Karl Laske

J'ai rejoint Mediapart en mai 2011, après avoir été été journaliste à Libération de 1994 à 2011.

J'ai publié: De la part du Calife (Robert Laffont, 2021), Avec les compliments du Guide (avec Fabrice Arfi, Fayard, 2017), Les cartels du lait (avec Elsa Casalegno, Editions Don Quichotte, 2016), La Mémoire du plomb (Stock, 2012), Le Vrai Canard (avec Laurent Valdiguié, Stock, 2008, réédité en Points Seuil, 2010), Putsch au PS (collectif Victor Noir, Denoël, 2007), Machinations (avec Laurent Valdiguié, Denoël, 2006, réédité chez Pocket), Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus (collectif Victor Noir, Denoël, 2005), Des coffres si bien garnis, enquête sur les serviteurs de l'État-voyou (Denoël, 2004), Ils se croyaient intouchables (Albin Michel, 2000), Le banquier noir (Seuil, 1996).

Contacts

Twitter
@karl_laske

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Légaliser le cannabis (5/7). L'exemple de l'Uruguay inspire l'Amérique latine

Notre série-Pourquoi légaliser le cannabis ? (5/7)

La loi prévoyant le contrôle par l’État de la production et de la vente de cannabis entre en application. L’exemple uruguayen provoque un mouvement en faveur de la légalisation au Mexique, au Brésil, au Chili, en Colombie et en Argentine.

Pérou: le procès qui vise les défenseurs de l’Amazonie

International — Reportage

Le 5 juin 2009, l’évacuation par la police péruvienne d’un grand axe amazonien, bloqué par les communautés indiennes, a fait 34 morts dont 24 policiers. Au procès qui s’est ouvert à Bagua, les autorités espèrent la condamnation des seuls responsables du mouvement pour la défense du territoire amazonien. Des peines de perpétuité ont été requises.

Le ministre de l’intérieur piégé par un faux ordre de chevalerie

International — Enquête

En juin 2012, Bernard Cazeneuve a été discrètement décoré de l'Ordre royal du Cambodge par l’ancien garde du corps de Pol Pot et gouverneur de la ville de Païlin, Y Chhean, en marge d’un projet de jumelage avec sa ville de Cherbourg. L’organisateur de cette visite, le promoteur immobilier Éric Duval, « grand prieur de l’ordre Saint-Jean de Jérusalem », est visé par une enquête préliminaire à Nanterre pour des soupçons de corruption d’agents publics cambodgiens.

Marine Le Pen condamnée pour de faux tracts

Extrême droite

La présidente du FN a été condamnée jeudi à 10 000 euros d'amende dans l'affaire du faux tract appelant à voter Jean-Luc Mélenchon, lors de la législative de 2012, et utilisant une calligraphie arabe. Mediapart avait identifié des militants frontistes impliqués dans sa distribution.

Plainte contre François Lamy pour la cession d’un parking à Palaiseau

France — Enquête

Un professeur de droit public a déposé une plainte pénale à Évry pour « détournement de biens publics » contre François Lamy, ministre délégué à la ville et ancien député et maire de Palaiseau. Il lui reproche d’avoir bradé un parking public pour favoriser une opération immobilière.

Ecoutes: les mensonges et silences de l’avocat de Sarkozy

Notre dossier: Sarkozy, de l’affaire Bettencourt à l’affaire Bismuth

Pour sa première prise de parole publique après les révélations de Mediapart, Me Thierry Herzog a assuré, sur Europe 1, jeudi 20 mars : « Je ne suis soupçonné de rien. » « Le moment venu, s'il le faut, je m'en expliquerai », a-t-il ajouté, gêné.

Ecoutes : le complot de Sarkozy contre ces «bâtards» de juges

Notre dossier: Sarkozy, de l’affaire Bettencourt à l’affaire Bismuth — Enquête

Mediapart révèle la teneur de sept écoutes judiciaires. L’ancien président a mis en place un cabinet noir pour neutraliser les juges qui enquêtent sur lui. Le magistrat Gilbert Azibert est bien intervenu auprès de trois conseillers de la Cour de cassation. L’avocat de Nicolas Sarkozy est informé par une taupe dans l’appareil d’État.

Un ambassadeur évoque les financements libyens de Sarkozy

L’argent libyen de Sarkozy

L’ex-ambassadeur de France en Libye François Gouyette, aujourd’hui en poste à Tunis, a été entendu fin janvier par les juges. Le diplomate a déclaré qu’un de ses contacts libyens lui avait confirmé, en 2011, « qu’il y avait eu effectivement un financement de la campagne présidentielle de M. Sarkozy ».

Affaire Kadhafi : ce que disent les écoutes de Brice Hortefeux

L’argent libyen de Sarkozy — Enquête

Mediapart rend public le contenu d’écoutes téléphoniques de Brice Hortefeux dans l’affaire des financements libyens. Le patron de la police judiciaire parisienne y explique à l’ancien ministre comment se « préparer » à une audition par les juges, en lui signalant des questions qui lui seraient posées et en lui soufflant les documents qu’il devra apporter pour assurer ses arrières.

Marchés truqués en Essonne: Xavier Dugoin, un revenant aux affaires

France — Enquête

Selon des documents et des témoignages obtenus par Mediapart, les marchés publics ont été truqués au syndicat intercommunal SIARCE, présidé par l’ancien président du conseil général de l’Essonne, déjà condamné pour malversations. Xavier Dugoin se représente aux municipales à Mennecy, sur la liste de son fils, Jean-Philippe, un proche d’Yves Jégo.

Karachi : les quatre leçons de l’enquête

Corruption : dans le ventre des affaires — Enquête

Les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire ont signifié, lundi 10 février, la fin de leur instruction. Dans un document de 168 pages, ils résument trois ans d’investigations. Ventes d’armes, commissions occultes, valises d’espèces, financements politiques illicites, zones d'ombres persistantes : Mediapart analyse le document clé des magistrats et tire les premières leçons de l'enquête judiciaire.

50 millions pour Sarkozy : l'accusation de l'ancien chef de l'Etat libyen

L’argent libyen de Sarkozy — Enquête

« Oui, Kadhafi a financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy et a continué à le financer encore après 2007 », écrit le premier chef de l’État libyen après la chute de Kadhafi, Mohamed el-Megarief, dans le manuscrit original d’un livre publié en janvier. « 50 millions ont été versés pendant la campagne électorale », affirme-t-il, révélant « un dernier versement » intervenu en 2009. Mediapart s’est procuré le manuscrit non caviardé par l’éditeur.