Spécialiste de l’effraction et de l’infiltration L’étrange CV de l’actuel garde du corps de Macron

Emmanuel Macron avec Alexandre Benalla et Christian Guédon, lors de la 55e édition du salon de l'Agriculture, le 24 février 2018. © Reuters Emmanuel Macron avec Alexandre Benalla et Christian Guédon, lors de la 55e édition du salon de l'Agriculture, le 24 février 2018. © Reuters

L’actuel principal garde du corps d’Emmanuel Macron est un proche d’Alexandre Benalla, dont il a poussé au recrutement à l’Élysée dans des conditions dérogatoires. L’homme en question, Christian Guédon, est aussi, d’après son C.V. consulté par Mediapart, un spécialiste dans les « domaines [...] de l’effraction et de l’infiltration », ainsi que « des techniques d’ouverture discrètes des serrures de bâtiments et véhicules » à des fins judiciaires. 

Affaire Benalla: le Sénat ne s’est pas laissé impressionner par l’Elysée

Malgré des « pressions » exercées par l’Élysée, le Sénat a décidé de transmettre à la justice les dossiers de trois proches collaborateurs d’Emmanuel Macron, suspectés de faux témoignages devant la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Benalla. Ce faisant, il joue à plein son rôle de contre-pouvoir et affaiblit davantage encore l’exécutif.

En Afrique australe, le cyclone Idai suscite de vives craintes sur le changement climatique

Durant le cyclone Idai, près de Beira, au Mozambique, le 21 mars 2019. © Reuters Durant le cyclone Idai, près de Beira, au Mozambique, le 21 mars 2019. © Reuters

Un cyclone tropical intense a balayé la semaine dernière l’Afrique australe, causant la mort de plusieurs centaines de personnes et d’immenses dégâts matériels. D’après l’ONU, cela pourrait être « l’un des pires désastres météorologiques jamais enregistrés dans l’hémisphère Sud ».

Manifestations: de la renaissance de la citoyenneté en Algérie

Par Nadia Leïla Aïssaoui

Étudiants, femmes, médecins, écolos, habitants de quartiers : la société civile est en pleine ébullition en Algérie. Pour la quatrième semaine consécutive, la mobilisation ne faiblit pas. « Nous sommes ceux et celles que nous attendions », semblent dire ces citoyens et citoyennes qui défilent pacifiquement dans les rues. Et s’auto-organisent en inventant de nouveaux modes d’échanges et de diffusion de leurs revendications.

Esquive, défausse et dénégations au procès Tapie

Face au tribunal correctionnel de Paris, Stéphane Richard et Jean-François Rocchi se sont défendus d’avoir commis la moindre faute dans l’affaire de l’arbitrage truqué rendu en faveur de Bernard Tapie.

Procès Tapie: Christine Lagarde, en toute lâcheté

Citée comme témoin par Bernard Tapie, Christine Lagarde ne viendra pourtant pas à la barre. Parce que son emploi du temps de patronne du FMI ne le lui permet pas ? C’est inexact, et Mediapart en a trouvé la preuve.

Au Kazakhstan, le faux départ de Nazarbaïev pourrait bien ressembler à un «statu quo politique»

Noursoultan Nazarbaïev a démissionné mardi 19 mars du poste de président du Kazakhstan, après vingt-huit ans de règne autoritaire sur son pays. Il était le dernier dirigeant de l’époque soviétique encore en poste.

Mineurs étrangers: le Conseil constitutionnel valide l’usage de tests osseux

Le Conseil constitutionnel a validé, jeudi 21 mars, le recours aux tests osseux pour déterminer l’âge de jeunes migrants, tout en reconnaissant que ces examens « peuvent comporter une marge d’erreur significative »

La CGT tâtonne encore sur les violences sexuelles et sexistes

La CGT, comme d’autres organisations syndicales et politiques, tergiverse sur les sanctions à appliquer en cas de violences sexistes et sexuelles. Priscille Cortet, secrétaire générale d’une grosse organisation syndicale pour les cadres et ingénieurs, militante reconnue pour les droits des femmes, en a fait les frais.

A Paris, la mobilisation sur le climat a trouvé son QG

À la Base, le 10 mars 2019. © Clément Tissot À la Base, le 10 mars 2019. © Clément Tissot

À quelques pas de la place de la République, une dizaine d’organisations œuvrant pour la justice climatique et sociale ont ouvert un lieu se voulant espace événementiel mais aussi base arrière de la mobilisation en cours.

Documentaire

«Un micro au tribunal»: faute de place en foyer, Jean reste en détention

dessin-micro-au-tribunal-ep-2-logo-1

Mediapart se lance dans un nouveau format de podcasts avec une première série de 13 épisodes intitulée « Un micro au tribunal ». Alors que la justice ne se donne normalement pas à entendre, nous avons été autorisés, à titre exceptionnel, à diffuser des audiences enregistrées. La justice du quotidien y est mise à nu d’une façon inédite. Deuxième volet au tribunal pour enfants de Nanterre.

> Lire aussi: Enregistrer la justice: la sérénité des audiences contre le besoin de transparence

 

MediaparTchat. 11 ans: Edwy Plenel répond à vos questions

Comme chaque année en mars, Mediapart a rendu publics tous ses chiffres, le nombre d’abonnés, le chiffre d’affaires, le résultat net, etc. Si vous avez encore des questions, Edwy Plenel y répond aujourd’hui, de midi à 13 heures. Vous pouvez aussi l’interroger sur le programme du Festival des 11 ans de Mediapart, qui se tiendra samedi 23 mars, au CentQuatre à Paris.

LFI, EE-LV, PCF: trois candidates défendent leur programme pour les européennes

 © Mediapart © Mediapart

Inaugurant notre cycle d’entretiens, trois représentantes de listes de gauche sont venues s’exprimer dans MediapartLive. 

La droite européenne ne suspend Viktor Orbán que provisoirement

L’assemblée politique du Parti populaire européen (PPE) a voté à une quasi-unanimité mercredi 20 mars la suspension du Fidesz, le parti de Viktor Orbán. La mesure  n'est cependant que temporaire et cosmétique. Derrière cette prise de conscience de la droite européenne, se cache en réalité une nouvelle manœuvre du premier ministre hongrois et de ses alliés.

Viktor Orbán ou le pragmatisme autoritaire

Notre journaliste Amélie Poinssot publie Dans la tête de Viktor Orbán (Solin/Actes Sud), une enquête intellectuelle décryptant les dessous de son influence grandissante en Europe. En voici les bonnes feuilles.

Evasion fiscale: Kering visé par une nouvelle plainte pénale en Suisse

À la suite des révélations de Mediapart sur le système d’évasion fiscale du géant français du luxe, propriété de la famille Pinault, un parlementaire du canton suisse du Tessin a déposé plainte auprès du procureur de Lugano au sujet des résidences fiscales présumées fictives de plusieurs dirigeants du groupe.

Mohamed Lamouri, des souterrains à la lumière

Mohamed Lamouri © Mediapart Mohamed Lamouri © Mediapart

Rencontre avec celui qui fut surnommé « le chanteur de la ligne 2 », et qui sort son premier album en avril. Pour Mediapart Live, il interprète deux chansons et exprime sa joie de pouvoir bientôt retourner jouer en Algérie. 

Affaire Benalla: la droite sénatoriale divisée sur le sort des trois collaborateurs de Macron

Le bureau du Sénat doit se prononcer, jeudi matin, sur la transmission à la justice des cas de parjure d’Alexandre Benalla et Vincent Crase, mais surtout de trois responsables de l’Élysée. Sur les vingt-six votants, les dix membres de la droite sénatoriale vont faire basculer la décision. De quoi alimenter les tractations.

Sexisme en politique: notre «MachoScope»

 © Mediapart © Mediapart

Avec le « MachoScope », Mediapart recense le sexisme en politique. Dernière mise à jour le 18 mars 2019 avec un récidiviste, le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle.

Autoroutes: l’omerta voulue par Macron battue en brèche

Le Conseil d’État donne raison au militant écologiste Raymond Avrillier qui demandait communication de l’accord secret, récemment dévoilé par Mediapart, conclu en 2015 par Emmanuel Macron et Ségolène Royal, avec les sociétés concessionnaires des autoroutes.

Venezuela: la répression dans les quartiers populaires

Hors champ, le pouvoir maduriste et ses soutiens répriment dans la violence. Les quartiers populaires, qui avaient précédé par des mobilisations l’autoproclamation de Juan Guaidó comme président, sont en première ligne. Les soutiens du président « socialiste » assurent, eux, faire face à des « délinquants ».

Gilets jaunes: Christophe Castaner mène la purge à la préfecture et prêche la confrontation

Le ministre de l’intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d’État Laurent Nuñez accusent « la hiérarchie » de la préfecture de police de « graves dysfonctionnements » pour avoir ignoré leurs consignes de fermeté. Les deux ministres ont annoncé que les forces de l’ordre iraient désormais « au contact » des attroupements, c’est-à-dire « physiquement à la dispersion ».

Macron et les intellos: le charme discret de la courtisanerie

Le président a reçu, lundi 18 mars, une soixantaine d’« intellectuels » à l’Élysée. L’occasion de s’écouter palabrer des heures durant, face à une étrange cour de personnalités plus ou moins acquises à sa cause.

Après le grand débat, les manifestants attendent «des réponses»

Déterminés à ne pas se faire oublier par le pouvoir, les syndicats, hormis la CFDT, avaient appelé à défiler partout en France. Leurs troupes ont répondu à l'appel. Visés par une profonde réforme dans les mois à venir, les agents de la fonction publique étaient les plus mobilisés. Parmi eux, les enseignants étaient particulièrement remontés.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées