Entretien avec le député PS Boris Vallaud «La gauche ne rebondira qu'en recréant du commun»

À défaut de droit d'inventaire, le député PS Boris Vallaud souhaite mener un diagnostic critique pour refonder sa famille politique. L'ancien conseiller de Montebourg puis Hollande, et camarade de promotion d’Emmanuel Macron à l'Ena, entame sa mue en s’attaquant à la réforme du code du travail, qu'il juge idéologique.

Indemnités: l'Assemblée menace les parlementaires hors-la-loi

Révélé par Mediapart, le scandale des indemnités illégales perçues par certains parlementaires rebondit. La commission des lois de l’Assemblée a voté un amendement durcissant le régime des sanctions. Les élus rendront-ils l’argent public ?

Le livre des insurrections de Peter Weiss

Par Linda Lê (En attendant Nadeau)

La maison d’édition Klincksieck publie en un seul volume L’Esthétique de la résistance, parue de 1975 à 1981 en trois tomes, le roman culte de l’écrivain et dramaturge allemand Peter Weiss. L’occasion de relire une œuvre qui se situe toujours du côté des réprouvés, des victimes, des outragés.

Loi travail, saison 2: les syndicats ont perdu confiance

La méthode du gouvernement, qui consulte les partenaires sociaux en même temps qu'il élabore la réforme du code du travail, se fissure. Après avoir été plutôt bienveillantes, à l'exception de la CGT, les organisations syndicales font preuve d'amertume, voire de colère, face à la volonté de dérégulation qui s'affirme.

Trois horizons possibles pour le travail

Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Alors que le Parlement discute du projet de loi d’habilitation pour réformer le code du travail par ordonnances, peut-on imaginer de quelle manière nous travaillerons demain ? La sociologue et philosophe Dominique Méda repère trois scénarios inégalement désirables.

Nouvelle reconnaissance judiciaire du racisme antichinois

En août 2016, la mort de Chaolin Zhang avait profondément heurté la communauté chinoise. Ses trois agresseurs s’étaient imaginé qu’étant Chinois, il devait transporter de l’argent en espèces sur lui. La juge d'instruction a décidé de renvoyer ces jeunes d'Aubervilliers en procès. Elle a retenu le caractère raciste des faits.

Documentaire

«En bataille»: être directrice de prison

Par Images en Bibliothèques & Mediapart
Extrait de « En bataille » © Eve Duchemin Extrait de « En bataille » © Eve Duchemin

Marie Lafont est directrice adjointe du centre pénitentiaire de Liancourt en Picardie. Dans ce huis clos, les tensions sont vives entre détenus et même au sein du personnel. Marie Lafont doit « gommer sa fragilité » pour être reconnue dans cet univers qui la « passionne ». À travers ce portrait, Ève Duchemin porte un regard humaniste et bienveillant sur la prison. Sans angélisme.

Trois Palestiniens tués lors d'affrontements à Jérusalem

La tension monte dans la vieille ville de Jérusalem après que Netanyahou a décidé d'installer des portiques de sécurité aux entrées de l’esplanade des Mosquées, le 16 juillet. Des heurts ont éclaté ce vendredi après la grande prière des musulmans, au cours desquels trois Palestiniens ont perdu la vie. 

Lutte contre le blanchiment: 5 millions d’amende pour la Société générale

La banque a reçu un blâme et une sanction de 5 millions d'euros de la commission des sanctions de l'ACPR qui lui reproche des « insuffisances importantes » dans son dispositif de lutte contre le blanchiment d'argent.

Octobre 17. Larissa Reisner, une déesse guerrière qui emporte l’Armée rouge

Par Jean-Jacques Marie
Larissa Reisner © photo non datée. Larissa Reisner © photo non datée.

« À l’aspect d’une déesse olympienne, elle joignait un esprit d’une fine ironie et la vaillance d’un guerrier », écrit à son sujet Trotski. Larissa Reisner est un météore qui traverse l’après-Octobre-17 et contribue à une victoire décisive de l’Armée rouge près de Kazan. De l’Afghanistan à l’Allemagne, du Donbass à la mer Baltique, sa beauté et ses engagements attisent la révolution, jusqu’à ce que le typhus la foudroie.

La BCE se heurte aux limites de sa politique monétaire

Alors que les marchés financiers spéculent sur un prochain arrêt de la politique monétaire particulièrement accommodante de la BCE, Mario Draghi a décidé de ne pas bouger. « L’inflation n’est pas où elle devrait être », a-t-il justifié. Mais c’est surtout la situation de la zone euro qui l’inquiète.

Egalité femmes-hommes: le budget sacrifié

La secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes a eu beau crier à la « fake news », les inquiétudes des associations étaient bien fondées. Un décret publié ce vendredi au Journal officiel confirme la baisse de 7,5 millions d'euros visant le programme d’égalité entre hommes et femmes, soit 25 % de son budget total.

L’austérité achève la politique de l’«en-même-temps»

La démission du chef d’état-major n’est que la première conséquence d’un choix économique : celui de l’abandon de l’équilibre initial du programme d’Emmanuel Macron. Ce programme avait pu apparaître comme une forme de dépassement des impasses du néolibéralisme. Mais la pratique signe le retour de l’austérité, annonçant des déceptions et des secousses politiques. 

La surprenante conception des droits des femmes de la Cour de cassation

La Cour de cassation vient de rendre un arrêt dans lequel elle autorise une entreprise à octroyer une demi-journée de congé aux seules salariées femmes, chaque année, le 8 mars, au nom de la lutte contre les inégalités. Mais ne s’agit-il pas d’une discrimination envers les hommes ? Et en quoi cette mesure répond-elle aux inégalités professionnelles ?

1493: un monde englouti

L'opéra de Manaus, qui donne toujours des concerts © Thomas Cantaloube L'opéra de Manaus, qui donne toujours des concerts © Thomas Cantaloube

Le « choc microbien » et « l’échange colombien » ont radicalement transformé le demi-millénaire qui a suivi l’arrivée des Européens sur les continents américains. Au point de faire oublier l’existence d’un autre modèle de vie et de biodiversité.

Amnesty dénonce les «chambres de torture secrètes au Cameroun»

Dans un rapport paru ce jeudi, l’ONG Amnesty International dénonce la détention au secret et la torture par les forces de sécurité camerounaises des prisonniers soupçonnés de faire partie du groupe armé Boko Haram. Elle note également la présence de militaires français et américains sur une base utilisée comme centre de détention à Salak, dans le nord du pays.

Petite victoire pour Laurent Gbagbo à la CPI

La question du maintien en détention de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo vient de donner lieu à une décision inédite à la Cour pénale internationale : la chambre d’appel de la Cour demande aux magistrats, qui avaient refusé en mars de le libérer, de réexaminer la situation.

La dangereuse contre-révolution fiscale de Macron

La réforme des impôts, notamment ceux qui pèsent sur la fortune et le capital, va creuser les inégalités au profit des ultrariches. Avec la CSG et la taxe d’habitation, le chef de l’État va aussi construire de folles usines à gaz, dont les retraités ou les collectivités ont beaucoup à craindre.

Frais de mandat: seulement sept députés jouent le jeu de la transparence

L’association Regards citoyens a demandé à 574 députés de la précédente législature de fournir leurs relevés bancaires dédiés à leur indemnité représentative de frais de mandat (IRFM). Sept parlementaires ont accepté, 18 ont refusé, les autres n’ont pas répondu.

Mort de Miguel Blesa, banquier «détesté» d’Espagne

Miguel Blesa, retrouvé mort mercredi en Andalousie, était devenu l’un des symboles, en Espagne, de cette élite politico-financière qui a plongé le pays dans la crise.

Au Venezuela, le soutien des quartiers populaires au chavisme se fissure

Sur le dos du manifestant : « Maduro, ton Clap ne vaut pas ma liberté » © JBM Sur le dos du manifestant : « Maduro, ton Clap ne vaut pas ma liberté » © JBM

Le gouvernement de Nicolás Maduro fait-il face à une « rébellion populaire » ? Touchés de plein fouet par la catastrophe économique, les Vénézuéliens modestes s'impatientent du manque de réponses à la crise. Mais la coalition antichaviste a encore du mal à convaincre les quartiers pauvres, dont la contestation ne suit ni l'agenda, ni les objectifs des partis de l'opposition.

Démission du chef d’état-major: une crise politique et militaire

Le général Pierre de Villiers, en poste depuis 2014, a annoncé mercredi sa démission après une semaine de bras de fer sur le budget des armées, en baisse cette année. Il s’agit d’une crise historique, et la première du quinquennat d’Emmanuel Macron, investi il y a seulement deux mois.

GM&S, pourquoi ça bloque encore

Les 277 salariés de l’usine de La Souterraine ne savent toujours pas si au moins une partie d’entre eux garderont leur emploi. Le tribunal de commerce a une nouvelle fois reporté sa décision finale, de quelques jours. En position de force, le seul repreneur potentiel se fait désirer.

Mélenchon à son tour visé par l’enquête sur les assistants parlementaires

L’enquête portant sur des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen a été élargie à Jean-Luc Mélenchon. L’ex-eurodéputé affirme qu’aucun de ses assistants « n’a jamais exercé de responsabilité politique » au Parti de gauche ou à La France insoumise. Plusieurs d’entre eux occupaient pourtant des fonctions importantes.

OGM: retour sur le tribunal international Monsanto

1

À l’automne 2016, un tribunal populaire avait organisé deux jours d’audience aux Pays-Bas pour juger Monsanto, le champion des OGM. Mediapart s’est entretenu avec deux des organisateurs de cette expérience d’activisme inédite, pour décrypter les conclusions du procès et réfléchir à la suite.

La course liberticide de la Pologne ultra doit cesser

La Pologne est proche du point de non-retour. Le gouvernement renforce sa mainmise sur les plus hautes cours du pays, tout en s'attaquant aux organes de presse privés après avoir muselé les médias publics. Dernier appel avant sabordage…

Le retour de la Grèce sur les marchés est-il une si bonne nouvelle?

La Grèce s'apprête à faire de nouveau appel au marché pour financer sa dette, après trois ans d'absence et sept ans de crise. Mais ce retour n'a rien de l'épilogue d'une crise interminable. C'est bien plutôt une impasse de plus qui, cependant, met en relief l'exigence d'une réduction du stock de dettes. 

Podcast
  • 8:54

331 millions en moins dans le supérieur: l’adieu à la démocratisation de l’université

Aujourd'hui, Arnaud Romain lit l'article d'Elsa Sabado : 331 millions en moins dans le supérieur: l’adieu à la démocratisation de l’université publié sur Mediapart le 18 juillet 2017.

Les collectivités locales au régime sec

Le gouvernement demandera sur le quinquennat un effort de réduction des dépenses de 13 milliards d'euros, trois de plus que prévu par le candidat Macron. L'équation sera rendue plus périlleuse par l'exonération de la taxe d'habitation et le financement des promesses du nouveau président.

Le référendum, arme à double tranchant du dialogue social

Emmanuel Macron a promis d’autoriser les chefs d’entreprise à organiser la consultation de leurs salariés en cas de refus par les syndicats de valider un accord. Depuis un an, ce droit est déjà accordé aux représentants des salariés.

Matignon, Elysée, ministères... Les cabinets verrouillés du nouveau pouvoir

En effectif réduit, les cabinets ministériels travaillent désormais en étroite relation avec une administration qu’Emmanuel Macron entend façonner à sa main. Parité, diversité, cursus, parcours politique et professionnel… Malgré les promesses de renouvellement, les personnages de l’ombre du gouvernement ressemblent à tous ceux qui les ont précédés.

Podcast
  • 11:10

La démocratie expliquée à Emmanuel Macron

Aujourd’hui, Arnaud Romain lit le parti pris d’Edwy Plenel, La démocratie expliquée à Emmanuel Macron, mis en ligne sur Mediapart le 13 juillet 2017.

Une copropriété minée par le trafic

Un policier fouille des parties communes à Marseille, en 2013 © LF Un policier fouille des parties communes à Marseille, en 2013 © LF

C’est une copropriété pauvre parmi tant d’autres, dans le nord de Marseille. L’arrivée d’un réseau de deal mine depuis 2014 la vie de ses occupants. Une habitante raconte.

Série

Marseille rongée par les trafics de stupéfiants

Le gouvernement veut changer la législation sur la lutte contre la consommation de cannabis. Plongée dans les cités de Marseille, où l'économie parallèle, avec son lot de violences et de morts, laisse les habitants désemparés et révoltés.

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées