1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Ven.18 avril 201418/04/2014 Dernière édition

Mot-clé : Sarkozy

Affaire Kadhafi: Hortefeux prépare sa riposte depuis Bruxelles

|  Par Ludovic Lamant

Brice Hortefeux le 11 mars 2014 à Strasbourg. © Reuters.Brice Hortefeux le 11 mars 2014 à Strasbourg. © Reuters.

Brice Hortefeux estime que les juges d'instruction qui l'ont placé sur écoute, dans le cadre de l'enquête sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy de 2007, ont bafoué son immunité d'eurodéputé. L'ancien ministre a tenté de faire valoir cet argument, lundi, auprès d'une commission d'eurodéputés – qui en a reporté l'examen à la prochaine mandature. 

De notre envoyé spécial à Bruxelles.

Écoutes de Nicolas Sarkozy : la droite ne sait plus quoi dire

|  Par Ellen Salvi

Les révélations de Mediapart mettent à mal la stratégie de défense mise en place par les proches de l’ancien président de la République depuis dix jours. Après être largement montés au créneau, les ténors de la droite se murent désormais dans le silence.

En finir avec le système Sarkozy et avec l’Etat profond

|  Par François Bonnet

Une réforme d'envergure de la justice n'y suffira pas. Ce que révèle le nouveau scandale Sarkozy est la construction d’un État profond où l’ex-chef de l’État dispose de relais dans tous les secteurs de la haute fonction publique. Reconstruire un État impartial : c’est une révolution institutionnelle que le pouvoir doit engager.

Ecoutes : le complot de Sarkozy contre ces «bâtards» de juges

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

Nicolas Sarkozy et son avocat, Thierre Herzog. Nicolas Sarkozy et son avocat, Thierre Herzog. © Reuters

Mediapart révèle la teneur de sept écoutes judiciaires. L’ancien président a mis en place un cabinet noir pour neutraliser les juges qui enquêtent sur lui. Le magistrat Gilbert Azibert est bien intervenu auprès de trois conseillers de la Cour de cassation. L’avocat de Nicolas Sarkozy est informé par une taupe dans l’appareil d’État.

Un ambassadeur évoque les financements libyens de Sarkozy

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

MM. Sarkozy et Kadhafi, en 2007, à l'Elysée. MM. Sarkozy et Kadhafi, en 2007, à l'Elysée. © Reuters

L’ex-ambassadeur de France en Libye François Gouyette, aujourd’hui en poste à Tunis, a été entendu fin janvier par les juges. Le diplomate a déclaré qu’un de ses contacts libyens lui avait confirmé, en 2011, « qu’il y avait eu effectivement un financement de la campagne présidentielle de M. Sarkozy ».

Comment la «question rom» a fabriqué un racisme d'Etat

|  Par François Bonnet

Roms et riverains, une politique municipale de la race : paru aux éditions La Fabrique, ce livre fait surgir comment s'est institutionnalisée une politique de discrimination des Roms appuyée sur un racisme culturel revendiqué. À lire au moment où Manuel Valls, son instigateur, est l'invité de « En direct de Mediapart ».

Affaire Kadhafi : ce que disent les écoutes de Brice Hortefeux

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

MM. Hortefeux et Takieddine, au domicile de ce dernier, en 2005MM. Hortefeux et Takieddine, au domicile de ce dernier, en 2005 © dr

Mediapart rend public le contenu d’écoutes téléphoniques de Brice Hortefeux dans l’affaire des financements libyens. Le patron de la police judiciaire parisienne y explique à l’ancien ministre comment se « préparer » à une audition par les juges, en lui signalant des questions qui lui seraient posées et en lui soufflant les documents qu’il devra apporter pour assurer ses arrières.

Sarkozy, un homme en bande organisée

|  Par Fabrice Arfi

Jamais sous la Ve République un système présidentiel n'aura été cerné de si près par des juges anticorruption. Conseillers, collaborateurs, ministres, amis, magistrats, grands flics, hommes d’affaires… et désormais avocat. Toute la garde rapprochée de Nicolas Sarkozy a eu affaire à la justice et à la police ces deux dernières années. Inventaire.

Karachi : les quatre leçons de l’enquête

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

MM. Sarkozy, Balladur et Léotard.MM. Sarkozy, Balladur et Léotard. © Reuters

Les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire ont signifié, lundi 10 février, la fin de leur instruction. Dans un document de 168 pages, ils résument trois ans d’investigations. Ventes d’armes, commissions occultes, valises d’espèces, financements politiques illicites, zones d'ombres persistantes : Mediapart analyse le document clé des magistrats et tire les premières leçons de l'enquête judiciaire.

Retour sur nos enquêtes : l'affaire libyenne de Nicolas Sarkozy

|  Par La rédaction de Mediapart

Vidéo dans le corps de l'article.Vidéo dans le corps de l'article.

Fabrice Arfi et Edwy Plenel (Mediapart) reviennent sur nos dernières informations.

Karachi: les juges demandent la CJR pour Balladur et Léotard, Sarkozy n'est pas tiré d'affaire

|  Par Fabrice Arfi

© Reuters

Les juges en charge du volet financier ont signé, vendredi 7 février, une ordonnance de 168 pages accablante pour Édouard Balladur et François Léotard. Ils demandent à la Cour de justice de la République de se saisir de leur cas et recommandent une audition sous le statut de témoin assisté pour Nicolas Sarkozy.

50 millions pour Sarkozy : l'accusation de l'ancien chef de l'Etat libyen

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

Mohamed el-MegariefMohamed el-Megarief © Reuters

« Oui, Kadhafi a financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy et a continué à le financer encore après 2007 », écrit le premier chef de l’État libyen après la chute de Kadhafi, Mohamed el-Megarief, dans le manuscrit original d’un livre publié en janvier. « 50 millions ont été versés pendant la campagne électorale », affirme-t-il, révélant « un dernier versement » intervenu en 2009. Mediapart s’est procuré le manuscrit non caviardé par l’éditeur.

Kadhafi-Sarkozy : l'argent libyen

|  Par Raphael Bloch

Depuis notre premier article, en juillet 2011, toutes nos révélations sur le financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. 

Argent libyen: le faux témoin de Sarkozy

|  Par Karl Laske et Fabrice Arfi

Nicolas Sarkozy s’est appuyé devant les juges sur un faux témoignage pour tenter de discréditer l’authenticité d'un document révélé en avril 2012 par Mediapart concernant les soupçons de financements libyens. Les avocats de Mediapart viennent de demander aux juges d'enquêter. Nos révélations sur ce « témoin » montrent qu'il est également visé par plusieurs plaintes en marge de la faillite de la raffinerie Petroplus.

Sarkozy-Kadhafi: un témoin de l’accord financier s’exprime

|  Par Karl Laske

Tahaer Dahec indique avoir été présent lors des tractations fixant à 57 millions d’euros le montant du financement libyen de Sarkozy, en octobre 2006, à Tripoli.

I pentiti

|  Par Jean-Paul Bourgès

Lorsque le crime organisé a dépassé un certain niveau d’emprise sur la société, il est impératif de comprendre qu’il s’agit de combattre une armée clandestine, éventuellement en col blanc, infiltré

Mes remords !

|  Par Jean-Paul Bourgès

Il m’en aura fallu des décennies pour ressentir ces remords !

Tribune le Figaro : ce que Nicolas Sarkozy ne dit pas aux français

|  Par Mohamed BENTAHAR

Ce que Sarkozy ne dit pas aux français Sarkozy, entre Lubitsch et  la Télé-réalité    

Brève: Sarkozy a rendez vous avec l'Histoire.

|  Par jreagle

Il s'agite, se débat, Trépignant, hystérique, Barbotte, Éclabousse, Répugnant l'eau pure. Sans foi, ni nom, Parfois Bismuth, souvent Sarkozy.

Bientôt, la fuite à Varennes

|  Par gilles sainati

Nous apprenons jeudi soir de la part de l’apôtre de la tolérance zéro que notre pays se serait transformé en dictature et que les services de police judiciaire et de justice devraient être assimilés à la sinistre  STASI…   Pourquoi pas  à la dictature sous Pinochet !!  

Monsieur Bismuth a des vapeurs

|  Par Michel DELARCHE

Un certain monsieur Bismuth, écrivant sous un pseudonyme plus connu, se plaint amèrement dans le Figaro de ce matin des écoutes téléphoniques qu'il a subies.

« On peut rire de tout mais …

|  Par Jean-Paul Bourgès

... pas avec n’importe qui », avait dit Pierre DESPROGES.

Nicolas SARKOZY et les traditions françaises

|  Par Jean-Paul Bourgès

Quel beau "bâtard" à rapporter à la maison pour Carla et Giulia !Quel beau "bâtard" à rapporter à la maison pour Carla et Giulia !

 

Édition : Les invités de Mediapart

Les avocats sont indispensables, ils ne sont pas intouchables

|  Par Les invités de Mediapart

En réponse à la campagne médiatique menée par des avocats amis de Thierry Herzog, conseil de Nicolas Sarkozy, qui s'indignent des interceptions judiciaires des conversations téléphoniques entre les deux hommes, plusieurs avocats lancent un appel. Pour rappeler que ces écoutes sont légales. Et demander au procureur de la République de rendre public leur contenu afin que cesse le trouble à l'ordre public.

Débrancher celle qui n’était pas au courant ?

|  Par Jean-Paul Bourgès

C’est quelques heures avant de prendre le TGV devant m’amener à Paris pour y rejoindre des camarades de promotion de Supélec, que je publie ce billet écrit en fonction des dernières informations disponibles. Ne vous étonnez donc pas du vocabulaire très électrique que j’emploie … c’est pour me mettre dans l’ambiance, mais aussi parce qu’on sent qu’il y a de plus en plus d’électricité dans l’air autour de l’ancien Président de la République.

Avocat, pot de confiture, justice immanente

|  Par Pierre Avril

Se saisir de l’air du temps oblige à aller chercher loin des liens peu évidents ; et si le traité transatlantique avait à voir avec les démêlés judiciaires de notre ancien président.

Des sottises abracadabrantesques ?

|  Par Jean-Paul Bourgès

La petite, toute petite, politique française m’insupporte de plus en plus et c’est la raison pour laquelle ceux qui lisent ces billets ont pu constater que j’ai souvent abordé d’autres sujets ces d