1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Lun.21 avril 201421/04/2014 Dernière édition

Mot-clé : Saleh

50 millions pour Sarkozy : l'accusation de l'ancien chef de l'Etat libyen

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

Mohamed el-MegariefMohamed el-Megarief © Reuters

« Oui, Kadhafi a financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy et a continué à le financer encore après 2007 », écrit le premier chef de l’État libyen après la chute de Kadhafi, Mohamed el-Megarief, dans le manuscrit original d’un livre publié en janvier. « 50 millions ont été versés pendant la campagne électorale », affirme-t-il, révélant « un dernier versement » intervenu en 2009. Mediapart s’est procuré le manuscrit non caviardé par l’éditeur.

Libye: Sarkozy en difficulté devant la justice

|  Par Karl Laske et Fabrice Arfi

Après un an et demi d’investigations, aucun élément matériel n’a permis de mettre en cause l’authenticité du document publié par Mediapart en avril 2012 sur le financement libyen de Nicolas Sarkozy. L’ancien président a été entendu le 10 octobre par les juges chargés d’instruire sa plainte pour « faux et usage de faux » contre Mediapart : nous publions ses principales déclarations. Par ailleurs, une information judiciaire se poursuit pour « corruption active et passive », « trafic d'influence », « faux et usage de faux », « abus de biens sociaux ».

Sarkozy-Kadhafi: un dignitaire révèle le circuit de l'argent noir

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

L’ancien directeur de cabinet de Saïf al-Islam Kadhafi révèle à Mediapart le circuit bancaire utilisé pour financer la campagne de Sarkozy. Il livre le nom de la banque de départ : la North Africa Commercial Bank. Il affirme qu’un compte de l’intermédiaire Ziad Takieddine en Allemagne a également été utilisé.

Sarkozy-Kadhafi: la justice perquisitionne la villa de Bachir Saleh

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

© Reuters

L’appareil judiciaire vient finalement de se mettre en marche dans l’affaire du financement de Nicolas Sarkozy par la Libye de Kadhafi. Les policiers de la Direction nationale des investigations financières et fiscales ont perquisitionné mercredi, à Prévessin-Moëns, dans le pays de Gex, la villa de Bachir Saleh, l’ancien directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi.

Sarkozy-Kadhafi: des députés réclament une enquête

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

MM. Mamère, Goldberg, De Rugy, Bays, Amirshahi, Lambert, Denaja, Hammadi, Coronado, LeroyMM. Mamère, Goldberg, De Rugy, Bays, Amirshahi, Lambert, Denaja, Hammadi, Coronado, Leroy © dr

Soupçons de corruption, diplomatie parallèle, guerre, ventes d’armes, témoins en fuite ou réduits au silence : le dossier est explosif. Un an après la mort de Kadhafi, plusieurs députés de la majorité demandent une commission d’enquête parlementaire sur les relations franco-libyennes. Déclarations et rappel des faits.

A peine élu, Sarkozy proposait du nucléaire à Kadhafi

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

© Reuters

Mediapart révèle la retranscription du premier échange téléphonique entre Mouammar Kadhafi et Nicolas Sarkozy, le 28 mai 2007. Ce document, issu des archives libyennes, prouve que le président français, à peine élu, a offert sa collaboration sans condition avec le régime libyen, dans les domaines du nucléaire et de l'armement. Bachir Saleh, directeur de cabinet de Kadhafi au cœur des soupçons de financements occultes du clan Sarkozy, est annoncé pour s’occuper des « questions délicates ».


Click 'English' tab top of page to read this article in English.

Sarkozy-Kadhafi : l’Elysée piégé par ses témoins

|  Par Fabrice Arfi et Carine Fouteau et Karl Laske

MM. Koussa et SalehMM. Koussa et Saleh

L’offensive judiciaire de l’Elysée contre Mediapart peut-elle tenir ? Les deux acteurs sur lesquels s’est appuyé Nicolas Sarkozy pour déposer sa plainte après nos révélations sur les financements libyens en faveur de sa campagne de 2007 sont en difficulté. Bachir Saleh, recherché par Interpol, est réclamé par la Libye. Et Moussa Koussa, visé par des accusations de tortures, aurait fait l’objet au Qatar d’un chantage à l’expulsion vers la Libye s’il ne démentait pas nos informations.

Le Yémen, nouvel épouvantail de la lutte contre Al-Qaida

|  Par Thomas Cantaloube

Le pays le plus pauvre du Proche-Orient, instable depuis plusieurs décennies, est aujourd'hui pointé du doigt comme le nouveau foyer du terrorisme international. Même si le Yémen sert de base arrière à des branches d'Al-Qaida depuis dix ans, la menace est sans doute surévaluée.

Des fonds européens financent la pétro-dictature tchadienne

|  Par Maguy Day

Cinq ans après sa mise en route, l’oléoduc entre le Tchad et le Cameroun n'a pas contribué au développement du pays et à l'amélioration du niveau de vie de ses habitants mais à asseoir la dictature d'Idriss Déby, président à vie auto-proclamé. Problème: sa construction a été rendue possible par un prêt de 144 millions de la Banque européenne d’investissement (BEI) dont les clauses d'octroi ne sont pas respectées.