L’espion, le ministre et la taupe russe

Par Jacques Massey et Matthieu Suc

Bernard Bajolet, l’ex-chef de la DGSE, est revenu sur ses propos tenus sur France 5 dimanche soir au sujet d’une « taupe » des Russes au cabinet de Jean-Yves Le Drian, après une colère de l’entourage de ce dernier. La réalité est plus complexe que cela.

Après la guerre froide, la guerre froide continue

La polémique à propos d’une éventuelle taupe dans lentourage de Jean-Yves Le Drian dessine une réalité : les affaires d’espionnage pilotées par Moscou se multiplient. À Paris, l’ambassade de Russie s’est bunkérisée, dans « un climat soviétique ».

IHU de Marseille : les ravages d’une expérimentation sauvage contre la tuberculose

Didier Raoult. © Photo Christophe Simon / AFP Didier Raoult. © Photo Christophe Simon / AFP

Depuis 2017, l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille mène une expérimentation sauvage contre la tuberculose, provoquant chez plusieurs patients, dont un mineur, de graves complications. En 2019 et 2020, l’ANSM n’a pas autorisé cet essai mené en toute irrégularité. « Ceci n’est pas admissible et les suites adéquates sont initiées », annonce l’autorité du médicament.

« Indemnité inflation » : 100 euros pour ne pas toucher aux salaires

Le premier ministre Jean Castex a annoncé le versement de 100 euros à tous les Français qui gagnent moins de 2 000 euros par mois pour compenser la hausse des prix. Une mesure qui répond aux priorités du président-candidat.

Au procès des sondages de l’Elysée, Claude Guéant est accablé par ses anciens subordonnés

L’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy à l’Élysée est mis en cause par Emmanuelle Mignon et Julien Vaulpré pour la passation de sondages sans appel d’offres.

Médias : l’extrême danger Bolloré

Vincent Bolloré à Paris, en 2015. © Photo Eric Piermont / AFP Vincent Bolloré à Paris, en 2015. © Photo Eric Piermont / AFP

En plaçant des personnes de confiance à la tête du « JDD » et de « Paris Match », le milliardaire renforce son empire et l’arrime davantage à l’extrême droite, pour faire campagne en faveur d’Éric Zemmour. Le procédé fait penser à l'asservissement de la presse des années 1930.

Le listing secret du staff national d'Éric Zemmour

Un document confidentiel que Mediapart s’est procuré dévoile une équipe de campagne de onze personnes au service du futur candidat : ex-collaborateurs LR, ancien cadre du mouvement de Bruno Mégret, militants de La Manif pour Tous, attachée de presse des éditions Ring, journaliste à RT France, mais aussi un banquier ou des spécialistes d’intelligence économique.

« Quitte à avoir un président de la République, autant que ce soit Éric Zemmour »

Mediapart s’est penché sur les comités locaux d’Éric Zemmour. Selon les documents internes que nous avons obtenus, l’Action française, la Ligue du Midi ou les anciens de Génération identitaire, anti-républicains et adeptes de la violence contre l’État, forment le cœur des équipes de pré-campagne.

La fachosphère délaisse Marine Le Pen

Déçus de Marine Le Pen, éloignés du Rassemblement national, partisans de « l’union des droites », figures néonazies, identitaires ou royalistes : la fachosphère est désormais en ordre de marche derrière la candidature d’Éric Zemmour, qui les accueille à bras ouverts, assumant de « se foutre de la diabolisation ».

Vaccinations obligatoires : près de 100 000 élèves pas à jour

L’Assemblée nationale a voté cette nuit la possibilité pour les chefs d’établissement de s’informer du statut vaccinal anti-Covid des élèves. Un pouvoir que les directeurs d’école n’ont pas s’agissant des onze vaccins imposés aux enfants depuis une loi de 2017. Faute d’un véritable contrôle à l’entrée en maternelle, d’après nos informations, certains passent entre les mailles du filet.

Déchets nucléaires : une question irrésolue

Conseil européen sur l’énergie jeudi, fin de l’enquête publique sur le centre d’enfouissement Cigéo le 23 octobre, discours d’Emmanuel Macron sur le plan d’investissement « France 2030 » : les déchets sont l’angle mort des discours prônant la relance du nucléaire. Pourtant, aucun pays au monde, de la Chine à la Finlande, n’a trouvé de solution pérenne pour les gérer. 

À Marseille, des videurs de squats au service des propriétaires

Par Myriam Léon (Marsactu)

La Brigade anti-squat était « unique en Europe », selon son patron. Désormais reconvertie, et loin d’être originale, l’entreprise a mis en lumière une pratique illégale et souvent plus discrète, le recrutement de gros bras pour déloger des squatteurs.

À Corn, 240 habitants, être maire et réfractaire au passe sanitaire

Dominique Legresy, maire de la commune rurale de Corn dans le Lot, en octobre 2021. © Photo Nicolas Cheviron pour Mediapart Dominique Legresy, maire de la commune rurale de Corn dans le Lot, en octobre 2021. © Photo Nicolas Cheviron pour Mediapart

Opposant farouche au passe sanitaire, le maire de la petite commune rurale de Corn (Lot), Dominique Legresy, reproche au plan d’action gouvernemental d’avoir amené l’isolement et la discorde dans son village.

Série

Voyage au pays du « Passe des champs »

Du Cantal au Lot en passant par la Haute-Loire ou le Plateau de Millevaches, itinérance dans le centre rural de la France, à la rencontre de ceux qui doivent faire avec le passe sanitaire en étant loin des concentrations urbaines et des manifestations du samedi.

Devoir de vigilance : les entreprises perdent une bataille

Les parlementaires ont finalement attribué au tribunal judiciaire la compétence de juger les recours intentés contre les multinationales au nom du devoir de vigilance. Jusqu’au bout, des entreprises des secteurs de l’extraction, des énergies fossiles et de l’armement ont bataillé contre cet amendement. 

Émission

À l’air libre

En cette année de campagne présidentielle, l’émission quotidienne de Mediapart est en accès libre et en direct, du lundi au jeudi à 19 heures. Le fond de l’air est rance, ouvrons les fenêtres !
À l’air libre

Sages-femmes : « J’ai la rage, on fout en l’air des jeunes »

« À l’air libre »  se penche ce soir sur le sort d’un métier mésestimé. Sur notre plateau, Aude Pépin, la réalisatrice d’« À la vie », et sa protagoniste, Chantal Birman, sage-femme emblématique. 

Podcast : les astuces des studios pour payer mal... voire pas du tout

 © Sebastien Calvet © Sebastien Calvet

Payées peu, en facture, sous le statut d’auto-entrepreneur, en note de droits d’auteur, en retard, ou pas du tout. Les travailleuses de l’industrie du podcast peinent à faire justement rétribuer leur travail. 

Entre la Pologne et le Belarus, les migrants abandonnés

Le Parlement polonais a voté, le 14 octobre, la construction d’un mur à sa frontière avec le Belarus. Mais aussi la possibilité de refouler les migrants, coincés entre les deux pays, dans une forêt où l’état d’urgence a été décrété.

Les sondages : toujours moins fiables, mais toujours plus décisifs

À l’approche de chaque présidentielle, la machine à sonder s’emballe. Élaborés sur la base d’enquêtes politiques de plus en plus fragiles, quasiment pas contrôlés, présentés par les médias comme des « événements », les sondages fabriquent les candidats et confisquent les scrutins. Anciens employés d’instituts et chercheurs racontent les coulisses à Mediapart.

Dérèglement climatique : Total savait dès 1971

Action de militants d’ATTAC sur les vitres du siège Total à La Défense, le 12 octobre 2019. © Photo Lucas Barioulet / AFP Action de militants d’ATTAC sur les vitres du siège Total à La Défense, le 12 octobre 2019. © Photo Lucas Barioulet / AFP

Des archives inédites démontrent que Total a été alerté dès les années 1970 de l’impact climaticide de son activité. Elles dévoilent comment le groupe a déployé, en réaction, une stratégie pour insuffler le doute. Et saboté toute action politique en faveur du climat. Entretien avec Christophe Bonneuil, coauteur de cette enquête historique, publiée mercredi.

Projet gazier en Arctique : Total mise sur le « greenwashing »

Dans le Grand Nord russe, le groupe s’apprête à lancer une gigantesque exploitation gazière, alors qu’un rapport interne, obtenu par Mediapart, pointe la dimension climaticide du gaz. Après qu’Emmanuel Macron a évoqué le possible abandon du soutien public, Total s’est lancé dans une opération de « greenwashing ».

La recette de la victoire des communistes à Graz, deuxième ville d’Autriche

Leur succès inattendu aux municipales récompense le travail de proximité du parti et de sa cheffe, Elke Kahr. Il leur reste à construire une majorité pour emporter la mairie.

Mahmoud Zureik : « Il faut surveiller de très près l’efficacité et les risques des vaccins dans la vraie vie »

Epi-Phare exploite les données de santé des Français pour étudier l’efficacité et les risques des médicaments. Son directeur, le professeur Mahmoud Zureik, explique les méthodes de travail en pharmaco-épidémiologie, qui ont par exemple permis de chiffrer les décès dus au Mediator. Il pointe leurs limites, notamment le retard dans les remontées des données des hôpitaux.

Procès des sondages de l’Élysée : Sarkozy obligé de venir témoigner

Le tribunal correctionnel de Paris a délivré un mandat d’amener à l’encontre de l’ancien président de la République qui refusait de témoigner au procès des sondages de l’Élysée. Un nouveau camouflet judiciaire pour l’ancien chef d’État.

Présidentielle : la sécurité d’Emmanuel Macron en question

Accumulations de retards, surprises dans le programme, bains de foule intempestifs… Les agents chargés de la sécurité d’Emmanuel Macron ont le plus grand mal à cadrer les dispositifs de protection du chef de l’État, qui refuse de changer ses habitudes. Son garde du corps le plus fidèle vient de quitter l’Élysée.

Doutes sur l’amiante, tunnel « insalubre » : des prestataires de la SNCF dénoncent leurs conditions de travail

Après un incendie dans un tunnel de la gare de Lyon, à Paris, fin septembre, des salariés prestataires de la SNCF ont dû reprendre le travail au plus vite, dans des conditions dégradées et potentiellement dangereuses pour leur sécurité et leur santé.

Fin de règne pour le patron de « Paris Match » et du « JDD »

Hervé Gattegno sera remplacé vendredi à la tête des deux journaux. Le « JDD » et « Paris Match » traversent une crise éditoriale et sociale sans précédent, accentuée par les révélations sur la manipulation de la rétractation de Ziad Takieddine dans l’affaire libyenne.

La Saint-Barthélemy, matrice des guerres civiles

En renouvelant la manière d’écrire les massacres de la Saint-Barthélemy, l’historien Jérémie Foa propose aussi des hypothèses sur les façons dont se fabrique et se déroule la guerre civile.

Les lobbies productivistes sapent l’ambition européenne d’une agriculture plus écologique

Épandage de glyphosate sur un champ de maïs, avril 2021. © Jean-François Monier / AFP Épandage de glyphosate sur un champ de maïs, avril 2021. © Jean-François Monier / AFP

Mardi 19 octobre est votée au Parlement européen la stratégie « De la ferme à la fourchette », qui veut réduire drastiquement les intrants chimiques en agriculture. Depuis plusieurs semaines, elle est sous le feu d’une attaque organisée du camp productiviste. Une enquête avec nos partenaires de Lighthouse Reports.

La crise Paris-Alger signe l’échec de la diplomatie façon Emmanuel Macron

Trompé par son aveuglement sur la réalité du régime, déçu de voir se dresser des obstacles imprévus face à sa volonté de tourner la page de la guerre, égaré par les conseils d’une cellule diplomatique omniprésente, le président vient d’ouvrir avec l’Algérie une crise diplomatique sans précédent, qui révèle les tares de sa gouvernance.

L’assassinat de David Amess relance le débat sur la sécurité des élus britanniques

Cinq ans après la mort de la travailliste Jo Cox, l’assassinat du conservateur lors d’une permanence parlementaire a rouvert le débat sur la sécurité des 650 députés britanniques, sur fond de radicalisation du début public après le Brexit.

L’esprit critique

« L’esprit critique » : autour des films « Freda », « Notturno » et « Le Dernier Duel »

 © Illustration Fanny Monier pour Mediapart © Illustration Fanny Monier pour Mediapart

Notre émission culturelle hebdomadaire débat du dernier blockbuster de Ridley Scott, de la première fiction de la réalisatrice haïtienne Gessica Généus et du documentaire de l’Italien Gianfranco Rosi.

Un commissaire de police s’excuse, il est mis au placard 

Pour apaiser les tensions dans le quartier des Tarterêts, début septembre, le commissaire de Corbeil-Essonnes a pris la parole lors d’une réunion publique et présenté ses excuses à une mère de famille qui avait été gazée par un policier. Depuis, il est déchargé d’une partie de ses fonctions et poussé vers la sortie. 

« Il parlait de me buter » : des témoins dressent le portrait de Djouhri en homme dangereux

Ancien dirigeant de grandes entreprises, ex-conseiller présidentiel, figure de la communication, marchand d’armes à la retraite, ou encore homme de main… Tous ont témoigné, dans l’affaire libyenne, de menaces et d’intimidations émanant de l’intermédiaire sarkozyste, jadis prince occulte de la République.

À Reims, Mélenchon sonne le tocsin de la mobilisation

La France insoumise a donné ce week-end le coup d’envoi de sa campagne présidentielle autour d’un programme enrichi. Parmi les objectifs fixés aux militants : inscrire un million de nouveaux votants sur les listes électorales et collecter 2,5 millions d’euros de dons d’ici à la fin de l’année.

17 octobre 1961 : Macron s’enfonce dans le déni

Le président de la République a commémoré le massacre du 17 octobre 1961, en pointant la seule responsabilité du préfet de police Maurice Papon. Pour éviter de se mettre à dos les obsédés des questions identitaires, il n’a parlé ni de colonisation ni de violences policières. Et encore moins de « crime d’État ».

  • Le Club
  • Notre sélection
  • Domenico Lucano, un homme a été condamné pour délit d’humanité

    Par
    Le 30 septembre 2021, Domenico Lucano, ancien maire de la petite ville de Riace (Calabre), s’est vu infliger une peine de treize ans et deux mois de prison, assortie d’une amende de 750 000 euros pour « avoir redonné vie à son village en y accueillant des centaines de migrants ».  Près de 300 personnalités protestent contre cette condamnation : « Nous avons besoin non pas d’un, non pas de dix, non pas de cent mais d’un monde entier de “modèles Riace” ».
  • Édition L'Hebdo du Club

    Hebdo #107 : 17 octobre 1961 – contre le langage du déni, l'insubordination mémorielle

    Par
     © Fred Sochard © Fred Sochard
    Après la terne commémoration officielle du 17 octobre 1961 par le pouvoir, aux louvoiements pusillanimes d’un langage du déni s'oppose, dans le Club, la limpidité sans détours des témoins et des historiens, la tangibilité du vécu, et la lucidité politique. Police d'hier, police d'aujourd'hui : la violence coloniale continue de sculpter notre présent. Tricotant leur contre-politique mémorielle, les contributeurs continuent de constituer ce moment longtemps oblitéré en une référence collective et partagée.
  • Pourquoi tant de haine ?

    Par
    ecouter-les-sourds
    La psychanalyse attise manifestement une vindicte toujours aussi passionnée. Mais quels peuvent être les enjeux d'une telle haine ? Au-delà des implications de la théorie analytique sur la représentation de notre humanité, ces diatribes sont manifestement instrumentalisées au niveau politique pour légitimer la mise à mal du soin relationnel et institutionnel.
  • Je suis Hilda, c’est moi Hilda

    Par
    Scène d'"Hilda" © Jean-Louis Fernandez Scène d'"Hilda" © Jean-Louis Fernandez
    Ces mots vous ne les entendrez pas en allant voir « Hilda » la première pièce de Marie NDiaye montée une nouvelle fois par Elisabeth Chailloux. On ne parle que d’elle mais elle n’apparaît pas. Tout se concentre autour de madame Lemarchand , celle qui veut Hilda, intensivement interprétée par Nathalie Dessay.
  • Vous êtes Paula, lanceuse d'alerte, vous franchissez le Rubicon

    Par
    Félicitations !, vous êtes en charge de la sécurité alimentaire au sein de Globalia, géant de l'agro-business. Seulement voilà, le géant se révèle ogre et vous allez  devenir lanceuse d'alerte pour éviter un drame sanitaire. C'est le thème de Rubicon, un jeu vidéo « à enjeux » ou « à impact » lancé par La Belle Games, Midnight House Mood et Mediapart. Un jeu né d'une collaboration inédite entre journalistes, développeurs et game designers.
  • Cécile Winter, l'odyssée de la passion du communisme

    Par
    La politique communiste comme urgence et possible, cet art de l'audace et de la mesure quand le peuple se parle à lui-même.
  • Hongrie : les politiques anti-genre ne traitent pas vraiment de questions de genre

    Par
    Billet de Aniko Gregor, sociologue à l'université Eötvös Loránd à Budapest où elle était responsable du master en études de genre dans une université de Budapest, jusqu’à ce que le gouvernement hongrois décide de retirer l’accréditation du programme. Carta Academica lui décerne un Academic Honoris Causa ce 21 octobre 2021.
  • #MeTooThéâtre : se souvenir pour mieux combattre

    Par
    Nommer. Dire. Rendre audible ce qui était inaudible, rendre visible ce qui était invisible, retourner le vieil ordre du monde, quitte à faire trembler les réactionnaires d’antan et d’aujourd’hui, quitte à raviver cette vieille peur médiévale d’un monde à l’envers. C'est la bataille contre nos idées reçues, reçues depuis l'enfance. Et nous allons la gagner. Nous aussi.
  • L’imprécateur dans la débâcle

    Par
    Il n’y a pas de Zemmour sans feu. Entre bouleversement climatique et pandémie, l’heure de vérité a sonné pour l’humanité. Dans cette débâcle où le cynisme autoritaire l’emporte sur toute espérance commune, la confusion politique gagne. Elle laisse les peuples sans boussole et les nantis sans conscience. L’abolition de l’avenir ouvre la voie aux imprécateurs dans le grand show présidentiel.
  • Le Relais Montagnard en danger

    Par
    Le Relais Montagnard de Bonac-Irazein (Ariège) est en danger ! Malgré les promesses électorales et au terme d’une parodie de dialogue, la majorité municipale nous demande de quitter les lieux au 31 Octobre prochain.
  • 28e édition des Rencontres d'Averroès

    Par
    Après une 27e édition revisitée sous la forme d'un podcast, les Rencontres d'Averroès sont de retour sur la scène de La Criée autour de la thématique « Croyances et sacrés entre Europe et Méditerranée ».
  • Liberté pour Mimmo Lucano. La solidarité n'est pas un délit

    Par
    « L'accueil des migrants nous a permis de reconstruire une communauté villageoise qui s'éteignait. (....) Je referai les mêmes choses, qui ont donné un sens à ma vie. Je n'oublierai jamais ce merveilleux fleuve de solidarité ». Ainsi s'exprimait Mimmo Lucano, maire italien de Riace, après sa condamnation à 13 ans de prison et 500 000 euros d'amende pour délit de solidarité.
  • « J'adore mon chancelier » ou l'Autriche au fond du trou (projet théâtral)

    Par
    Au moment précis où Sky diffuse sa série sur « Ibiza », le scandale qui avait coûté en 2019 son poste et sa carrière au vice-chancelier d'extrême droite Strache, le soi-disant « enfant prodige » qui avait conclu un accord de coalition avec lui: l'ex-chancelier Sebastian Kurz, chef de la droite démocrate-chrétienne, se débat avec une affaire de sondages trafiqués et d'articles achetés.
  • Les vieilles mobylettes à l’honneur avec les Papy Mob’s de Quillan !

    Par
    Les vieilles mobylettes à l’honneur avec les Papy Mob’s de Quillan !
    A Quillan, dans le département de l'Aude, l'association Les Papy Mob’s existe depuis 2011. Voici quelques photos pour découvrir les activités de ce club de passionné·e·s de Mobylettes anciennes !
  • L'Amérique à contrechamp

    Par
    Cookie (John Magaro) © First Cow (un film de Kelly Reichardt) Cookie (John Magaro) © First Cow (un film de Kelly Reichardt)
    Kelly Reichardt s'aventure dans le monde macho des westerns américains. Elle en bouscule tous les codes et signe avec « First Cow » un drame survenu dans l'Oregon au début du XIXe siècle. Comme un écho lointain aux migrations d'aujourd'hui très souvent périlleuses et tragiques. (Par Gilles Fumey)
  • Lettre ouverte aux organisations signataires du plan de rupture « Plus jamais ça »

    Par
    Si le plan de rupture inter-organisationnel « Plus jamais ça » est salutaire, et augure d'une perspective prometteuse pour les services publics, l’École et de l'Université comme vecteurs d'émancipation y sont sous-estimées et enfermées dans une vision instrumentale. Un ensemble de personnalités appelle à y stopper « les méthodes managériales issues du privé » et plaide pour « une campagne unitaire en faveur de l’École et de l’Université d'ici les élections de 2022 ».
  • Les directeurs d'école : un nouveau rôle sans précédent ?

    Par
    Peut-être et à voir. Mais il y a eu le précédent de la création des maîtres-directeurs en 1987 par René Monory, interrompu par la victoire de la gauche et un nouveau décret signé Lionel Jospin annulant le décret Monory. Le précédent principal est peut-être là : on ne voit pas actuellement la gauche revenir au pouvoir.
  • Comment peut-on être Zapatiste ?

    Par
    Le « Voyage pour la vie » du mouvement zapatiste du Chiapas (Mexique) parcourt en ce moment l’Europe, pour présenter son histoire et son organisation autonome dans les zones qu’il contrôle. Il veut également apprendre des luttes pour l’égalité menée ici. Compte rendu des propos tenus par la délégation lors de son passage dans le Gers.
  • Allemagne – l’incommensurable état de l’art

    Par
    Allemagne – l’incommensurable état de l’art
    Dans cette urbe qui concentre tout en elle-même, l’ordre règne et oblige l’homme à obéir. On respire une sorte d’architecture cynique, alliée au temps des lumières, monochromatique, réflexe d’une morale oppressante. L’Art dans la polis, apparaît, se voit, et s’impose, selon les yeux de celles et ceux, qui comme les dieux, décident du sort de l’humanité.
  • Le moment Zemmour

    Par
    Que s’est-il passé pour qu'une tête de gondole médiatique aux prises de position fascisantes se transforme en un potentiel candidat à l’élection présidentielle adulé par nombre de médias dominants ?
  • Éric Zemmour ou la haine des femmes

    Par
    Eric Zemmour fait du féminisme et même des femmes en général l’une des causes principales de la « mort » de la France qui le chagrine tant. Extrait de l'analyse que j'avais faite du livre d'Eric Zemmour « Le suicide français » lors de sa parution en 2014. Car sa haine du féminisme et plus largement des femmes est l'un des points centraux de son idéologie.
  • Faut-il épurer la fonction publique enseignante ?

    Par
    À en croire le ministre de l’Éducation nationale, il y a d’un côté ceux qui respectent les valeurs de la république et de l’autre côté ceux « qui ont des problèmes avec... » On savait que les conceptions du ministre étaient des plus autoritaristes mais une étape nouvelle est franchie qui semble en appeler, cette fois-ci, à une épuration de la fonction publique.
  • Élections de 2022 : et s'il restait possible de changer la donne ?

    Par
    Les chances de l’emporter pour l’écologie politique, lors de la Présidentielle de 2022 sont entre extrêmement faibles et nulles. Et si, au delà des désaccords indépassables sur le casting présidentiel, l’idée d’une majorité parlementaire « arc en ciel » était au fond la seule issue permettant un minimum d’imaginaire de victoire, face aux scénarios à droite toute partout annoncés ?
  • Eau : business et résistance

    Par
    Maude Barlow est du genre pugnace. Depuis 1985, cette Canadienne a fait de l’accès universel à l’eau le combat de sa vie. Elle nous livre un revigorant témoignage dans « À qui appartient l’eau ? Faire barrage à la privatisation d’une ressource vitale », livre publié par les éditions Ecosociété.
  • Haji Jabir parle avec l’Abyssinienne de Rimbaud

    Par
    Longtemps, elle fut négligeable et muette. Pas un rimbaldologue n’a questionné le silence de la compagne abyssine du poète français. Et voilà que l’Erythréen Haji Jabir se fraye une trace vers cette figure de l’ombre qu’il nomme Almaz et crédite d’une conscience insurgée dans son dernier roman en langue arabe, « Rimbaud, l’Abyssinien ».
  • Nous vivons la préhistoire de l'inclusion scolaire ! (3)

    Par
    Succès pour ce rassemblement AESH du 19 octobre et dans plus de 80 villes. Les panneaux de carton donnent le ton entre les revendications et l'inclusion sans souffrance, entre lassitude et nécessité. Les organisations syndicales, Handi Cap-école disent avec vigueur la détresse de ces professionnelles qui ne sont pas respectées par l'état-patron, le gâchis d'une inclusion à trou et au rabais.
  • Tënk et Mediapart soutiennent à nouveau quatre documentaires

    Par
    La pollution du fleuve Rio Doce au Brésil, des conversations entre détenus et surveillants de prison, la vie abimée d'une rivière et les souvenirs d'anciens pensionnaires d'un centre de redressement en Savoie, sont les thématiques abordées par les films sélectionnés.
  • Solidaires avec la maire de Cachan, les élu·es, les agents de la ville et les habitant·es

    Par
    Suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo tronquée du Conseil municipal de Cachan, la ville est assaillie de messages haineux et la Maire de Cachan est « sommée » de s'expliquer auprès du Ministre de l'Intérieur. De nombreux élu·es, agents de la ville et habitant·es dénoncent ici une campagne de désinformation et apportent leur soutien à l'édile de Cachan.
  • Pour un Grand Ministère du travail !

    Nous avons besoin d'un grand Ministère du travail où l’échelon départemental des services de l’inspection du travail et de l’emploi s’appuierait sur des services centraux sortis du rôle de garde chiourme que leur avait assigné l’ancienne ministre du travail. Cette ambition passe par un plan de recrutement massif.
  • L’état d’urgence sanitaire permanent

    Par
    Nouvelle illustration de l’effet cliquet des mesures sécuritaires : le Parlement s’apprête à voter la prorogation jusqu’au 31 juillet 2022 de l’ensemble du mille-feuille législatif né de la crise du covid-19. Le temporaire s’incruste dans la durée comme dans nos quotidiens ; l’exceptionnel se banalise.
  • 17 octobre 1961, continuer la bataille décoloniale et antiraciste

    Par
    En omettant délibérément de parler de racisme, de discrimination, de colonialisme, de police même, à propos du 17 octobre 1961, le président Macron a donné des gages à un système d’impunité, de domination et de violence qui perdure aujourd’hui. Notre responsabilité de militant·es de l’émancipation est de prendre résolument part à la bataille décoloniale et antiraciste.
  • Le procès de l’assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons doit être filmé !

    Par
    À l'ouverture du procès de l'assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons, le 11 octobre 2021, la demande de filmer le procès en vue de le verser aux archives nationales du Burkina a été refusé par le Tribunal militaire à la demande des avocats de la défense, malgré une réquisition favorable de la procureure. Appel à signer pour que le procès soit filmé...
  • AESH : en dys-ficulté !

    Par
  • La saison 2 du podcast du Festisol « À l'écoute des solidarités » est disponible !

    Par
  • Anthropophonie : la pollution marine qui fait peu de bruit

    Par
  • Logements vacants à Paris : que peut-on faire ?

    Par
  • Du tyran, faire sécession

    Par
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées