1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Ven.25 avril 201425/04/2014 Dernière édition

Mot-clé : Richard Millet

Annie Ernaux contre le «pamphlet fasciste» de Richard Millet

|  Par La rédaction de Mediapart

L'écrivaine Annie Ernaux dénonce dans une longue tribune le dernier livre de Richard Millet, Eloge littéraire d'Anders Breivik.

L'apologie polémique de Breivik par Richard Millet

|  Par La rédaction de Mediapart

L'écrivain français, membre du comité de lecture de Gallimard, a créé la polémique avec la sortie d'un texte nommé Eloge littéraire d'Anders Breivik.

Edition: de Zemmour à Millet, une certaine idée du rance

|  Par Ellen Salvi

Après les médias, le soi-disant «politiquement incorrect» se décline en livres. Des textes aux relents nauséabonds, stigmatisant les banlieues, moquant les «bien-pensants» et livrant une vision catastrophiste de l'immigration, connaissent un vif succès. Ce type d'ouvrages est aujourd'hui mis en avant par les plus grands éditeurs avec un argument: faire marcher le commerce.

Édition : Les invités de Mediapart

Richard Millet, et maintenant?

|  Par Les invités de Mediapart

L'affaire Millet est-elle close par son départ du comité de lecture de Gallimard? Non, affirme Jean-François Vilar, écrivain (1). Car Millet « est loin d'être un cas unique. Nous savons tous qu'il ne représente pas que lui-même »

Édition : Les invités de Mediapart

« Eloge littéraire » de Richard Millet

|  Par Les invités de Mediapart

Nettoyer, expurger, interdire: Abdelkader Djemai, «musulman non pratiquant et écrivain de langue française» (1), imagine l'auteur de l'«Éloge littéraire d'Anders Breivik» dans une entreprise destructrice. 

Chez Alain Finkielkraut, une certaine idée du rance.

|  Par Yvan Najiels

Sur France culture en ce matin du 11 juin 201

Des Français innocents

|  Par Sylvain Bourmeau

Dans un récent article de Mediapart, Carine Fouteau a précisément montré comment Nicolas Sarkozy a rendu possible à droite ce qu'on a tendance à qualifier de « dérapages racistes », lors même qu'il faudrait plutôt y voir l'expression d'une pensée aussi structurée que décomplexée. Mais sans doute peut-on remonter encore d'un cran en amont

Il faut lire Richard Millet

|  Par Sylvain Bourmeau

Avec L'opprobre, le laborieux taxidermiste de la langue Richard Millet a remis ça. En pire. Ce sera éprouvant, mais prenez la peine d'en lire ces quelques extraits jusqu'au bout.