonstances se transformer en une personnalité beaucoup moins accorte. Qu'il pouvait devenir brutal et perdre son calme. Et que l'intellectuel raffiné dont il aime à donner l'image pouvait se crisper, se ratatiner, pour prendre des traits inattendus. Un petit concentré d'acrimonie. Une petite boule de haine...

Sarkozy la main dans un pot de confiture de rose

|  Par Laurent Mauduit

Qui sont les inspirateurs de la politique culturelle de Nicolas Sarkozy ? Depuis l'élection présidentielle, il était, pour être honnête, assez difficile de répondre à la question. Pour la bonne raison que le chef de l'Etat ne s'aventure guère en ces domaines. Pourtant prolixe en tous sujets, courant en permanence micros et caméras, Nicolas Sarkozy n'est en vérité économe de sa parole qu'en matière culturelle, où il ne s'est risqué qu'en très peu d'occasions.

Ouf ! Alain Minc n'aime pas Mediapart

|  Par Laurent Mauduit

kGTGvw06gCVQLwNonX&related

 

Pour avoir écrit un livre sur lui (Petits Conseils, Stock, 2007), j'avais déjà pu observer, lors de mon enquête, qu'il y a, en réalité, deux Alain Minc (à écouter tout spécialement sur cette vidéo à partir de la minute 8.45).

Le SMS d'Alain Minc

|  Par Laurent Mauduit

Je le raconte dans la « boite noire » de l'article que je viens de consacrer à Alain Minc : au lendemain de la mise en ligne de cet article, c'est-à-dire, samedi 14 juin en début d'après midi, j'ai reçu un SMS de lui. Sans doute mécontent que je raconte par le menu la réception qu'il a organisée jeudi 12 juin dans les jardins de l'Observatoire de Paris (un peu à la manière d'une autre fête organisée à la fin des années 1990 pour ses cinquante ans) et que je donne la liste, assez révélatrice, de ses invités - tous proches du pouvoir ou figures connues du monde parisien des affaires - il m'a adressé ce message, que j'ai reçu sur mon téléphone : « Vous avez omis dans votre papier de citer une fête précédente au musée Guimet où Edwy Plenel trônait... Un hasard? A. Minc ». Depuis que j'ai écrit un livre sur lui (« Petits Conseils », Stock, mars 2007), c'est la première fois qu'Alain Minc entre en contact avec moi.

Un petit puzzle autour du « Monde »

|  Par Laurent Mauduit

Tous les journalistes en ont fait un jour ou l'autre l'expérience : il arrive qu'une information prenne, initialement, la forme d'un puzzle. Constituée d'éléments disparates, dont on ne sait pas bien s'ils sont reliés les uns aux autres, elle semble alors inintelligible. En clair, on a beau s'intéresser à chacune des pièces, à les scruter minutieusement, on passe à côté de l'essentiel : le paysage qu'elles dessinent une fois qu'on a compris leur assemblage.