Après 37 ans de pouvoir Zimbabwe: Mugabe s'en va, son système reste

Scène de liesse à Harare. 21/11/2018 © Reuters / Mike Hutchings. Scène de liesse à Harare. 21/11/2018 © Reuters / Mike Hutchings.

Robert Mugabe a remis une lettre de démission au Parlement, ce mardi, alors qu'une procédure de destitution venait d'être lancée à son encontre après plusieurs jours de pressions de son parti, la Zanu-PF. En toile de fond, la lutte pour le contrôle du parti présidentiel et, au-delà, de l’État et de ses ressources.

Les libéraux allemands, ce parti par lequel la crise est arrivée

Par Thomas Schnee

Depuis lundi, les libéraux sont attaqués de toutes parts, accusés d'être responsables de la crise politique en Allemagne. « Mieux vaut ne pas gouverner que de mal gouverner », répond leur leader. Retour sur les origines de ce parti, qui connaît aujourd'hui une dérive droitière.

Le pari européen de Macron ébranlé par le revers de Merkel

À son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron a misé toute sa politique européenne sur Angela Merkel. L’affaiblissement politique de la chancelière allemande met à mal tous ses espoirs de refondation de la zone euro.

La Société générale demande au FN de clôturer ses comptes

Banque historique du FN, la Société générale a demandé au parti de clôturer tous ses comptes – ceux du siège comme ceux des fédérations –, d’après des informations recueillies par Mediapart et France Inter. 

La maladie de Bouteflika ne cache plus celle du régime

L’horizon s’assombrit un peu plus pour l’Algérie. Alors que son « économie de bazar » est plombée par l’effondrement du prix du pétrole, la succession du président, âgé et impotent, s’organise dans une opacité totale. Et la jeunesse, atout majeur du pays, hésite, privée d’avenir, entre l’exil et le repli sur la religion.

Esclavage de migrants en Libye: le monde se réveille

La vidéo de CNN montrant des migrants vendus aux enchères crée un émoi mondial. Selon le numéro un de l’ONU, les responsables des faits pourraient être traduits en justice pour de possibles crimes contre l’humanité.

Eloge de l’entraide

Pablo Servigne, auteur du remarqué Comment tout peut s’effondrer, cosigne L’entraide. L’autre loi de la jungle. Un réservoir passionnant de comportements alternatifs à la concurrence généralisée ou à la guerre de tous contre tous, mais dont le débouché politique peut sembler irénique.

De quoi Mediapart est-il le nom?

C’est la question que nous nous posons après ces folles semaines de cabale politique et médiatique contre notre journal. Voici une tentative de réponse, alors que Manuel Valls a appelé à nous exclure du débat public.

Usul: islamophobie, un racisme et de droite et de gauche

Par Usul et Rémi Liechti
usul-islamophobie-1

À l’heure où Manuel Valls tente un retour sur le devant de la scène politique en ciblant les « islamo-gauchistes », Usul et Cotentin décryptent, en collaboration avec le Collectif des raciné.e.s, les expressions toutes françaises de l’islamophobie, qui semblent toujours tolérées à gauche.

Christophe Castaner, une nouveauté à l’ancienne

Officiellement La République en marche a élu son premier dirigeant ce samedi. En vérité, c’est le président de la République qui l’a choisi. Officiellement le parti majoritaire est chargé de faire remonter des idées. En vérité, il fera ce que Macron lui dit.

Torture made in USA: la CPI tente d’exister

La procureure de la Cour pénale internationale demande louverture dune enquête sur les crimes de guerre commis par les talibans, la CIA et lUS Army en Afghanistan. Lenquête na aucune chance daboutir. Mais elle est le moyen de calmer les critiques mettant en cause la partialité et lefficacité de la CPI.

La France insoumise refuse toujours l’alliance avec le PCF en Corse

L’approche des élections territoriales en Corse ne calme pas les dissensions entre Insoumis de l’île et direction parisienne du mouvement de Jean-Luc Mélenchon. Le Parti communiste, lui, veut se positionner en rassembleur.

Migrants économiques: l’OCDE appelle la France à être plus «attractive»

La distinction opérée par Emmanuel Macron entre « réfugiés » et « migrants économiques » est caricaturale, selon l’OCDE, qui appelle l’exécutif à moderniser les procédures de recrutement des travailleurs étrangers.

Le cinéaste Oleg Sentsov croupit en Sibérie

Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, injustement condamné pour s'être opposé à l'annexion de sa Crimée natale par la Russie, purge une peine d'emprisonnement à régime sévère de vingt ans. La solidarité s'organise en France. Chiche…

Homo sapiens, homme de réseaux sociaux

Deux études qui viennent de paraître suggèrent que si les humains modernes ont évincé les Néandertaliens, il y a environ 40 000 ans, c'est grâce à l'efficacité de leurs réseaux sociaux.

Au Brésil, deux ans après les coulées de boues, les «atingindos» luttent contre l'oubli

Luzia fait partie des «atingindos»: «On revendique juste nos droits», dit-elle. © Jean-Mathieu Albertini. Luzia fait partie des «atingindos»: «On revendique juste nos droits», dit-elle. © Jean-Mathieu Albertini.

Il y a deux ans, les terres et les habitations de l'État du Minas Gerais étaient ravagées par la plus grande catastrophe environnementale du Brésil. Reportage avec les victimes « atteintes », qui se battent pour obtenir une indemnisation de la part des entreprises ayant construit les barrages défaillants.

A la ZAD, sortir du face-à-face avec l’extérieur

D’ici le 1er décembre, les médiateurs chargés par le gouvernement de proposer des solutions au conflit de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes doivent rendre leur rapport. Après s’être préparés à se défendre contre leur évacuation, des zadistes cherchent le système qui leur permettrait de rester.

Les grèves de 1947, effacées de la mémoire nationale

Du 10 novembre au 9 décembre 1947, la France connaît le conflit ouvrier le plus sanglant depuis la Commune. L’historien Robert Mencherini tente, dans Guerre froide, grèves rouges, de comprendre l’amnésie face à ce mouvement.

Saad Hariri à Paris: un vaudeville, le suspense en plus

Arrivé à Paris ce samedi, l'avenir du premier ministre libanais déchu est bien incertain. Paris marche sur des œufs, soucieux de préserver l'allié indéfectible Hariri, mais aussi ses bonnes relations avec l'Arabie saoudite.

Une imprimerie à Beyrouth, allégorie d'un Liban des miracles

Par Sonia Dayan-Herzbrun (En attendant Nadeau)

Le motif central du dernier roman de Jabbour Douaihy, c’est le monde de l’édition et de l’impression, miroir de l’histoire et de la société libanaises. Au moment où l’instabilité guette à nouveau le pays, c’est l’occasion de saisir comment ici le lien social s’efforce en permanence de se maintenir, en dépit des guerres et des tensions.

Catalogne: les enjeux d'un scrutin régional décisif

Les partis catalans avaient jusqu’au 18 novembre pour présenter leurs listes en vue des régionales du 21 décembre. Du côté des indépendantistes, pas moins de 17 candidats font l’objet de poursuites judiciaires. Carles Puigdemont prévoit de faire campagne depuis Bruxelles. Mediapart passe en revue les candidats et stratégies des sept principales formations, entre indépendantistes, partisans de l’unité de l’Espagne et « équidistants ».

La Cour des comptes européenne accable la gestion de la crise grecque

Dans un rapport publié jeudi, la Cour des comptes européenne dresse un constat implacable des trois plans de sauvetage européens pour la Grèce. Des critiques formulées de longue date par nombre d’économistes sont confirmées, notamment le dogmatisme et l'irréalisme sans précédent de la Commission européenne.

Après les accusations de viol contre Ramadan Comment se positionnent les féministes antiracistes

Par

Prendre la parole et risquer qu’elle soit instrumentalisée à des fins racistes et islamophobes ou se taire et être soupçonnées de cautionner des crimes sexuels ? Suite aux plaintes pour viol contre Tariq Ramadan, plusieurs militantes féministes antiracistes, pour la plupart musulmanes, expliquent leurs choix.

Le parcours du combattant de deux fichés qui ne veulent plus l’être

Alex et Bernard, deux hommes d’affaires franco-libanais, sont convaincus d’être fichés en raison de leur engagement pro-palestinien dans leur jeunesse. Systématiquement contrôlés lors de leurs déplacements, ils s’estiment harcelés et ont entamé une procédure pour obtenir la suppression de leurs noms des fichiers de l’État.

La République en marche se dote d’un chef, mais pas encore d’une ligne

Samedi 18 novembre, à Lyon, environ 500 membres de La République en marche, dont une flopée de ministres et parlementaires, ont officiellement désigné Christophe Castaner délégué général. Le parti s’est aussi doté d’un bureau politique. La ligne idéologique viendra plus tard.

La «modernité» décentrée

illustration-histoire-du-monde-au-xixe-sie-cle

Avec l'Histoire du Monde au XIXe siècle, un collectif d’historiens dirigé par Pierre Singaravélou et Sylvain Venayre propose une relecture vertigineuse de l’imaginaire de la « modernité ».

Comptage des manifestants: une vingtaine de médias cherche à produire un «chiffre indépendant»

Face aux écarts de chiffres, plusieurs rédactions, dont Mediapart, discutent et testent un dispositif permettant de fournir leur propre évaluation des défilés syndicaux, associatifs ou politiques.

Dassault soupçonné d’avoir enfreint les règles des marchés publics en Inde

Alors que des rendez-vous politiques importants se profilent dans le sous-continent, le chef de l’opposition, Rahul Gandhi, s’interroge sur l’alliance passée fin 2016 entre l’avionneur français et le groupe indien Reliance Infrastructure pour fabriquer les Rafale.

Chili: un «Front de gauche» veut créer la surprise aux élections

Par Marion Gonidec

Présidentielle et législatives, dimanche au Chili : en marge du duel entre la droite de Sebastián Piñera et la majorité sortante de centre-gauche du candidat Alejandro Guillier, s’est constituée une troisième force, la gauche radicale du Frente Amplio. C'est une coalition d’organisations, certaines issues des mouvements étudiants de 2011, qui rappelle la France insoumise.

Au Cambodge, la dissolution du parti d’opposition marque la fin de la démocratie

Par Pierre Motin
Le siège du CNRP affiche le visage de son leader, Kem Sokha, vendredi 17 novembre à Phnom Penh. Le siège du CNRP affiche le visage de son leader, Kem Sokha, vendredi 17 novembre à Phnom Penh.

La Cour suprême cambodgienne a prononcé la dissolution du principal parti d’opposition du royaume. À moins d'un an des élections générales de 2018, le gouvernement de Hun Sen a évincé le seul adversaire qui pouvait espérer lui ravir le pouvoir.

Rohingyas: derrière la religion, le pétrole et le gaz

Pendant que le gouvernement bangladais négocie un accord de rapatriement avec le ministre de l'intérieur birman, militaire de carrière, les réfugiés reçoivent des permis de séjour. Ils gardent précieusement le moindre papier attestant leur lien avec l'Arakan, la province qu'ils ont fuie et dont la Chine rêve de prendre le contrôle, en raison des hydrocarbures qu'elle recèle. (2/3)

  • Le Club
  • Notre sélection
Choisissez l’indépendance ! Je m’abonne à partir de 1€
  • Accès illimité au Journal et au Studio
  • Participation au Club
  • Application mobile
Je m’abonne à partir de 1€

La rédaction de Mediapart

Les Unes archivées