Trump contre les migrants La politique de l’effroi maximal

À Tornillo (Texas), un nouveau camp de tentes en plein désert pour accueillir des adolescents séparés de leurs familles. © Reuters À Tornillo (Texas), un nouveau camp de tentes en plein désert pour accueillir des adolescents séparés de leurs familles. © Reuters

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, Donald Trump entend terrifier les migrants pour satisfaire sa base et obtenir du Congrès une loi qui finance le mur avec le Mexique promis pendant sa campagne. Mais sa dernière trouvaille, la séparation des familles à la frontière, suscite une immense indignation.

La République en marche, un parti toujours en travaux

Constitué pour soutenir la campagne électorale d’Emmanuel Macron, le parti LREM cherche encore son modèle pour trouver un ancrage local. La perspective des municipales de 2020 représente le plus grand défi pour ce jeune parti, encore très dépendant des bénévoles.

Ce que contient la loi Pacte

La loi Pacte est un catalogue de mesures diverses visant à dynamiser la croissance française, présenté par le gouvernement comme le « nouveau modèle économique pour la France ». Mais c'est surtout un texte libéral qui multiplie les concessions aux entreprises.

La loi Pacte, un progrès social illusoire

Derrière la bonne conscience d’une loi Pacte modifiant sur le papier la gouvernance des entreprises, le gouvernement approfondit dans les faits sa politique de dérégulation et de libéralisation, au bénéfice de la recherche du profit.

Privatisations: un choix injustifiable

La loi Pacte prévoit trois cessions d’actifs importantes de l’État : Engie, Aéroports de Paris et la Française des jeux. Un impératif de bonne gestion et de financement pour le gouvernement. Mais les arguments ne résistent guère à l’examen. 

Comptes de Hamon: une campagne grand format pour un score miniature

La campagne de Benoît Hamon a été marquée par la désorganisation et la division. © Reuters La campagne de Benoît Hamon a été marquée par la désorganisation et la division. © Reuters

Avec 6,36 % des suffrages exprimés, le candidat du PS a enregistré un score historiquement faible lors de la dernière présidentielle. Mais il a dépensé 15 millions d'euros en quelques mois. Soutiens de Hamon et cadres du PS se renvoient la responsabilité de l'échec.

Pourquoi Hamon est aussi visé par la plainte d’Anticor

Le candidat du PS a bénéficié d'une remise commerciale importante pendant la campagne de 2017. Son équipe argue de circonstances « totalement différentes » des ristournes de la campagne d'Emmanuel Macron.

Mersin la cosmopolite s’apprête à sanctionner la coalition d’Erdogan

Ville d’accueil de toutes les migrations, le grand port de Mersin a développé un art de la cohabitation qui passe aussi par un équilibre entre les principales forces du pays. Mais pour le scrutin du 24 juin, les habitants boudent l’alliance islamo-nationaliste du président turc.

Les inconvenants éloges du nouveau patron de BPCE

La presse a accueilli la désignation de Laurent Mignon au poste de président de BPCE par un concert d’éloges. Sans souffler mot des irrégularités qu’il a couvertes à la tête de Natixis, ni de la politique sociale controversée qu’il y a conduite, ni de la hausse à couper le souffle de ses rémunérations. Contre-enquête.

L'Europe au défi de «l'Aquarius»

Migrants: Angela Merkel gagne un sursis de deux semaines

Par

Les deux partis conservateurs allemands, CDU et CSU, qui s’affrontent sur la politique migratoire au risque de faire exploser le gouvernement fédéral, ont décidé d’un « cessez-le-feu » de deux semaines. Angela Merkel va s’efforcer de trouver une solution européenne compatible avec le durcissement de la politique migratoire exigé par ses partenaires bavarois.

Du fric, du fric, du fric... et du pognon

Du blé, du beurre, du bifton, du flouze, de l’oseille, des briques, des ronds… Depuis le « pognon de dingue » lâché par l’Élysée jusqu'à l’indemnité royale de l'ancien PDG de Carrefour, en passant par les salaires des stars du foot, l’argent n’a pas la même odeur.    

Laïcité à l’école: les incidents sont marginaux, mais les enseignants s’inquiètent

Les atteintes à la laïcité à l’école se règlent le plus souvent par le dialogue : seuls 3 % des cas recensés posent problème. C’est ce qui ressort de l’étude publiée par le Comité national d’action laïque, et du colloque organisé à Paris. Les classes sont loin d’être minées par ces contestations, mais les enseignants restent inquiets et réclament plus de formation.

En Seine-Saint-Denis, enseignants et parents désarmés face à la violence dans les écoles

Par Kozi PASTAKIA (BONDY BLOG POUR MEDIAPART)

Les personnels des établissements scolaires du département francilien, comme les parents d’élèves également à l’unisson, rapportent le même constat, entre manques de moyens humains et matériels et problèmes de sécurité. Ensemble, ils témoignent d'un sentiment « d’abandon » et d’un certain fatalisme qui gagne les élèves.

Les patients d'un hôpital psychiatrique retrouvent un peu de liberté

Les pratiques de contention et d’isolement au Centre psychothérapeutique de l’Ain ont provoqué un scandale en 2016. Depuis, la plupart des patients hospitalisés ont retrouvé leur liberté d’aller et venir. Les pratiques de soins s’en trouvent bouleversées. Mais la société reste tentée par l’illusion de sécurité qu’offre l’enfermement des malades mentaux.

A Bure, «toutes les formes de lutte se complètent»

Contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires Cigéo, des milliers de personnes ont manifesté à Bar-le-Duc samedi 16 juin. Les opposant·e·s revendiquent un durcissement de leurs actions, appellent au boycott du débat national et veulent organiser une concertation délocalisée et autogérée.

Les eaux mortes du barrage de Belo Monte

Des arbres morts dans le lac du barrage de Belo Monte. © J.-M. A. Des arbres morts dans le lac du barrage de Belo Monte. © J.-M. A.

Autour du troisième plus grand barrage du monde, dont les deux usines hydroélectriques devraient fonctionner à plein d’ici 2020, les populations locales paient le bouleversement de leur environnement et de leur mode de vie.

Documentaire

«Mai 68 n’a pas duré qu’un mois»

Par Olivier Besancenot, Sara Brücker, Florence Johsua et Tancrède Ramonet
 © Mediapart © Mediapart

Dix actrices et acteurs de 68 reviennent sur ces événements qui ont changé leur vie. Une série proposée par Olivier Besancenot, Sara Brücker, Florence Johsua et Tancrède Ramonet.

L’avocate Nasrin Sotoudeh arrêtée pour soutien à la cause des femmes

L’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh, très engagée dans la défense des droits de l’homme, a été emprisonnée le 13 juin. Le pouvoir iranien lui reproche de soutenir le combat des femmes qui refusent de porter le hidjab.

L’Afghanistan entre en trêve

Le président Ghani comme les talibans ont annoncé un cessez-le-feu de respectivement cinq et trois jours. Pour Kaboul et ses alliés américains, le processus de paix pourrait se trouver enclenché. Certains experts n’y croient pas.

Documentaire

Au Burkina Faso, «Place à la révolution» en musique

Par Mediapart et Tënk
 © DR © DR

Fin 2014, après des années de lutte, le peuple burkinabè renverse le président Blaise Campaoré. Caméra au poing, le réalisateur Parfait Kaboré raconte cette épopée populaire et artistique inédite.

A Marseille, Thomas Bellinck bâtit un mausolée pour l’Europe

Une « exposition internationale sur la vie dans l’ancienne Union européenne » s’ouvre à Marseille samedi 16 juin. Dans ce vrai-faux musée sur la mort de l’Europe, l’artiste belge Thomas Bellinck invite à réfléchir sur les illusions perdues des « pères fondateurs », et plaide pour une nouvelle radicalité européenne.

Après le vote de la loi sur la SNCF, l’unité syndicale se fissure

Tout le monde pensait que l’intersyndicale cheminote s’effondrerait avec le vote définitif de la loi. Elle a tenu bon. Le gouvernement pariait sur une fin des hostilités pour le mois de juin, la CGT et Sud Rail veulent poursuivre le mouvement cet été. Dans le détail, la mobilisation syndicale ressemble cependant de plus en plus à un cheval sans tête.

Suicides à France Télécom: sept dirigeants renvoyés en procès pour harcèlement moral

Neuf ans après les premières plaintes, les juges d’instruction ont ordonné un procès contre France Télécom et sept de ses dirigeants pour harcèlement moral. La politique de management instaurée par Didier Lombard, alors PDG du groupe, visant à déstabiliser les salariés est mise en cause.

Pesticides: le combat judiciaire d’une famille d’Isère contre le géant Monsanto

Bayer a absorbé le 7 juin son rival américain Monsanto lors d’une gigantesque fusion, annonçant son intention de débaptiser son sulfureux rejeton. Mais la disparition de la marque Monsanto ne met pas le groupe à l’abri de nouvelles procédures, à l’image de celle engagée il y a quinze jours par une famille d'Isère.

La Colombie vote, et fait la guerre

Contrôle de l’armée sur une route du Catatumbo. Quelque 12.000 militaires auraient été déployés dans la région, frontalière avec le Venezuela. © Nicolo Filippo Rosso Contrôle de l’armée sur une route du Catatumbo. Quelque 12.000 militaires auraient été déployés dans la région, frontalière avec le Venezuela. © Nicolo Filippo Rosso

Malgré l’accord de paix signé entre le gouvernement et la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), la guerre continue de faire rage dans plusieurs régions du pays. À la veille du deuxième tour de l'élection présidentielle, dimanche 17 juin, Mediapart s'est rendu dans le Catatumbo, frontalier avec le Venezuela, où guérillas, abandon de l’État et plantations de coca nourrissent le conflit.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées