Protestation d'une ampleur inédite La bataille européenne des salariés de Ryanair

Message d'un salarié de Ryanair, le 25 juillet 2018, en Espagne. © Reuters Message d'un salarié de Ryanair, le 25 juillet 2018, en Espagne. © Reuters

Le Portugal, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie, la Hollande… Depuis cet été, la compagnie Ryanair est visée par une grève européenne, inédite par son ampleur et le nombre de pays impliqués. Ryanair est pour la première fois questionné frontalement sur son modèle social low cost. Le mouvement pourrait se poursuivre en septembre, selon les syndicats.

Déportés en Nouvelle-Calédonie: l’improbable rencontre des communards et des insurgés algériens

Exilés à l’autre bout de la terre, après avoir défié le gouvernement français, vaincus de la Commune et vaincus de la révolte de la Grande Kabylie vont fraterniser en Nouvelle-Calédonie, archipel au centre d'un projet colonial singulier.

Un adolescent éborgné par un tir policier, le parquet de Lyon ouvre une enquête

Le 15 juillet dernier, à Lyon, Joachim D., 17 ans, a été mutilé par un tir policier. Le parquet de Lyon a ouvert une enquête préliminaire et saisi l’IGPN, la police des polices. Deux autres plaintes ont été déposées pour des faits de violences policières commis le même soir.

Pédophilie dans l’Eglise: l’incurie du pape François

Le pape François lors des obsèques du cardinal Law, au Vatican, le 21 décembre 2017. © Reuters Le pape François lors des obsèques du cardinal Law, au Vatican, le 21 décembre 2017. © Reuters

Les révélations sur les abus sexuels commis par des prêtres en Pennsylvanie remettent au pied du mur un pape qui a multiplié les déclarations d’empathie envers les victimes sans jamais pouvoir – ou vouloir – réformer sérieusement son Église sur cette question.

La nomination du nouveau patron d’Air France scandalise les syndicats

La compagnie Air France-KLM s’est doté, le 16 août, d’un nouveau patron, le Canadien Benjamin Smith, un choix salué par le gouvernement. Les syndicats sont pour leur part scandalisés par les conditions de sa nomination, comme par l’augmentation spectaculaire de sa rémunération. Ils s'inquiètent aussi de sa méconnaissance du terrain social français.

Le roman «Frère d’âme» renverse la guerre de 14-18 vers l’Afrique

Par Pierre Benetti (En attendant Nadeau)
David Diop. © Hermance Triay David Diop. © Hermance Triay

Au-delà de l’histoire de deux jeunes Sénégalais dans les vastes champs de massacre de la Première Guerre mondiale, le magistral roman de David Diop interroge : qui est homme, si un homme mutile, égorge et blasphème des corps en conscience et par volonté, c’est-à-dire en homme libre ?

Affaire Brunson: le défi fou d’Erdogan envoyé à Trump

En tentant de monnayer le retour du pasteur américain Andrew Brunson, retenu en Turquie depuis 2016 sous des accusations douteuses d’espionnage et d’aide au terrorisme, le président turc s’est engagé dans une partie de bras de fer avec Donald Trump. La confrontation a déjà fait une victime : l’économie turque.

Panoramique

A travail égal, conditions inégales: plongée dans le quotidien des camionneurs européens

Par Aline Fontaine, Carolin Küter, Natalia Lyubchenkova et Morgane Remy
Sur la route avec Lucia, Udo, Ruslan et Tony. © Mediapart Sur la route avec Lucia, Udo, Ruslan et Tony. © Mediapart

Au Parlement européen, de vieux antagonismes se réveillent autour du « Paquet mobilité », un texte qui vise à réguler les conditions de travail des chauffeurs routiers. Les pays de l'Est prônent une libéralisation accrue du secteur. Ceux de l'Ouest insistent sur les conditions de travail et défendent des mesures a priori plus sociales. Mediapart a rencontré quatre conducteurs – une Roumaine, un Ukrainien, un Français et un Allemand – dont le quotidien est soumis aux intérêts défendus à Bruxelles.

Nos séries d’été

Le Nouveau Monde antilyrique de Charles Reznikoff

Par

Connue surtout pour ses grands poèmes testimoniaux (Témoignage, Holocauste…), l’œuvre de Charles Reznikoff (1894-1976) a pu passer pour une anomalie, son dessein antilyrique échappant pour une grande part à l’histoire de la poésie. L’édition récente de deux de ses livres de poèmes majeurs (inédits en français) donne la mesure de ce vœu de pauvreté volontaire qui est au cœur de la démarche du poète américain.

Civitas, une formation national-catholique isolée

Par Nicolas Lebourg

Les intégristes catholiques de Civitas, devenu un parti politique en 2016, tiennent leur université d’été à partir du jeudi 16 août, près de Poitiers. Que représente ce courant national-catholique, qui prend encore l’Espagne de Franco ou le Chili de Pinochet pour modèle ?

Au Mali, IBK facilement réélu, malgré un bilan désastreux

Le président malien sortant Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), soutenu par la France, a été facilement réélu pour cinq ans avec plus de 67 % des voix, selon des résultats officiels publiés jeudi 16 août. Son opposant a dénoncé des irrégularités dans le scrutin. Retour sur les raisons de la victoire d’IBK.

Le procès Tapie aura lieu du 11 au 29 mars

Le procès de six des protagonistes de l'arbitrage frauduleux est fixé : il aura lieu du 11 au 29 mars 2019 devant la 11e chambre du tribunal de grande instance de Paris, sous la présidence de la magistrate Christine Mée. Le cancer dont souffre Bernard Tapie comme l’absence de plusieurs acteurs importants de l’histoire font toutefois peser une lourde hypothèque sur ce rendez-vous judiciaire.

Série

Keystone XL: le pipeline géant qui fâche l'Amérique

Trump tient à la construction de ce gazoduc, annulée par l'ancien président Obama en 2015 à cause d'inquiétudes liées au changement climatique. Mais un juge fédéral de l'Etat du Montana vient d'ordonner, mi-août 2018, un examen environnemental complet du tracé de l'ouvrage. Depuis plus de dix ans, des écologistes, des tribus locales et des éleveurs se battent contre la construction de cet oléoduc de près de 2 000 kilomètres qui doit relier l'Etat canadien d'Alberta à l'Etat américain du Nebraska. Retrouvez notre série de reportages.

Affaire Benalla-Crase: la victime du Jardin des plantes raconte

Khélifa M. raconte comment le 1er mai, au Jardin des plantes à Paris, Alexandre Benalla et Vincent Crase l’ont violemment interpellé. À la suite de la diffusion de ces vidéos par Mediapart, le parquet de Paris a élargi l’enquête à ces nouveaux faits. Auditionné dans le cadre de l'enquête, Khélifa M. annonce vouloir déposer plainte.

Les fantômes de Raba’a planent sur l’Egypte

Par FRANÇOIS HUME-FERKATADJI ET OLIVIA MACADRÉ

Le massacre de la place Raba’a Al-Adawiyya, le 14 août 2013 au Caire, a-t-il été délibéré ? Cinq ans après la mort d’au moins 817 personnes, partisans du président démis Mohamed Morsi et manifestants installés sur la place, aucun responsable n’a été mis en cause. Au contraire, 75 personnes arrêtées ce jour-là viennent d’être condamnées à mort.

Faux-semblants et vraies violences: «Asymétrie», de Lisa Halliday

Le premier roman de Lisa Halliday s’inspire de sa liaison avec l’écrivain Philip Roth. Mais ce n’est pas pour cela qu’il faut le lire : il faut le lire parce que c’est un très bon livre qui cache son jeu.

L'Eglise catholique secouée par un scandale sexuel aux Etats-Unis

Par La rédaction de Mediapart avec Reuters

Des prêtres catholiques de l’État de Pennsylvanie ont violé un millier d'enfants, qu'ils ont réduits au silence en se servant de la foi comme d'une arme tout en étant systématiquement couverts par les autorités épiscopales, a révélé mardi 14 août un rapport instruit par le ministère public.

Après la condamnation de Monsanto, la défense des victimes se réorganise

Après la condamnation de Monsanto à verser plus de 250 millions d’euros à Dewayne Johnson, un jardinier américain atteint d’un cancer, les autres victimes présumées du géant des pesticides espèrent que le jugement sera suivi d’autres condamnations. Mais elles craignent aussi que la fusion en cours avec l’Allemand Bayer entraîne l’extinction de certaines poursuites.

L’égalité hommes-femmes crispe la Tunisie

Dans un discours prononcé lundi 13 août, le président tunisien a proposé d’« inverser la tendance » en matière d’héritage, en défense de l’égalité hommes-femmes. Mais son initiative n’est, à ce stade, qu’un compromis entre les deux camps, avant la bataille parlementaire de l’automne. Dans une société toujours conservatrice, les divisions restent vives.

«Les dirigeants turcs agissent dans un cadre qui échappe aux économistes»

Au-delà du bras de fer diplomatique que se livrent Trump et Erdogan, la crise monétaire turque est d’abord le résultat d’une perte totale de confiance des investisseurs à l’égard des politiques économiques mises en œuvre par le gouvernement turc, explique le professeur d’économie Seyfettin Gürsel à Istanbul.

Après l’attaque raciste de Beaune, les habitants demandent justice

Après la fusillade qui a fait sept blessés à Beaune, beaucoup d’habitants du quartier Saint-Jacques ne comprennent pas pourquoi il a fallu tant de temps pour reconnaître le caractère raciste des faits. « On veut être considérés comme des victimes et pas comme des coupables », affirme à Mediapart un des blessés. « C’est une double violence, après celle de l’attaque dont ils ont été victimes », juge Dominique Sopo, de SOS-Racisme.

Manuel Valls prépare la prise de Barcelone par la droite

Manuel Valls lors d'un meeting à Barcelone, le 16 décembre 2017. © Reuters/Albert Gea Manuel Valls lors d'un meeting à Barcelone, le 16 décembre 2017. © Reuters/Albert Gea

L’ex-premier ministre s’est entouré de conseillers et multiplie les dîners à Barcelone, en vue des municipales de mai 2019. Face aux indépendantistes, Manuel Valls veut être le « candidat de l’ordre ». Mais il retarde sa décision, conscient du risque d’échec. Issu de la droite dure, l’un de ses conseillers crispe.

Derrière l’affaire Benalla, la légitimation des violences policières

Plusieurs hauts fonctionnaires jugent « légitimes » les violences commises le 1er mai dernier par l’ex-collaborateur d’Emmanuel Macron et justifient ainsi l’absence de procédure à son encontre. À leurs yeux, le seul problème, c’est qu’il n’était ni policier ni gendarme.

Benalla ou le deuxième corps du roi Macron

Comme le manifestant de la place de la Contrescarpe, Alexandre Benalla a défait le président d’un seul coup, et plus accompli en une journée que toutes les critiques adressées au chef de l’État depuis un an. Et toutes sirènes hurlantes, il a conduit Emmanuel Macron jusqu’à ce moment où un président perd à la fois la confiance des électeurs et sa crédibilité en tant que narrateur politique.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées