Violences sexuelles Un ponte de la psychanalyse visé par une enquête

Selon nos informations, une enquête a été ouverte à l’université Paris-Diderot visant un de ses principaux dirigeants, le psychanalyste Fethi Benslama. Il est accusé par plusieurs femmes de comportements inappropriés, parfois qualifiés de harcèlement sexuel. D’autres collègues lui reprochent un comportement autoritaire. La justice est saisie.

Theresa May en sursis

Mercredi soir, la première ministre a remporté le vote de défiance déclenché par les Brexiters les plus radicaux de son parti. Mais le vote a révélé la très grande vulnérabilité de la cheffe de l’exécutif, qui n’est pas en mesure de faire ratifier l’accord.

Un budget pour sauver l’Europe?

 © Mediapart © Mediapart

L’économiste Thomas Piketty et la juriste Stéphanie Hennette, initiateurs d’un projet de Traité de démocratisation de l’Europe, en défendent l’intérêt pour changer l’UE à traités constants, ou en cas de crise grave. 

L’ONU a passé dix années à protéger des forêts, avec peu d’effets

Lancée en 2008 par l’ONU, la REDD+, un outil de protection des forêts tropicales, est présentée comme l’une des principales solutions au changement climatique. Mais après dix ans d’existence, elle s’annonce à la fois coûteuse et peu efficace. Entretien avec Simon Counsell, directeur exécutif de l’ONG Rainforest Foundation UK.

Attentat de Strasbourg: le suspect en fuite, un appel à témoins lancé

Une fusillade est survenue mardi soir, dans le centre de la cité alsacienne. Le bilan provisoire fait état de trois morts et de treize blessés. La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête. Pour Rémy Heitz, le nouveau procureur de la République de Paris, « le terrorisme a une nouvelle fois frappé notre territoire à Strasbourg ».

Un attentat qui «défie les analyses des services de renseignement»

 © Mediapart © Mediapart

Mardi 11 décembre, une fusillade a eu lieu à Strasbourg. Notre journaliste Matthieu Suc fait le point sur les dernières informations, et ce que cet attentat révèle de la gravité persistante de la menace terroriste.

Trois ans de prison pour l’avocat de Trump

Michael Cohen écope de trois ans de prison. L’ex-homme de confiance de Donald Trump est condamné pour avoir exécuté les ordres de son ancien patron. Il a par ailleurs livré des informations au procureur spécial qui enquête sur le président américain.

La menace climatosceptique pèse aussi sur l’Europe

Par Annika Joeres et Susanne Götze
Arnaud de Rigné, Benoît Rittaud, Nils Axel Mörner et Stuart Agnew. © Rebecca Marshall Arnaud de Rigné, Benoît Rittaud, Nils Axel Mörner et Stuart Agnew. © Rebecca Marshall

Trump et Bolsonaro ne sont pas les seuls à vouloir démanteler la protection de l’environnement : en Europe, des lobbies et des populistes de droite disposant d’excellents réseaux s’efforcent de sauver l’énergie fossile au XXIe siècle. Et ce petit monde a le vent en poupe.

A Marseille, le logement fédère les colères

Alors que le maire de Marseille a repoussé le premier conseil municipal après l’effondrement rue d’Aubagne au 20 décembre, arguant du contexte national, les luttes marseillaises s’agrègent autour du logement et tentent de dépasser le clivage entre quartiers sud et nord.

Après le drame, le mépris

À la tragédie de l’effondrement de la rue d’Aubagne le 5 novembre 2018 à Marseille s’ajoute, pour les familles des victimes et les délogés, une prise en charge erratique par les pouvoirs publics. Le conseil municipal devait adopter le 10 décembre la prise en charge des frais d’obsèques. Il a été reporté au 20 décembre. Les familles attendront. 

Nombreux blessés par flashball à Paris: la nouvelle «doctrine» Castaner

Samedi 8 décembre, les effectifs de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) ont fait de nombreux blessés par des tirs de flashball en s’engageant sur l’avenue des Champs-Élysées. 170 personnes ont été accueillies dans les hôpitaux contre 162 le 1er décembre.

«On est arrivés au bout du système»

Pour Cédric et Sandra, engagés depuis un mois aux côtés des « gilets jaunes », les annonces d’Emmanuel Macron ne vont pas faire retomber la colère et la soif du mouvement de « tout reprendre à la base ». « Les gens se sont réveillés. On va aller jusqu’au bout », expliquent-ils. Ce couple qui vit en périphérie de Lyon n’a de toute façon plus aucune confiance dans la parole de celui qui les a « tellement méprisés »

Jeunes et jaunis

Le « mardi noir » toulousain des lycéens et enseignants en lutte contre la réforme des lycées s’est passé sans heurts. Mais la ville bruisse de nombreuses mobilisations, qui ne demandent qu’à s’agréger.

Les élections dans la fonction publique confirment l’érosion de la CGT

Lors d’un scrutin où moins d’un agent sur deux de la fonction publique a voté, le syndicat de Philippe Martinez conserve sa première place sectorielle, mais recule. La CFDT revendique désormais d’être en tête, secteurs privé et public confondus.

La Cour de cassation annule la condamnation de Cédric Herrou

La Cour de cassation a partiellement annulé mercredi la condamnation prononcée en appel il y a près d'un an et demi à l’encontre de Cédric Herrou, agriculteur et défenseur des migrants à la frontière transalpine.

Retour sur la «défaite d’Evry»: quelles leçons pour La France insoumise?

Deux semaines après la victoire du successeur de Manuel Valls à la législative partielle en Essonne, Mediapart revient « à froid » sur les raisons complexes qui ont entraîné la défaite de La France insoumise, en plein soulèvement des « gilets jaunes ».

Européennes: LFI se recentre sur l’électorat de gauche classique

Manon Aubry, tête de liste de La France insoumise aux européennes de 2019. © FI Manon Aubry, tête de liste de La France insoumise aux européennes de 2019. © FI

Avec sa liste aux européennes, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon tente de renouer avec un électorat de gauche traditionnel. La ligne souverainiste, le « Plan B » équivalent à une sortie de l’Union européenne ou les débats sur la question migratoire ne sont plus au programme. Le tout en essayant quand même de séduire les « gilets jaunes ».

Au gouvernement, l’improvisation pour politique

Édouard Philippe, Emmanuel Macron et Bruno Le Maire à l’Élysée, le 11 décembre. © Reuters Édouard Philippe, Emmanuel Macron et Bruno Le Maire à l’Élysée, le 11 décembre. © Reuters

Depuis qu’ils ont découvert les mesures d’Emmanuel Macron censées répondre aux « gilets jaunes », le gouvernement et la majorité parlementaire peinent à en défendre les contours et le financement. À l’Assemblée nationale comme au plus haut niveau de l’État, chacun navigue à vue.

Même en temps de crise, Macron exonère l’entreprise

En renonçant à faire participer les entreprises au financement des mesures de soutien au pouvoir d’achat, le gouvernement et le président de la République confirment leur priorité : subventionner les entreprises et casser le service public.

Les contrats en or d’un garde du corps de Macron à la fac de Montpellier

Kader Rahmouni (à gauche) assurant la sécurité d'Emmanuel Macron avec Alexandre Benalla. © Capture d'écran YouTube Kader Rahmouni (à gauche) assurant la sécurité d'Emmanuel Macron avec Alexandre Benalla. © Capture d'écran YouTube

L’entreprise de sécurité APS Sud a facturé pour plus de 260 000 euros à l’université Montpellier 3. Un ancien garde du corps de Macron travaille dans cette entreprise, dont le devis a été transmis à la direction de l’université par une responsable de LREM. Le marché a été obtenu sans appel d’offres ni mise en concurrence, alors qu’une autre entreprise était déjà sous contrat.

Affaire Fillon: Ladreit de Lacharrière plaide coupable

Les salaires versés à Penelope Fillon relevaient bien d’un emploi fictif, a admis le propriétaire de La Revue des Deux Mondes, Marc Ladreit de Lacharrière, qui a accepté ce mardi une condamnation légère dans une procédure de plaider-coupable.

Lycées bloqués à Paris: «Personne ne veut entendre ce qu’on a à dire sur le fond»

Depuis une semaine, les lycéens se mobilisent dans le sillage du mouvement des « gilets jaunes ». Ils protestent contre la réforme du baccalauréat et du lycée, contre Parcoursup et le Service national universel (SNU). Paroles de lycéens mobilisés.

Des universités bloquées en soutien aux non-Européens

Dans quelques universités, dont Nanterre, les étudiants ont voté le blocage pour protester contre la hausse des frais d’inscription dans le supérieur pour les étudiants extra-communautaires. D’autres établissements ont préféré fermer leurs locaux de manière préventive pour éviter les occupations. 

La France veut reprendre pied en Centrafrique, tentée par les Russes

La ministre française des armées, Florence Parly, se rend à Bangui lundi et mardi. Avec un objectif : reprendre le contrôle de la RCA, récemment perdu au profit de la Russie, qui a su exploiter un manque de clairvoyance de Paris. La rivalité franco-russe s’exprime aussi au sein du Conseil de sécurité de l’ONU.

La Hongrie d’Orbán produit, elle aussi, ses exilés

Árpád Schilling. © Zágon Nagy Árpád Schilling. © Zágon Nagy

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont quitté la Hongrie depuis qu’Orbán est au pouvoir. Parmi elles, de nombreux étudiants, des jeunes actifs, mais aussi des intellectuels et des artistes qui étouffent dans leur pays. Rencontre avec Árpád Schilling, qui vient de s’installer en France, à l’heure où le régime prend un nouveau virage.

Affaire Besson: cinq victimes de Weinstein s’indignent

Après la publication par Mediapart de neuf témoignages de femmes mettant en cause Luc Besson, cinq victimes d’Harvey Weinstein leur apportent leur soutien. La fondation hollywoodienne Time’s Up et plusieurs associations du monde du cinéma français expriment aussi leur « solidarité ».

En Belgique, la coalition des droites éclate sur le Pacte de Marrakech

Les ministres de la droite indépendantiste flamande de la N-VA ont quitté, dimanche 8 décembre, le gouvernement de Charles Michel, ce dernier s’apprêtant à signer le pacte des Nations unies sur les migrations lundi à Marrakech. Michel espère pouvoir rester à la tête d’un exécutif minoritaire jusqu’aux élections générales de mai 2019.

Pacte mondial des migrations: les 10 mots-clés d’un accord de coopération

Réunis à Marrakech, des représentants de plus de 150 pays, dont la France, ont approuvé, lundi 10 décembre, le Pacte mondial sur les migrations. Mediapart s’est plongé dans ce texte non contraignant pour en tirer dix mots-clés, à commencer par « souveraineté ». Rarement un texte de l’ONU aura engendré autant de bruit et de fureur, pour si peu de normes.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées