Deux semaines après l’attaque raciste Des habitants de Beaune demandent justice

Après la fusillade qui a fait sept blessés à Beaune, beaucoup d’habitants du quartier Saint-Jacques ne comprennent pas pourquoi il a fallu tant de temps, aux enquêteurs comme aux politiques, pour reconnaître le caractère raciste des faits. « On veut être considérés comme des victimes et pas comme des coupables », affirme à Mediapart un des blessés. « C’est une double violence, après celle de l’attaque dont ils ont été victimes », juge Dominique Sopo, de SOS-Racisme.

«Les dirigeants turcs agissent dans un cadre qui échappe complètement aux économistes»

Au-delà du bras de fer diplomatique que se livrent Trump et Erdogan, la crise monétaire turque est d’abord le résultat d’une perte totale de confiance des investisseurs à l’égard des politiques économiques mises en œuvre par le gouvernement turc, explique le professeur d’économie Seyfettin Gürsel à Istanbul.

Derrière l’affaire Benalla, la légitimation des violences policières

Plusieurs hauts fonctionnaires jugent « légitimes » les violences commises le 1er mai dernier par l’ex-collaborateur d’Emmanuel Macron et justifient ainsi l’absence de procédure à son encontre. À leurs yeux, le seul problème, c’est qu’il n’était ni policier ni gendarme.

Benalla ou le deuxième corps du roi Macron

Comme le manifestant de la place de la Contrescarpe, Alexandre Benalla a défait le président d’un seul coup, et plus accompli en une journée que toutes les critiques adressées au chef de l’État depuis un an. Et toutes sirènes hurlantes, il a conduit Emmanuel Macron jusqu’à ce moment où un président perd à la fois la confiance des électeurs et sa crédibilité en tant que narrateur politique.

Nos séries d’été

Au «Presbytère», les filets serrés de l’angoisse

Par

À la rentrée littéraire 2017 paraissait Le Presbytère, un premier roman très singulier, construit à partir d’audiences de procès ayant trait à des abus sexuels commis dans les années 1970. Mais au-delà des faits et de leurs enjeux sociologiques, son auteure Ariane Monnier saisit par la puissance de son écriture, tout en retenue et en délicatesse. Article, entretien, extraits.

Vautrin, Daeninckx, Manchette... tous enfants de Meckert!

Les textes de Jean Meckert ne sont pas sans lien avec le virage à gauche du polar qui marque en France les années 1970 et 80. De ce néo-polar au roman social, il reste une référence pour ceux qui s'obstinent à penser que le monde du travail ne doit pas être tenu à l'écart de la littérature.

Au Maroc, un boycott des consommateurs contre la vie chère se met en place

Par Maha Hasnaoui (Les Haut-Parleurs)

Des consommateurs marocains font trembler les multinationales. Lancé en avril 2018, le boycott de certains produits pour protester contre la vie chère a fait perdre des centaines de milliers d'euros à trois entreprises, dont Danone. Comment fonctionne ce mouvement inédit au Maroc ?

La nouvelle direction du Média conteste la gestion financière de Sophia Chikirou

Sophia Chikirou et Gérard Miller lors de la présentation de la situation financière du Média, le 14 juin 2018. © DR (capture d'écran) Sophia Chikirou et Gérard Miller lors de la présentation de la situation financière du Média, le 14 juin 2018. © DR (capture d'écran)

Des cofondateurs du Media remettent en cause la gestion financière de l’ancienne présidente, Sophia Chikirou, et essaient de relancer le projet malgré la fragilité des finances. Cette dernière, désormais sans mandat, tente de défendre sa stratégie initiale. Elle indique à Mediapart sa volonté de porter l’affaire devant la justice.

Roundup: Monsanto lourdement condamné aux Etats-Unis

Un jury californien a considéré vendredi que le désherbant Roundup de Monsanto, était à l'origine du cancer qu'a développé un agent d'entretien et a condamné la filiale de l'allemand Bayer à lui verser 289 millions de dollars.

A Nice, au procès d’une femme rom, «ils ont condamné la pauvreté»

À Nice, une jeune mère de famille rom a été condamnée à un an de détention pour maltraitance sur ses enfants, sur foi du témoignage de trois commerçants. Alors que le maire de Nice Christian Estrosi (LR) mène une campagne anti-mendicité, la LDH s’inquiète de cette « façon d’éloigner les SDF de Nice ».

Harcèlement, menaces: les pressions d’ArcelorMittal sur des salariés en accident du travail

Mediapart a recueilli plusieurs témoignages ainsi qu’un enregistrement révélant comment ArcelorMittal incite des salariés victimes d’accident à reprendre le travail au plus vite. L’objectif de la multinationale est de réduire ses cotisations auprès de l’Urssaf, et d’améliorer ses résultats en matière de sécurité.

Brésil: homophobe et raciste, l’ex-militaire Jair Bolsonaro s'approche du pouvoir

L'ex-militaire Jair Bolsonaro fut la cible de la plupart des attaques lors du premier débat, jeudi 9 août, entre les candidats à la présidentielle brésilienne. Issu des droites ultraconservatrices, Bolsonaro, homophobe et raciste, a fait de la lutte musclée contre l'insécurité son principal fonds de commerce et surfe sur la nostalgie de certains pour les années de dictature.

MSC: les preuves du mensonge d’Alexis Kohler, numéro 2 de l’Elysée

Contrairement à ce qu'il affirme, Alexis Kohler n’a pas toujours révélé ses liens familiaux avec MSC et ne s’est pas toujours déporté sur tous les dossiers concernant l’armateur italo-suisse. Des documents officiels du port du Havre, auxquels Mediapart a eu accès, montrent que le plus proche collaborateur d’Emmanuel Macron, quand il siégeait de 2010 à 2012 au conseil de surveillance du Port, a pris part aux discussions et aux votes en faveur de MSC.

Suicides en série à la prison de Fleury-Mérogis: les associations dénoncent l'inaction des pouvoirs publics

À Fleury-Mérogis, un homme de 48 ans a été retrouvé pendu dans sa cellule mardi 7 août, portant à onze le nombre de détenus s’étant donnés la mort dans la maison d’arrêt depuis début 2018. Pour les associations, ce chiffre met en lumière le manque de volonté politique pour appliquer les programmes de prévention du suicide en prison.

Les sénateurs argentins rejettent la légalisation de l’avortement

Les sénateurs argentins se sont prononcés, dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 août, contre la loi dépénalisant l’avortement en toutes circonstances, approuvée en juin par les députés. 

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées