Karl Laske

J'ai rejoint Mediapart en mai 2011, après avoir été été journaliste à Libération de 1994 à 2011.

J'ai publié: De la part du Calife (Robert Laffont, 2021), Avec les compliments du Guide (avec Fabrice Arfi, Fayard, 2017), Les cartels du lait (avec Elsa Casalegno, Editions Don Quichotte, 2016), La Mémoire du plomb (Stock, 2012), Le Vrai Canard (avec Laurent Valdiguié, Stock, 2008, réédité en Points Seuil, 2010), Putsch au PS (collectif Victor Noir, Denoël, 2007), Machinations (avec Laurent Valdiguié, Denoël, 2006, réédité chez Pocket), Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus (collectif Victor Noir, Denoël, 2005), Des coffres si bien garnis, enquête sur les serviteurs de l'État-voyou (Denoël, 2004), Ils se croyaient intouchables (Albin Michel, 2000), Le banquier noir (Seuil, 1996).

Contacts

Twitter
@karl_laske

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

En Colombie, le palais caché d'un homme du Président

Les documents Takieddine (28/45) — Enquête

Mediapart s'est rendu à Nilo, en Colombie, sur les traces de la propriété édifiée par Thierry Gaubert, en 2001, au cœur des Andes. Bâtie avec de l'argent noir et dissimulée au fisc français, la résidence de l'ancien conseiller de Sarkozy a accueilli le marchand d'armes Ziad Takieddine, l'avionneur et député UMP Olivier Dassault, et l'actuel patron d'Air France, Alexandre de Juniac. Premier volet de notre série-enquête Les secrets colombiens du clan Sarkozy. Hacer click aquì para leer o compartir este artìculo en español.

Affaire Takieddine: la piste Copé se précise

France — Brève

Les juges chargés de l’affaire Takieddine enquêtent désormais sur Jean-François Copé.

2002: Takieddine fête sur son yacht l’ancien patron des douanes et du budget

Les documents Takieddine (27/45) — Enquête

En 2002, Ziad Takieddine invite celui qui allait devenir directeur du budget, Pierre-Mathieu Duhamel, sur son yacht La Diva, immatriculé au Luxembourg. Cette découverte relance les interrogations sur l'absence d'investigations fiscales sur la situation du marchand d'armes.

Takieddine: son deal avec Chirac, les paiements de Hariri

Les documents Takieddine (26/45) — Enquête

Ziad Takieddine a fait intervenir l'ancien premier ministre libanais Rafic Hariri auprès de son «ami» Jacques Chirac afin de recevoir ses commissions bloquées sur la vente des frégates à l'Arabie saoudite. Mediapart révèle un courrier inédit du marchand d'armes à M. Hariri, et ses explications sur les 130 millions de dollars reçus. Un scénario qui laisse entrevoir un deal mettant fin à la querelle des commissions entre ex-balladuriens et chiraquiens.

Pakistan: la preuve des millions de Takieddine

Les documents Takieddine (25/45) — Affaire Karachi : notre enquête

Ziad Takieddine a toujours nié être impliqué dans les ventes d'armes au Pakistan par le gouvernement Balladur. Les juges disposent des preuves du contraire: ils ont obtenu du Liechtenstein les documents attestant de commissions occultes. Mediapart publie un avis de versement reçu en 1995 par une société du marchand d'armes et le détail du circuit financier.

Mme Takieddine sort du silence: «Ziad m’a toujours dit qu’il était protégé»

Les documents Takieddine (24/45) — Entretien

Nicola Johnson, l'ex-épouse du marchand d'armes Ziad Takieddine, contre-attaque. Accusée par son ancien mari d'avoir «violé le secret défense» en communiquant des pièces à la justice, elle annonce dans un entretien le dépôt de trois plaintes contre Ziad Takieddine. Vidéo. Cet article est aussi disponible en anglais. Click here.

Bourgi balance Chirac et Villepin aux juges

L’affaire « biens mal acquis » — Enquête

Selon le procès-verbal de son audition obtenu par Mediapart, l'ancien monsieur Afrique, Robert Bourgi, a livré les noms de cinq officiels africains qui auraient apporté près de 20 millions d'euros à l'Elysée sous Chirac. Il a aussi précisé la remise par le président de Guinée-Equatoriale d'un million d'euros à Dominique de Villepin, place Beauvau.

Affaires africaines : l'entretien qui accuse Sarkozy

International — Entretien

L'homme d'affaires franco-espagnol Jacques Dupuydauby, président du groupe portuaire Progosa, dénonce dans un entretien à Mediapart les pressions de Nicolas Sarkozy sur plusieurs chefs d'Etat de l'Afrique de l'Ouest pour que l'industriel Vincent Bolloré, intime du président français, décroche de juteuses concessions portuaires. Grâce à un chantage d'Etat. «On est passé de la Françafrique des mallettes à la Sarkafrique des concessions», dénonce-t-il.

Affaire Takieddine : Longuet aux obsèques d'un acteur clé

Les documents Takieddine (23/45) — Enquête

Le ministre de la défense, Gérard Longuet, s'est rendu samedi aux obsèques de Jacques Douffiagues, qui avait coordonné le paiement des commissions dévolues à Ziad Takieddine et ses associés dans le cadre d'une vente d'armes à l'Arabie saoudite.

Pour l’Elysée, Takieddine espérait aussi faire libérer Ingrid Betancourt

Les documents Takieddine (22/45) — Enquête

Selon de nouvelles notes obtenues par Mediapart, le marchand d'armes a offert à l'Elysée la médiation de Kadhafi pour obtenir des FARC qu'elles libèrent Ingrid Betancourt en 2008. Le scénario aurait été supervisé par Claude Guéant et suggérait l'envoi de Brice Hortefeux en Colombie.

Affaire Takieddine: les curieux oublis de Jean-François Copé

Les documents Takieddine (21/45) — Enquête

Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, n'a pas entretenu que des relations «amicales» avec Ziad Takieddine. Selon plusieurs documents obtenus par Mediapart, le marchand d'armes a assuré en octobre 2003 l'organisation et le financement d'un voyage de trois jours au Liban de la famille Copé, qui comportait de nombreux rendez-vous officiels pour Jean-François, à l'époque secrétaire d'Etat en charge des relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement français.

Les documents Takieddine. Les preuves de l’espionnage français du net libyen

Les documents Takieddine (20/45) — Enquête

La société française Amesys, filiale du groupe Bull, a bien vendu aux Libyens un vaste système d'espionnage du net. L'intégralité du contrat, aujourd'hui dévoilée par Mediapart, présente même des traces d'interceptions de mails au sein d'un laboratoire de l'université Paris-VI. Pour tenter d'étouffer le scandale, Amesys menace de poursuites judiciaires ses anciens salariés qui parleraient à la presse.