Au procès Balladur et Léotard «Le réseau Takieddine a été utile, c’est évident»

Soupçonnés d’avoir organisé l’évaporation de 160 millions d’euros, l’ancien premier ministre Édouard Balladur et son ex-ministre de la défense François Léotard ont soutenu devant la CJR qu’ils ignoraient le détail de la rémunération des intermédiaires dans les ventes d’armes à l’Arabie saoudite et au Pakistan.

À l’air libre

Michel Zecler: «Je ne suis pas un “sale nègre”»

Michel Zecler © Document Mediapart - images : Youmni Kezzouf Michel Zecler © Document Mediapart - images : Youmni Kezzouf

Deux mois après son passage à tabac par la police, le producteur de musique Michel Zecler reprend la parole. Suivi par un psychiatre, il se reconstruit, souhaite « tourner la page » et attend que la justice passe. Il réaffirme que des insultes racistes ont été proférées par les policiers, malgré les démentis de ces derniers. Entretien vidéo. 

 

Le garde-frontière Frontex en pleine tourmente

Par Cédric Vallet

Les refoulements aux frontières européennes fragilisent la position du directeur de Frontex, l’agence européenne de garde-frontières. La Commission reproche à Fabrice Leggeri d’avoir ralenti l’embauche d’officiers de contrôle des droits fondamentaux. Son agence est soumise à plusieurs enquêtes, dont une de l’office européen anti-fraude. Des députés demandent sa démission.

A Nancy, la vaccination coûte que coûte pour sortir «du tunnel»

Poussée avec beaucoup d'ardeur par les acteurs politiques et sanitaires locaux, la vaccination semble depuis Nancy être le seul horizon  pour ce territoire durement éprouvé par le Covid-19. La circulation du virus ne faiblit pas, alertent les médecins.

Tueur de Saint-Just: les alertes de l'ex-épouse ignorées par la justice

Depuis le meurtre de trois gendarmes et la tentative de féminicide commis le 22 décembre par un individu surarmé, le procureur de Clermont-Ferrand justifie l’inaction des autorités et ne veut pas admettre de dysfonctionnement. Les plaintes de l'ex-épouse consultées par Mediapart montrent le contraire.

Maurice Agnelet, condamné pour l'assassinat d’Agnès Le Roux, est mort

Condamné en 2014 à vingt ans de réclusion pour l’assassinat d’Agnès Le Roux, l’octogénaire Maurice Agnelet avait été libéré à Noël. Il s’est éteint le 12 janvier, selon les informations de Mediapart. Point final d’une affaire remontant à 1977 et qui garde son mystère.

Annulation de la dette publique: la pomme de discorde des économistes hétérodoxes

La violence de la polémique sur l’annulation de la dette publique détenue par la BCE a divisé le camp hétérodoxe en économie. Elle a révélé des stratégies divergentes, des appréciations différentes de la réalité économique, mais aussi de vraies ruptures théoriques. En cela, le débat ouvre aussi des perspectives. 

L'Europe veut s'extraire de la domination du dollar

Christine Lagarde et Ursula Von der Leyen. © Olivier HOSLET / AFP Christine Lagarde et Ursula Von der Leyen. © Olivier HOSLET / AFP

C’est l'un des héritages laissés par Donald Trump. Fatiguée des menaces et des sanctions imposées par la présidence américaine, la Commission européenne entend renforcer le rôle de l’euro dans les échanges commerciaux internationaux.

A Washington, un nouveau départ au milieu des check-points

Washington militarisée, Washington fatiguée, mais Washington soulagée… Mercredi, jour de l’inauguration de Joe Biden, 46e président des États-Unis, la capitale fédérale sera débarrassée de Donald Trump, son habitant le plus détesté.

«Séparatisme»: l’examen par les députés vire au débat sur le voile

Le début de l’examen du projet de loi sur le « respect des principes républicains » a généré un conflit entre les oppositions et la majorité, accusée de « censure » de centaines d'amendements. Sur le fond, le sujet du voile islamique a cristallisé les échanges.

Affaire «Avenir lycéen»: un nouveau mouvement en gestation

Des dirigeants du syndicat pro-Blanquer s’activent pour présenter une nouvelle liste « indépendante » aux prochaines élections. Une réunion s'est tenue à Lyon fin décembre, dans un appartement loué par le syndicat, en pleine enquête ministérielle sur sa gestion financière.

Au Pays basque, la sous-traitance portugaise de SFR visée par une enquête

Une enquête judiciaire est en cours autour des 250 travailleurs détachés portugais qui installent la fibre dans les Pyrénées-Atlantiques au nom de l’opérateur. Imposés par SFR au nom de la pénurie de main-d’œuvre, leurs pratiques étonnent ou inquiètent.

Dons, tickets ou épiceries solidaires: la crise ravive le débat sur les modalités de l'aide alimentaire

La distribution de colis indigents a créé la polémique en Grande-Bretagne. En France, les associations caritatives sont soucieuses de proposer une aide digne aux plus pauvres. Par exemple, elles évitent de créer de longues files d’attente jugées humiliantes. Reste qu'il faut bien parer aux urgences. Selon quelles modalités ?

A Villeurbanne, le Théâtre national populaire boit la tasse sans se noyer

Gros plan sur un théâtre en souffrance : le TNP de Villeurbanne, dirigé par Jean Bellorini. À travers le destin d’une pièce de Valère Novarina, écrite à l’automne 2019 et publiée en octobre 2020 chez POL, passée de promesse d’Avignon à laissée-pour-compte le temps d’une pandémie. Être ou ne pas être au bout de ses peines ?

La musique confinée, entre détresse et résistance

Comment surmonter la tentation du désespoir qu’induit la perte du rapport à la scène, essentiel à tout musicien ? Entre détresse et colère, sept portraits d’artistes tous azimuts, alors que les professionnels du spectacle et de la culture étaient appelés à manifester ce mardi.

Et si l’opportunisme de Biden devenait salvateur...

Par Harrison Stetler

L’investiture de Biden participe d’une restauration élitiste, après les révoltes anti-oligarchiques dans les démocraties occidentales. Mais un mouvement populaire puissant pourrait l’inciter à réformer.

Dix ans après la révolution, l’Egypte sous chape

La répression qui s’est abattue sur l’Égypte depuis l’accession au pouvoir du maréchal Sissi n’est pas synonyme de société atone ou immobile. Trois chercheurs explorent ce qu’il reste de vivant sous la chape de plomb et de silence du régime.

Montebourg, ou l’aventureux pari du souverainisme des deux rives

Montebourg au Salon du Made in France à Paris le 9 novembre 2019. © Elko Hirsch /Hans Lucas/AFP Montebourg au Salon du Made in France à Paris le 9 novembre 2019. © Elko Hirsch /Hans Lucas/AFP

L’ex-socialiste se prépare pour 2022 en tentant une synthèse entre gauche républicaine et droite gaulliste autour du redressement d’une France au bord du gouffre. Une ligne « disruptive » qui, pour l’heure, ne convainc pas grand monde dans les appareils partisans.

Charte des imams: le coup de force de l’exécutif

Par Lou Syrah

Le Conseil français du culte musulman a présenté lundi, à l’Élysée, une « charte des principes pour l'islam de France », réclamée en novembre par Emmanuel Macron pour lutter contre le « séparatisme ». À ce stade, plusieurs fédérations ne signent pas.

Pantouflage: un ex-directeur de Bercy rattrapé par la justice

À la suite de nos révélations, le Parquet national financier vient d’ouvrir une enquête préliminaire visant l’ex-commissaire aux participations David Azéma, qui aurait caché en 2014 à la Commission de déontologie des faits importants. Destinataire d'une note de la HATVP sur l'affaire, Bruno Le Maire refuse de la rendre publique.

Vaccin contre le Covid-19: le coup de bluff de Sanofi, à la traîne

Les doses d’un vaccin Sanofi n’arriveront pas avant fin 2021, un an après celles de Pfizer-BioNTech et de Moderna. Un retard attribué à de premiers résultats d’efficacité insuffisants. Sanofi en vise de meilleurs, sans quoi la firme perdrait les 300 millions de doses précommandées par l’Europe, négociées à grands coups de communication.

Les ultraconservateurs iraniens s’emparent du dossier nucléaire

La politique de la terre brûlée voulue par Donald Trump n’a pas fait tomber le régime iranien. Mais le dossier nucléaire échappe à présent au président Rohani, qui s’est montré impuissant à empêcher l’enrichissement de l’uranium à 20 %. Une façon de faire pression sur Joe Biden.

Georges Tron rejugé pour viols en réunion

Acquitté fin 2018, l’ancien ministre et actuel maire (LR) de Draveil dans l’Essonne comparaît à partir de mardi devant la cour d’assises d’appel de Paris pour « viols en réunion » et « agressions sexuelles en réunion ».

Les assistants d’éducation refusent d’être des pions

Par Juliette Loiseau

Payés au Smic, souvent à temps partiel, des « surveillants » dénoncent leur précarisation et appellent à une grève ce mardi. 

Deaf Rock: trois plaintes déposées contre le fondateur du label strasbourgeois

Par et Maud de Carpentier (Rue 89 Strasbourg)

Selon nos informations, trois plaintes ont été déposées contre le fondateur et ancien patron du label de rock Deaf Rock pour viol, violences volontaires et agressions sexuelles. Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Strasbourg.

Emergence du SARS-CoV-2: les soupçons sur les élevages d’animaux à fourrure s’accumulent

Deux articles parus le 8 janvier dans la revue Science mettent en évidence la circulation du virus dans les élevages intensifs de visons. Alors que les scientifiques sont toujours à la recherche de l’hôte intermédiaire entre la chauve-souris et l’espèce humaine, une mission de l’OMS a commencé jeudi dernier en Chine pour identifier l’origine de l’épidémie.

Ouvrez les guillemets

Usul. Repentance: faut-il céder aux décoloniaux?

Par Usul et Rémi Liechti
Les commémorations du massacre de Sétif, le 8 mai 2010. © Fayez Nureldine / AFP Les commémorations du massacre de Sétif, le 8 mai 2010. © Fayez Nureldine / AFP

Nos démocraties libérales semblent prises dans les tirs croisés entre, d’un côté, les nationalistes et les néonazis et, de l’autre, ceux qu’il est désormais convenu d’appeler les « racialistes », les « indigénistes » ou bien les « décoloniaux », qui demeurent finalement méconnus.

Rentré à Moscou, Navalny est emprisonné

L’opposant à Vladimir Poutine avait été prévenu. S’il faisait le choix de rentrer en Russie, il serait arrêté et placé en détention. C’est chose faite depuis dimanche soir 17 janvier, dès son atterrissage à Moscou. Alexeï Navalny a choisi, dans un pari risqué, de combattre jusqu’au bout le régime des « escrocs et des voleurs » qu’il dénonce depuis dix ans.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées