David Dufresne

Écrivain, réalisateur, punk rock, sousveillance et contre-filatures, David Dufresne vient de réaliser « Un pays qui se tient sage », son premier long métrage au cinéma, soutenu par la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2020. Auparavant, il a publié « Dernière sommation » (Grasset, 2019), son premier roman, après une dizaine d’ouvrages d’enquête dont « On ne vit qu’une heure, une virée avec Jacques Brel » (Le Seuil, 2018) et « Tarnac, magasin général » (Calmann Lévy, Prix des Assises du Journalisme 2012), salué comme « un petit chef d’œuvre » par Le Monde. En 2019, il a a reçu le Grand Prix du Journalisme 2019 aux Assises internationales du Journalisme pour son projet Allo Place Beauvau sur les violences policières, travail reconnu par l’ONU, le Conseil de l’Europe et le Parlement européen. Il a remporté le World Press Photo 2011 catégorie œuvre non linéaire pour son webdocumentaire Prison Valley (avec Philippe Brault), qui lui a ouvert les portes du MIT Open Documentary lab, où il fut artiste en résidence deux années.

Contacts

Mail
dufresne@davduf.net
Twitter
@davduf

Tous ses articles

Policiers floutés, citoyens floués

Loi «Sécurité globale»: notre dossier — Parti pris

Ecrite par la police pour la police, la loi dite de sécurité globale vise à éviter que celle-ci ne perde la bataille de l'image. Empêcher la transparence, donc le contrôle, est le seul moyen qu'elle a trouvé pour tenter de conserver un peu de sa légitimité.

«Sur les réseaux, les policiers sont venus se défendre eux-mêmes»

Violences policières — Entretien

Christophe Korell, 15 ans de PJ, 20 ans de « maison », fait figure de pionnier des réseaux sociaux chez les policiers. « Chris PJ » fut aussi l’un des premiers à briser l’anonymat. Pour Mediapart, il livre son regard sur la révolution en cours. Entre esprit de caserne, devoir de réserve à géométrie variable et sas de décompression.

Police: la guerre des réseaux (sociaux)

Police — Enquête

Au sein de la police, c’est une libération historique de la parole. Twitter agrège une triple parole : celle de l’institution, qui tente de se moderniser ; celle des syndicats, en proie à la surenchère ; et celle de fonctionnaires souvent jeunes et sous pseudonyme. Le credo de cette génération montante : la « haine anti-flic ».

Sept ans de rapports IGPN analysés: «Une absence de sincérité dans la recherche de la transparence»

Violences policières — Entretien

Deux sociologues, Cédric Moreau de Bellaing et Sebastian Roché, analysent nos données et l'évolution de l’IGPN.

Dix questions à l’IGPN

Police

À l’image de Christophe Castaner, qui nous a toujours opposé le silence depuis la création d’Allô Place Beauvau, Brigitte Jullien, cheffe de l’Inspection générale de la police nationale, a refusé de répondre à nos questions. Les voici : il n’est jamais trop tard.

IGPN: plongée dans la fabrique de l’impunité

Violences policières

Pendant six mois, nous avons épluché des milliers de pages et analysé un par un 65 dossiers de l’IGPN. L’analyse met au jour des techniques récurrentes permettant à la police des polices de blanchir les forces de l’ordre.

Six mois d’«Allô Place Beauvau»: chronique des violences d’Etat

Violences policières — Analyse

En 20 + 1 tweets commentés, l’écrivain-journaliste David Dufresne raconte ses jours et ses nuits passés à relever les violences policières survenues dans le cadre des manifestations des gilets jaunes et des lycéens. Comment le projet « Allô @Place_Beauvau » est né, comment il est porté, comment il a évolué.

Un président de tribunal à un gilet jaune: «On ne peut pas dénoncer une société de la surveillance, et demander à voir les vidéos»

Notre dossier: gilets jaunes, Six mois de révolte des oubliés — Reportage

Mardi, le tribunal de grande instance de Paris jugeait en comparution immédiate quelques manifestants interpellés samedi, lors de l’acte XXIII du mouvement des gilets jaunes. Choses vues.

Maintien de l’ordre, une histoire à la française

France — Document

Mediapart republie un chapitre du livre de David Dufresne Maintien de l’ordre (Fayard), où est détaillée la démilitarisation des gestions de la colère populaire par l’État, de la Commune de Paris à nos jours. Une évolution aujourd’hui stoppée net.

Allô Place Beauvau: nous sommes à l’écoute

Violences policières — Document

Allô Place Beauvau a permis pendant plus d’un an de signaler les violences policières lors du mouvement des « gilets jaunes ». La plateforme intègre désormais ces violences hors manifestations, la façon dont elles sont traitées par l’IGPN et scrute avec « Radio Police » ce qui se dit sur les réseaux sociaux.

«Gilets jaunes»: à Toulon, le commandant Andrieux a bien porté des coups le premier

Notre dossier: gilets jaunes, Six mois de révolte des oubliés — Enquête

Le 5 janvier, à Toulon, le commandant Didier Andrieux a frappé plusieurs fois des manifestants, au mépris des règles de maintien de l’ordre selon de nouvelles vidéos obtenues par Mediapart. Ce qui remet en cause la version défendue par son avocat.

Tarnac: les tubes qui accusent Coupat (Nouvel Observateur)

France — Lien

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

David Dufresne
Pigiste Mediapart

92 Billets

2 Éditions

Et si le slogan de Rex News, « La Révolution, c’est l’information », disait vrai ?

Billet de blog

Des mois que j'écrivais, frénétiquement, cette petite fable d'un monde fascinant et fascisant: le nôtre. Au cœur des pouvoirs (médias, État, ultras), de la société du spectacle, de la #Presidentielle2022 et d'une... guerre qui vient d'éclater. «19h59» (Grasset)

Procès Caffin, commandant CRS : cas d'école de la fabrication de l'impunité

Billet de blog

Le 18 novembre, c'était le procès à Paris du commandant divisionnaire Dominique Caffin. Le 20 avril 2019, seul « le chef » (à l'audience, l'homme a insisté sur son rôle de chef, et c'est bien le problème) a foncé sur Mélanie Ngoye-Gaham. Compte rendu d'audience.

Alexandre Benalla : belle et longue journée de procès

Billet de blog

Ce vendredi, c’était le grand jour au tribunal judiciaire de Paris. Les agissements d’Alexandre Benalla et de son acolyte Vincent Crase, place de la Contrescarpe, le 1er mai 2018. Amusante, instructive et (enfin) singulièrement politique, cette audience a beaucoup raconté les turpitudes républicaines.

Et la loi Sécurité Totale fut...

Billet de blog

En ce jour de confinement 3, au Sénat, il se trouvait des représentants du peuple pour démolir nos/leurs libertés. Le spectacle était terrible. C’était affligeant. Drones pour tous, et pour tout ; reconnaissance faciale qu’on s’interdit d’interdire ; privatisation de la sécurité. Et article 24 adopté.

Samedi: rendez-vous dans toute la France contre #LoiSecuriteGlobale !

Billet de blog

Plus de 70 rassemblements en France prévus contre les lois liberticides. Bande annonce et carte des festivités.