Macron rattrapé par Macron

Depuis un an, et plus encore depuis la crise des « gilets jaunes », Emmanuel Macron promet à qui veut l’entendre qu’il va changer. Fini les « petites phrases » et les airs de « je-sais-tout-mieux-que-tout-le-monde », désormais l’heure est à l’écoute et à la prise de hauteur. Ceci sans compter le naturel qui ne tarde jamais à reprendre le dessus.

Jean-Jacques Urvoas devant la Cour de justice de la République

L’ancien ministre (PS) de la justice est jugé pour violation du secret professionnel. En 2017, il avait envoyé à l’élu (LR) Thierry Solère un rapport confidentiel sur l’enquête judiciaire qui le visait.

A New York, les peuples autochtones décrètent eux aussi l’«urgence climatique»

Sonia Guajajara, activiste autochtone au Brésil, à New York, le 20 septembre. © Mathieu Magnaudeix Sonia Guajajara, activiste autochtone au Brésil, à New York, le 20 septembre. © Mathieu Magnaudeix

Ils viennent du Brésil, de Bolivie ou d’Indonésie : à New York, en marge du sommet des Nations unies sur le climat qui s’ouvre ce lundi, les représentants des peuples autochtones alertent sur la déforestation sauvage et les violences dont ils sont victimes. Ils proposent aussi leurs solutions durables pour éviter la catastrophe climatique.

L’industrie automobile allemande fait face à une crise existentielle

Chutes des ventes et des exportations, modèles trop gros et trop polluants… L’automobile allemande, secteur clé de l’industrie, est en pleine tourmente, entraînant à sa suite toute l’économie. Après avoir nié les problèmes d’environnement, les constructeurs disent vouloir prendre le tournant des technologies vertes. Sans renoncer aux grosses berlines. 

Comment faire de la fiction, avec Emmanuelle Pireyre

 © Mediapart © Mediapart

Entretien vidéo avec l’auteure de Chimère, roman attendu et remarqué lors de la rentrée. Elle explique son approche, par la littérature, du thème de la manipulation génétique. 

Mediator: le procès d’un laboratoire et de l’Etat

Le procès du plus important scandale sanitaire depuis celui du sang contaminé s’ouvre enfin pour six mois à Paris. Sur le banc des accusés, Servier, fabricant du Mediator. Mais aussi l’Agence du médicament et des experts, parfois payés par le laboratoire. Face à eux, 2 684 parties civiles.

Irène Frachon: «Servier était plus puissant que l’Agence du médicament»

Irène Frachon, le 14 mai 2012. © REUTERS/Charles Platiau Irène Frachon, le 14 mai 2012. © REUTERS/Charles Platiau

La pneumologue, lanceuse d’alerte dans l’affaire du Mediator, attend depuis dix ans le jugement au pénal du laboratoire Servier. Et depuis douze mois, elle ne prend plus aucun congé pour pouvoir assister aux audiences.

Dossier

Notre dossier: le scandale du Mediator

Produit des laboratoires Servier de 1976 à 2009, le Mediator aurait provoqué entre 500 et 1 500 morts. L’affaire a commencé en 2010, avec la révélation de l’aveuglement des autorités sanitaires. Près de dix ans plus tard, se tient le procès tant attendu. Retrouvez nos articles.

Au Sahel, le calvaire des enfants dits «djihadistes»

De nombreux mineurs font indirectement les frais de la lutte antiterroriste menée par les États de la zone sahélienne avec le soutien des pays occidentaux. Au Nigeria, notamment, l’armée détient, selon HRW, des milliers d’enfants dans des conditions inhumaines en raison de leur appartenance présumée à Boko Haram. Au Tchad, au Mali et au Niger, ils ne seraient pas violentés, mais sont traités comme des adultes. 

L’AMF protège (un peu) les lanceurs d’alerte

C’est une révolution dans le monde de la finance : désormais, l’Autorité des marchés financiers tient un fichier des lanceurs d’alerte et leur fournit une attestation. Mediapart révèle le cas d’un salarié du groupe BPCE qui est l’un des premiers, sinon le premier, à profiter de ce dispositif issu de la loi Sapin II. Ce qui ne l’a pourtant pas empêché d’être licencié.

Football Leaks: coup de massue judiciaire contre Rui Pinto

Le parquet de Lisbonne a inculpé le Portugais à l’origine des Football Leaks de piratage informatique massif, l’accusant d’avoir commis 147 délits. Les avocats de Rui Pinto dénoncent une tentative de « bâillonner et de détruire » mais aussi de l’empêcher de coopérer avec d’autres pays.

Blanquer réussit l’exploit de braquer le syndicat historique des profs de droite

Depuis plusieurs mois, le Snalc, syndicat aux positions éducatives conservatrices et longtemps classé à droite, fait sa mue. Sous l’impulsion de son nouveau président, Jean-Rémi Girard, l’organisation s’allie aux organisations de gauche pour lutter contre un adversaire devenu commun : le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer.

Pour une approche dynamique des études décoloniales

presence-du-passe-09-illustre

Avec Jules Falquet et Lissell Quiroz, nous avons tenté un vade-mecum militant, documenté, pédagogique et approfondi sur une notion souvent incomprise : la colonialité – du pouvoir, du savoir, du genre. Et sur le féminisme décolonial.

Mouvement climat et «gilets jaunes» convergent en dépit des forces de l’ordre

capture-d-e-cran-2019-09-22-a-12-14-16

Un peu partout en France, des manifestants ont défilé pour alerter sur le climat samedi 21 septembre, également jour de rentrée pour les « gilets jaunes ». À Paris, le cortège a dû faire demi-tour, noyé sous les gaz lacrymogènes, provoquant la colère des associations et des collectifs organisateurs. Le matin, gilets jaunes et mouvement vert avaient déjà été empêchés de manifester dans la capitale.

Un avocat face aux lois scélérates d’hier et d’aujourd’hui

Dans son livre Ennemis d’État. Les lois scélérates, des anarchistes aux terroristes, l’avocat Raphaël Kempf retrace l’histoire des textes adoptés en 1893 et 1894 pour réprimer le mouvement anarchiste. Et propose un parallèle avec la dérive sécuritaire de ces dernières années.

Climat: une mobilisation mondiale historique

Par son étendue sur les cinq continents et le nombre total de personnes qui sont allées manifester, la journée pour le climat a battu un record de mobilisation. Tour d’horizon mondial, de Sydney à Kaboul, de New York à Paris.

En Allemagne, un «plan climat» ambitieux mais brouillon

Le gouvernement fédéral a présenté vendredi une avalanche de mesures, devant permettre au pays de devenir vraiment moins polluant et de tenir les engagements climatiques pris à Paris en 2015. Mais le côté gargantuesque et hétéroclite de ce « paquet » de mesures, dont le volume financier est évalué à 100 milliards d’euros d’ici à 2030, fait déjà douter les experts.

Le Moyen-Orient face à un grand bouleversement?

Dans la partie compliquée qui se joue ces jours-ci entre Téhéran, Riyad et Washington, la vieille alliance américano-saoudienne subit un test. La stratégie iranienne est dangereuse mais les hésitations américaines révèlent peut-être un monde en train de basculer.

Karachi: le procureur général Molins réclame un procès pour Balladur et Léotard

Nicolas Sarkozy, Édouard Balladur et François Léotard, en 1995. © Reuters Nicolas Sarkozy, Édouard Balladur et François Léotard, en 1995. © Reuters

Le procureur général de la Cour de cassation François Molins a réclamé dans un réquisitoire définitif du 12 juillet dernier le renvoi devant la Cour de justice de la République de l’ancien premier ministre Édouard Balladur, 90 ans, et de son ministre de la défense François Léotard, 77 ans, dans le volet financier de l’affaire Karachi.

L’hôtel des Invalides, cœur battant des crimes de guerre français

Pour les Journées du patrimoine, le grand salon de l’hôtel des Invalides s’ouvre au public. Zoom sur une toile qui orne le lieu : le maréchal Randon, « pacificateur » de la Kabylie en 1857, peint par Horace Vernet. Un massacreur en majesté.

Les pressions mafieuses s’intensifient à Ajaccio

Deux incendies criminels visant l’ancien président de la Chambre de commerce ont provoqué une mobilisation citoyenne. Ils pourraient être liés aux exactions d’un groupe mafieux qui accroît son emprise sur l’économie locale.

Un nouveau conte allemand

Par Jean-Luc Tiesset (En Attendant Nadeau)

Ingo Schulze, né en RDA, avait vingt-huit ans lors de la chute du Mur, comme le héros de son roman. Il y a plus de dix ans, Schulze apportait déjà avec Vies nouvelles une contribution essentielle à l’abondante littérature consacrée à la réunification. Il recommence aujourd’hui avec Autoportrait d’une vie heureuse publié chez Fayard.

Au Venezuela, Maduro remis en selle par une partie de l’opposition

En signant un accord avec quatre partis minoritaires de l’opposition, le pouvoir chaviste a repris l’initiative politique. Un coup dur pour Juan Guaidó, le rival du président Nicolás Maduro.

Le «procès politique» de Mélenchon accouche d’une souris

Trois mois de prison avec sursis et 8 000 euros d’amende ont été requis vendredi  contre le leader de La France insoumise.

Psychiatrie: nouvelle alarme de deux parlementaires

Un nouveau rapport parlementaire dresse un état des lieux accablant de la situation de la psychiatrie en France. Si tout le monde a salué la justesse du diagnostic établi par les deux députées, des critiques émergent sur son impensé : le financement des hôpitaux, aujourd’hui saturés.

Libye: les Rafale, l'Egypte et le seigneur de guerre

Le « maréchal » Khalifa Haftar, qui a lancé en avril son offensive contre le régime de Tripoli reconnu par la communauté internationale, a bénéficié pour conquérir l’est du pays de l’aide discrète de précieux alliés, dont la France. Et du soutien des Rafale vendus par Paris à l’Égypte.

Conflits d’intérêts: quatre candidats à la Commission déjà fragilisés

Sylvie Goulard, Didier Reynders, László Trócsányi  et Rovana Plumb. © Reuters Sylvie Goulard, Didier Reynders, László Trócsányi et Rovana Plumb. © Reuters

À l’approche des auditions, des eurodéputés passent au peigne fin les profils des candidats à la commission européenne. Même si la gravité des faits reprochés varie, quatre d’entre eux se préparent à un examen de passage mouvementé. Outre Sylvie Goulard, des ministres, anciens ou en exercice, de Belgique, Hongrie et Roumanie, sont concernés.

En Tunisie, une présidentielle entre deux morts

L’ancien dictateur tunisien Ben Ali, qui régna 23 ans avant d’être chassé par le peuple en 2011, est mort jeudi 19 septembre. Sa mort survient en plein entre-deux-tours d’une présidentielle hors norme, qui a dû être anticipée à la suite du décès du président Beji Caïd Essebsi fin juillet. 

Les millions en liquide de l’homme clé de l’affaire Sarkozy-Kadhafi

Selon le mandat d’arrêt délivré contre lui par Interpol en 2012, l’ancien directeur de cabinet de Kadhafi, Bachir Saleh, a retiré près de 30 millions d’euros en espèces de la banque centrale libyenne entre les mois de février et août 2011, juste avant la guerre. Saleh est soupçonné d’avoir été l’un des hommes clés de l’affaire des financements libyens de Sarkozy.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées