Laurent Mauduit

Journaliste au Quotidien de Paris (1979), puis à l'Agence centrale de Presse (1979-1984), à La Tribune de l'économie (1984-1990). Chef du service économique de Libération (1991-1994) avant d'entrer au Monde, en charge de la politique économique française (1995-1999), puis rédacteur en chef du service Entreprises (1999-2003), directeur adjoint de la rédaction (2003-2005), éditorialiste (2006). Quitte Le Monde, en décembre 2006, en désaccord avec la politique éditoriale. Cofondateur de Mediapart. Auteur des ouvrages suivants:

 - Histoire secrète des dossiers noirs de la gauche (en collaboration), Éditions Alain Moreau, 1986

- La grande méprise (en collaboration), Grasset, 1996

- La gauche imaginaire et le nouveau capitalisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 1999

 - Voyage indiscret au cœur de l’État (en collaboration), Éditions Le Monde-Le Pré aux Clercs, 2000

 - Les stock-options (avec Philippe Jaffré), Grasset, 2002

- L’adieu au socialisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 2002

- Jacques le Petit, Stock, 2005

- Petits conseils, Stock, 2007

- Sous le Tapie, Stock, 2008

- Les 110 propositions, 1981-2011 - Manuel critique à l'usage des citoyens qui rêvent encore de changer la vie, Don Quichotte, 2011 (ouvrage collectif de la rédaction de Mediapart) 

- Les imposteurs de l'économie, Editions Gawsewitch, 2012 (Réédité en 2013 par les Editions Pocket, puis en 2016 en version numérique par les Éditions Don Quichotte)

- L'étrange capitulation, Editions Gawsewitch, 2013. Cet ouvrage a été réédité en version numérique en mars 2015 par les éditions Don Quichotte.

- Tapie, le scandale d'Etat, Stock, 2013 - Cette affaire a aussi donné lieu à un documentaire Tapie et la République - Autopsie d'un scandale d'Etat (70', Nova Production), que j'ai co-écrit avec le réalisateur Thomas Johnson et qui a été diffusé la première fois par France 5 le 31 mars 2015.

- A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient (Don Quichotte, 2014)

- Main basse sur l'information (Don Quichotte, 2016)

- La Caste. Enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir (La Découverte, septembre 2018).

- Prédations. Histoire des privatisations des biens publics,  (La Découverte, septembre 2020).

Contacts

Twitter
@LaurentMauduit

Tous ses articles

  • Le parquet vole au secours de Tapie

    L’affaire Tapie — Enquête

    Selon nos informations, le parquet ne s'est pas opposé à l'ouverture d'une procédure de sauvegarde judiciaire, quand Bernard Tapie en a fait la demande au tribunal de commerce de Paris, pour se mettre à l'abri des huissiers. Mediapart publie deux jugements qui confirment ce détournement de procédure et révèlent l'attitude étrangement conciliante du ministère public.

  • Tapie manigance pour ne pas rendre son magot

    L’affaire Tapie — Enquête

    La loi oblige Bernard Tapie à rendre les 404 millions d'euros de l'arbitrage s'il veut introduire un pourvoi devant la Cour de cassation. Étant incapable de rembourser cette somme, il a cherché une parade, en obtenant du tribunal de commerce de Paris le placement de ses sociétés sous sauvegarde judiciaire.

  • Tapie ruiné, la Sarkozie en danger

    L’affaire Tapie — Analyse

    La cour d’appel de Paris a condamné Bernard Tapie à rembourser les 404 millions d’euros qu’il avait touchés à la suite de l’arbitrage frauduleux dans l’affaire de la revente d’Adidas au Crédit lyonnais. L’homme d’affaires, qui peut encore se pourvoir en cassation, se retrouve donc ruiné, même si l’État va devoir batailler pour récupérer l’argent. Dans le même temps, l’enquête pénale, sur le point d’être bouclée, menace plusieurs proches de Nicolas Sarkozy.

  • L’aéroport de Toulouse barbote toujours dans un climat de scandale

    Notre dossier: des aéroports privatisés contre l’intérêt général — Confidentiel

    Voulue par Emmanuel Macron, la privatisation sulfureuse de l'Aéroport de Toulouse-Blagnac est toujours éclaboussée par un immense scandale de corruption, qui prend de l'ampleur en Chine. Le collectif contre la privatisation interpelle les candidats aux élections régionales.

  • Comment Woerth a fait un cadeau de 58 millions à Tapie

    L’affaire Tapie — Enquête

    L'enquête judiciaire sur l'arbitrage Adidas a révélé qu'Éric Woerth avait accordé un gigantesque cadeau fiscal de 58 millions d'euros à Bernard Tapie. Mediapart, qui a eu accès au dossier judiciaire ainsi qu'à la récente audition de l'ancien ministre du budget, raconte les coulisses de ce scandale d'État, au fil duquel plusieurs proches de Nicolas Sarkozy ont cherché à tordre le bras de l'administration des impôts.

  • Quand Tapie téléphone dix fois par jour à Bartolone

    L’affaire Tapie — Enquête

    Durant l'année 2013, Bernard Tapie a été placé sur écoute. La Brigade financière a alors eu la surprise de constater que son principal interlocuteur, hormis son avocat, était Claude Bartolone, le président (PS) de l'Assemblée nationale. Lequel a joué les petits « facteurs » à l'Élysée pour faire passer les messages de son ami.

  • Natixis a cherché à frauder sur ses dividendes

    Finance — Enquête

    Avec le concours de sa filiale Natixis Asset Management, la banque Natixis (groupe BPCE) a mis au point en 2011 un montage secret pour contourner la loi qui interdit aux sociétés de percevoir les dividendes de leurs propres actions. Mediapart publie un document confidentiel détaillant le projet de fraude. Natixis dément nos informations, tout en admettant une entorse en 2012.

  • Bolloré et Niel ferraillent en Italie, Orange en ligne de mire

    Entreprises — Enquête

    Alors que Vincent Bolloré était parti à l'assaut de Telecom Italia, Xavier Niel vient de se mettre en travers de son chemin, en montant lui aussi au capital de l'opérateur italien. Les deux hommes sont moins intéressés par le groupe que par la monnaie d'échange qu'il peut constituer dans le cadre de la recomposition des télécoms en Europe.

  • Les preuves accablantes des irrégularités de Natixis

    Finance — Enquête

    Mediapart a obtenu de nouvelles preuves des irrégularités commises par Natixis Asset Management au détriment de nombreux organismes de placement, dont celui qui contribue au financement de la retraite des députés. Nous avons proposé au questeur (PS) de l'Assemblée nationale de les lui montrer. En vain ! Elles sont pourtant nombreuses et accablantes.

  • En avant vers la retraite à 67 ans !

    Retraites — Parti pris

    Le récent accord des partenaires sociaux sur les retraites complémentaires en est un signe mais il en existe de nombreux autres : le patronat comme le gouvernement socialiste voudraient pouvoir avancer lentement vers la retraite à 67 ans. Travailler beaucoup plus longtemps pour gagner beaucoup moins : voilà le scénario inquiétant qui est en gestation.

  • Le CSA met le sort de la chaîne Numéro 23 en suspens

    Médias — Analyse

    Évoquant un « abus de droit entaché de fraude », le CSA a abrogé l'autorisation de diffusion accordée à la chaîne que Pascal Houzelot voulait vendre à Alain Weill. La décision ruine les ambitions d'un lobbyiste qui, des copropriétaires du Monde à l'ex-conseiller média de Hollande, disposait de très influents parrains.

  • Les nouvelles turpitudes du CSA

    Médias — Parti pris

    Mediapart a rendu compte de l'audition mardi par le CSA de Pascal Houzelot au sujet de la vente de sa chaîne Numéro 23. Mais, le même jour, une seconde audition, secrète, a eu lieu. L'épisode est révélateur : le secret des affaires dicte sa loi.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Laurent Mauduit
Journaliste à Mediapart

152 Billets

5 Éditions

  • Échanges volcaniques de SMS avec Bernard Tapie

    Billet de blog

    Enquêtant pendant plus de 13 ans sur l’arbitrage frauduleux, j’ai échangé des centaines de SMS avec Bernard Tapie, pour respecter le contradictoire. Tantôt violents ou menaçants, tantôt moqueurs, ses messages en disent beaucoup sur le personnage volcanique et gouailleur qu’il était. Ils mettent aussi en lumière certaines des difficultés rencontrées par le journalisme d’investigation.

  • Le documentaire qui décrypte l’affaire Tapie

    Billet de blog

    En 2014-2015, j’avais coécrit avec Thomas Johnson pour France 5 et Public Sénat le documentaire « Tapie et la République – Autopsie d’un scandale d’État ». S’il ne prend pas en compte les avancées les plus récentes de la justice, le film décrypte les principaux ressorts de l’affaire Tapie, et les graves dysfonctionnements de notre démocratie qu’elle a mis en lumière.

  • Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat

    Billet de blog

    [Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).

  • Confrontations multiples autour des éoliennes de la baie de Saint-Brieuc

    Billet de blog

    Entretien vidéo sur Tébéo avec Hubert Coudurier, directeur de l'information du Télégramme, prochaines réunions à Saint-Brieuc et au port du Légué : le débat autour des éoliennes de la baie de Saint-Brieuc prend de l'ampleur.

  • Le mépris de Bruno Le Maire pour la déontologie de la fonction publique

    Billet de blog

    Signalement tardif au parquet de possibles irrégularités commises lors de la privatisation de GDF Suez en 2014 ; refus de rendre public des avis de la HATVP et de la direction juridique de Bercy : l’affaire Azéma fournit de nombreux indices attestant que le ministre ne se soucie guère de faire respecter la déontologie de la fonction publique par les hiérarques de Bercy. Mediapart saisit la CADA.