Carine Fouteau

Co-directrice éditoriale de la rédaction de Mediapart aux côtés de Stéphane Alliès depuis le 5 mars 2018, à la suite de François Bonnet.

J’ai rejoint Mediapart en 2008 après avoir travaillé dix ans aux Echos. Co-auteure d'Immigrés sous contrôle (Le Cavalier bleu, 2008), avec Danièle Lochak, je suis proche de la revue Vacarme. J’ai publié en février 2014 Roms & riverains, Une politique municipale de la race (La Fabrique), avec Éric Fassin, Serge Guichard et Aurélie Windels. @CarineFouteau

Consulter ici ma déclaration d'intérêts.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Brice Hortefeux concède quelques régularisations aux salariés sans papiers

    Par
    Sur près d'un millier de demandes déposées dans les préfectures d'Ile-de-France, une vingtaine de salariés sans papiers ont pour l'instant été régularisés. Au ministère de l'Immigration, on affirme que bon nombre de dossiers «ne sont pas complets». A l'origine de la grève, la CGT dit attendre des «résultats tangibles» dès la semaine prochaine. Mais, déjà, des sans-papiers s'estiment «trahis» par la confédération de Bernard Thibault.
  • A Tunis, Sarkozy va vendre ses quotas d'immigration

    Par

    Lors de la visite d'Etat de Nicolas Sarkozy en Tunisie, à partir de lundi 28 avril, un accord bilatéral sur la «gestion concertée des migrations» va être signé. Mediapart révèle la teneur de ce texte, négocié en amont, qui instaure des quotas d'immigration.

    Lire aussi : lors de son intervention télévisée, Sarkozy confond régularisation et naturalisation.

  • Dans les centres de rétention, des droits en berne

    Par
    Dans son rapport annuel publié jeudi 24 avril, la Cimade dénonce les effets «à la fois ubuesques et tragiques» des objectifs chiffrés d'expulsion fixés par Nicolas Sarkozy. Le nombre d'étrangers enfermés dans les centres de rétention administrative a augmenté en 2007 de 24% par rapport à 2003. Le coût budgétaire élevé de cette politique est critiquée dans le cadre de la révision générale des politiques publiques.
  • Enfermées au Dépôt, avant expulsion

    Par

    Plus de 35.000 étrangers ont été enfermés dans des centres de rétention administrative en 2007. Reportage au Dépôt, enclave dans le Palais de Justice de Paris, en plein cœur de la capitale, où sont retenues exclusivement des femmes en instance d'expulsion. Jugée insalubre, la partie réservée aux hommes a été fermée il y a deux ans. Le «quartier des femmes» est resté ouvert, après avoir été rénové. Mais l'impression d'être emprisonné dans un bunker persiste. Seule association présente dans ces centres, la Cimade publie jeudi 24 avril un rapport dénonçant l'émiettement des droits des étrangers.

  • Poignée de main CGT- Hortefeux sur les sans-papiers

    Par
    Le sort des 600 salariés sans papiers grévistes d'Ile-de-France semble avoir été scellé lundi 21 avril au ministère de l'Immigration. La CGT espère que «l'ensemble des personnes seront régularisées». Le directeur de cabinet de Brice Hortefeux indique, lui, que les grévistes bénéficieront d'un «traitement accéléré et attentif» de leurs dossiers, tout en ajoutant que la CGT «a promis de ne pas faire de surenchère». Ce règlement soulève des questions.
  • Extension de la grève des sans-papiers

    Par
    Entamé mardi 15 avril, le mouvement de grève des salariés sans papiers prend de l'ampleur. Du PS à Fadela Amara, les soutiens se multiplient. Un rassemblement est prévu mercredi 23 avril à la Bourse du travail à Paris. Le gouvernement s'en tient au strict minimum, rappelant les textes législatifs, sans dire que leur interprétation est, pour l'instant, si restrictive qu'elle n'autorise que de rares régularisations.
  • Emine et Savas, un couple franco-turc dans la tourmente

    Par

    Portrait d'un couple mixte contraint de se battre pour prouver sa sincérité alors que ce samedi, la Cimade et Les Amoureux au ban public organisent à Paris des Etats généraux visant à rassembler des mariés.

    Photos Nicolas-François Mison

  • Les mariages mixtes à l’ère du soupçon

    Par
    En France, un couple sur sept est un couple mixte. Pourtant qu'une Française décide d'épouser un étranger, et voilà que les ennuis commencent. Face aux difficultés rencontrées par les couples binationaux dans leurs démarches, deux associations, la Cimade et Les Amoureux au ban public, organisent samedi 19 avril à Paris des Etats généraux visant à rassembler des mariés et faire naître des revendications.
  • L’Afrique revendique Aimé Césaire

    Par
    Le décès du poète et homme politique a suscité une profonde émotion, notamment sur le continent africain. Alors que des obsèques nationales seront organisées ce dimanche, le président sénégalais a déclaré qu'Aimé Césaire «n'appartient pas à la Martinique, mais à l'Afrique».
  • Sans-papiers : le fiasco des régularisations par le travail

    Par
    Les salariés sans papiers poursuivent leur grève «illimitée» en Ile-de-France. Malgré l'ampleur du mouvement, leur demande de régularisation collective adressée au ministre du Travail, Xavier Bertrand, reste sans réponse. La CGT menace d'élargir la grève à d'autres régions. Du côté des préfectures, chargées d'instruire les dossiers, on observe un certain cafouillage. Seules quelques dizaines de personnes munies d'un contrat de travail ont obtenu un titre de séjour depuis le début de l'année.